Nacer Boudiaf au Forum d’Algérie Politique: « Larbi Belkheir est responsable de l’assassinat de Boudiaf »

nacerboudiaf.jpgBonjour tout le monde, l’intérêt que vous manifestez encore à Mohamed Boudiaf m’encourage davantage à persuader et je vous remercie pour votre soutien.

« Boudiaf n’est pas revenu en Algérie pour cautionner le coup d’Etat »

Boudiaf a encore une fois entendu les cris de détresse de l’Algérie. Il est donc revenu le 16 janvier 1992 non pas pour cautionner le coup d’Etat mais pour apporter un tant soit peu de sérénité pour entamer le changement radical, tant attendu par le peuple algérien. Le changement qu’il appelait “rupture avec les hommes, les méthodes et les pratiques du passé”. Quant il a entamé ce changement, on lui a préparé “l’acte isolé”.

« Je maintiens mes accusations contre le Général Larbi Belkheir« 

« Des internautes m’ont interrogé sur les commanditaires de l’assassinat de Mohamed Boudiaf. Je maintiens mes accusations contre le Général Larbi Belkheir, qui exerçait le jour de l’assassinat de mon père, les fonctions de Ministre de l’Intérieur, donc premier responsable de la Sécurité du Président. Rappelons que le jour de l’assassinat le Ministre de l’Intérieur n’avait pas jugé opportun d’accompagner le Président Boudiaf à Annaba. Larbi Belkheir était-il au courant de l’opération dite “acte isolé” ? »

« Rendre à la justice algérienne son indépendance pour juger les responsables de l’assassinat »

« Il faut rendre à la justice algérienne son indépendance, c’est-à-dire la mise à l’écart des assassins, pour permettre à notre justice de les juger en bon droit. Il convient de préciser que sur le plan international il y a seulement deux TPI compétents pour juger les crimes  contre l’humanité commis au Rwanda et en ex-Yougoslavie. Ces deux instances internationales n’ont pas de compétence pour crimes ou assassinats commis en Algérie. Quant à la Cour Pénale Internationale (CPI), elle n’est pas compétente pour les crimes commis avant sa création, c’est-à-dire avant juillet 2002. Il n’existe donc aucune instance judiciaire internationale à même de juger les assassins de Mohamed Boudiaf. Les Tribunaux français, quant à eux, ne pourront pas non plus juger ce crime commis en dehors du territoire français et la victime n’est pas française. Donc il ne reste qu’à rendre à la justice algérienne son indépendance, c’est-à-dire la mise à l’écart des assassins, pour permettre à notre justice de les juger en bon droit. »

« Je ne connais pas Boumaarafi »

« Le lieutenant du GIS, Lembarek Boummarafi, Dieu merci, je ne le connais qu’à travers nos médias qui ont été instruits par les scénaristes de “l’acte isolé” de le présenter comme étant l’acteur principal de cette pièce tragico-comique. »

« M. Abdelmalek Sayeh a été récompensé »

« Effectivement l’enquête préliminaire avait évoqué le “complot” mais le “Tribunal” avait conclu à “l’acte isolé”. Le Président du Tribunal M. Abdelmalek Sayeh a été récompensé pour cette sentence car il a été nommé plusieurs fois Consul général et Consul. A qui profite l’assassinat ? Certainement aux scénaristes de “l’acte isolé”. Les raisons: LA RUPTURE. »

« Boudiaf a été assassiné parce qu’il ne voulait pas livrer l’Algérie à la mafia »

« Catia, 12 ans. Ma fille, tu es arrivée au monde dans une Algérie que Boudiaf a d’abord largement contribué à son indépendance et a toujours voulu la voir belle et prospère. Boudiaf a été assassiné parce qu’il voulait te préparer une Algérie où tu n’aurais pas besoin d’aller à l’étranger pour te soigner, travailler ou vivre à l’aise. Il a tété assassiné parce qu’il a dit non à la médiocrité que tu vois maintenant sur ta table à l’école car il voulait que tu ais la meilleure école au monde. Il a été assassiné par qu’il voulait qu’avec les richesse de l’Algérie, on aurait pas de “harragas” et pas besoin de tout importer pour enrichir la mafia. »

« La Fondation Boudiaf ne porte de Boudiaf que le nom »

« En ce qui concerne la Fondation Boudiaf, un jour j’ai dit, et cela a été publié, que cette Fondation ne porte de Boudiaf que le nom. Certains de ses membres fondateurs ne trouvent pas mieux que d’accuser Boudiaf de dictateur. Cela renseigne sur la qualité de certains dirigeants de cette Fondation qui doit, au demeurant, être réhabilitée et rendue aux vrais Boudiafistes. Il est malheureux de relever que des milliards de centimes ont été reçus par la Fondation. A ce sujet, je vous renvoie à mon interview avec le quotidien “Le jeune indépendant” du samedi 25 janvier 2003 où j’ai dénoncé les malversations de la Fondation avec documents à l’appui. En ce qui concerne le silence de Fatiha Boudiaf, je ne suis pas habilité à en parler. Quant à ce que vous appelez le “silence de Nacer Boudiaf”, je vous invite à consulter toutes mes contributions depuis 1992 à nos jours, disponibles sur le net.

« Je ne crois pas aux commissions d’enquête »

« Est-ce je crois aux Commissions d’enquête ? Oui, comme le meilleur moyen d’étouffer les vérités qui gênent ». (…) La société civile n’est ni contre moi ni contre l’enquête. Mais de quelle société civile parlez-vous en Algérie ? Boudiaf est aimé par tous les Algériens fiers de leur algérianité.

Réponse à la question de Mohamed

« Effectivement mon père est retourné, contre l’avis de certains, pour des raisons purement familiales car il s’agissait d’assister à la cérémonie des fiançailles de mon frère Tayeb ».

« J’ai travaillé comme contractuel à l’ambassade d’Algérie en Allemagne »

« Je tiens à préciser que j’ai épousé une algérienne qui se trouve être une diplomate bien avant notre mariage. Dans le cadre du déroulement normal de sa carrière, elle a été affecté auprès de notre ambassade en Allemagne de 1994 à 1999. En tant qu’époux, je suis obligé de la suivre au foyer. Sur place, à Bonn, j’ai eu droit à un emploi en tant que contractuel, comme le sont des milliers d’Algériens qui travaillent dans nos ambassades et consulats. Cet emploi, n’a jamais ébranlé ma volonté de rechercher la vérité. »

J’espère avoir satisfait les questions posées par nos amis internautes. Encore une fois merci pour le témoignage que vous continuez à porter à Boudiaf malgré la culture de l’oubli qu’on essaye d’inculquer aux jeunes Algériens.

Un Grand Merci à Catia 12 ans, l’espoir pour lequel Boudiaf a été assassiné.

Bien Fraternellement. Nacer Boudiaf

N.B/ Nacer Boudiaf a répondu à la majorité des questions. 

Commentaires

  1. le ziamiste dit :

    elle est touchante ta dernière expression Mr Nacer sur Catia

  2. Benhabra brahim dit :

    Bon courage!!Mon frere!!!!!

  3. Taous dit :

    hum, pas très convaincant…

  4. lola dit :

    je n’oublierais jamais ce jour et j’espère qu’un jour on connaitra la vérité que Dieu le Tout Puissant Lui accrordre Sa Sainte Miséricorde « Wala tahsabana ladina koutilou fi sabil Allah amwate bal ahya’e inda Rabihim yourzakoune »

  5. arezki dit :

    azul.je ne doute pas de la sincerite de boudiaf quant a sa volonte de vouloir changer les choses en algerie,dans le bon sens biensur.mais la maniere de proceder n’est a mon sens pas la bonne.l’ideal c’etait de venir construire la democratie avec le peuple et non avec les criminels.finalement a quoi et comment le retour et le sacrifice de feu boudiaf ont servit le peuple?qu’il repose en paix,il est et sera toujours dans nos coeurs.thanmirth.

  6. Ait Hamza dit :

    La racaille qui dirige le pays actuellement c’est celle la même qui fut la cause du délabrement et du chaos que vit ce pays.Bcp de chemein à faire pour chasser cette raclure criminelle qui dilapide les biens de notre peuple!

  7. abderamane dit :

    Bizarre, quand même le poste de votre épouse en Allemagne et à cette époque.
    Pas trés convaincant!?
    C’est dur de mener un combat!!!!!

  8. pyramide dit :

    la situation en Algérie est très complexe…sachant que la France a semer ses graines de discorde avant son départ…. le prédateur ne fait pas dans le sentimental et ne se laisse pas attendrir par sa proie…il est donc inutile de pleurer

  9. hamid dit :

    à nacer il faut remercier le bon dieu pour votre pere car son sang et ce qui il a fait pour l.algerie il est mort hero et les assassins comme des chiens son jour est venu il meura ou maroc ou bien comme il est mort allah irahmou.

  10. soulef dit :

    HOUT YAKOUL HOUT

  11. Ammar Ali dit :

    J’ajoute a ce qu’a dit Nasser c que le ministre de l’intérieur de l’époque a dit que ce n’était pas lui qui décidait du protocole mais la présidence. Question: Est ce que le protocole de la présidence qu’il a lui même nomme (LB) pouvait ne pas mettre ni le ministre de l’intérieur ni le premier ministre dans la liste protocolaire pour la visite du président a l’intérieur du pays. Louche, très louche même! Il y a anguille sous roche….

  12. joapoker dit :

    courage!

  13. Quattevex dit :

    Hello guys,

    Do you want to watch harry potter and the deathly hallows online? It is not released yet but you can watch it online already!

    Click here to watch harry potter and the deathly hallows part 1 online free

  14. wallid dit :

    je dirais simplement que mohamed boudiaf es nè pour etre combattant et suurtrout il mort sur le chanp d’honneure allah yarhame echouhada .
    j’aimerais aussi dire que nous les algeriens nous sommes un peut complice dans sa mort , la preuve que ons es toujhoures gouverner par ces meme sanginaires ,voyous , traitres, et nous ne fesons rien justement pour changer les choses , forcement ons deviens commes eux
    pour ce qui es justice cher nacer ne t’attend pas a grand chose , donc je crois que nous allons a un moment ou il faut se faire justice soit meme et surtout que ce serat un combat , pour tout algeriens digne , et surtout insoumis a ce systeme .
    mais je me demande combiens y’as t’ils d’algeriens de cette sorte et ou ce trouvent t’ils , franchement j’aimerais bien les rejoindres
    wallid

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER