• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 15 janvier 2010

Archive pour le 15 janvier, 2010

Algérie/ Acces Call Center: Les employés dénoncent l’arnaque

call.jpgLicenciement abusif, ponctions sur salaires et heures supplémentaires non rémunérées font, entre autres, l’objet des principaux points de la correspondance que les employés d’Acces Call Center comptent adresser à la direction de l’Inspection du travail, au courant de la semaine.

 

En effet, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer ce qui se trame au sein du premier centre d’appel d’Algérie, à savoir Access Call Center, principal sous-traitant de l’opérateur de téléphonie mobile, Djezzy. «Après le saccage qu’ont subi les différents locaux de Djezzy ainsi que son centre d’appel, nous avons dû travailler quotidiennement pendant un mois et demi avec trois heures supplémentaires quotidiennement. Ces dernières n’ont pas été rémunérées jusqu’à l’heure actuelle. Pire encore, il se trouve qu’il y a des mois où je n’ai pas été payé», se plaint T. H., ex-superviseur au centre d’appel, qui a préféré rendre le tablier suite à ces tracasseries. De son côté, le directeur général, Djamel Korchi, a une autre vision de la situation : « Ceux qui réclament le payement des heures supplémentaires sont des gens ingrats qui, normalement, devraient faire preuve de solidarité et m’aider à sauver l’entreprise. »

 

Par ailleurs, les employés n’ont pas le luxe d’avoir leur fiche de paie, comme l’exige la loi. « J’ai beau demander ma fiche de paie, en vain. C’est le seul document qui prouve que j’ai travaillé dans ce centre », dénonce S. Y., ex-téléopérateur au service client « 777 ». A ce propos, le directeur général se justifie : «J’ai mis en place une stratégie de travail qui me permet d’éviter de gaspiller des tonnes de papier dans l’impression des fiches de paie » , lâche-t-il. Outre les méthodes administratives peu orthodoxes de la direction du centre, des employés n’ayant signé aucun contrat se voient remercier du jour au lendemain sans raison. « Le contrat d’embauche comprend une clause stipulant que j’ai le droit de licencier n’importe qui et à tout moment », essaie de nous expliquer Djamel Korchi. Les contrats en question, nous ne les verrons jamais car, selon, le DG, « après les événements du mois de novembre (match Algérie-Egypte), tout a été détruit », s’emporte-t-il. Face à l’impunité affichée par cet employeur, l’Inspection du travail, pourtant sollicitée à plusieurs reprises, reste inactive devant ces agissements. El Watan Week-end

Sidi Said syndicaliste ou Premier ministre ?

sidi.jpgLe SG de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, a affirmé jeudi à Alger que « c’est le dialogue qui a permis de mettre fin à la grève des travailleurs de la société nationale des véhicules industriels » (SNVI) à Rouiba.   »Seul le dialogue permet de résoudre les problèmes dans les relations du travail, quelles que soient leurs natures », a estimé Sidi Saïd. Le secrétaire général de l’UGTA, a, par la même occasion, remercié les  travailleurs de la SNVI et leurs représentants syndicaux pour leur « compréhension »,  et leur « sens des responsabilités ». APS

Je vous conseille de remplacer, dans cette dépêche de l’APS, le nom de Sidi Said par Ahmed Ouyahia, vous allez vous rendre compte que l’article ne changera pas de sens. El Mouhtarem 

Le général Beloucif est décédé hier

beloucifmostafa.jpgLe généralmajor Mostafa Beloucif, ancien ministre de la défense du président Chadli Bendjedid, est décédé hier, à l’âge de 70 ans, aux environs de 12h00 à l’hôpital militaire de Ain Naadja. Pour rappel, le 11 février 1993, Beloucif a été condamné par le tribunal militaire de Blida à vingt ans de prison, alors que ses « complices », un colonel et un médecin ont été condamné à mort. Ils étaient accusés de détournement de fonds. Pour certains, Beloucif était victime d’un règlement de compte. C’est le président Liamine Zeroual qui a procédé à sa libération. El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER