Khelil: »La production des hydrocarbures pas affectée »

khelil.jpgLa production des hydrocarbures de l’Algérie n’a pas été affectée par l’instruction de la justice liée à la passation de marchés  au sein du groupe Sonatrach, a indiqué le ministre de l’Energie et des mines,  Chakib Khelil, lors d’une conférence de presse. « La production des hydrocarbures de l’Algérie n’a pas été affectée.  Il y a des gens capables au sein de cette entreprise nationale et 170 projets  dont certains dépassent les milliards de dollars sont en cours de réalisation »,  a souligné le ministre, indiquant que trois accords avec des groupes internationaux seront signés cet après midi à Alger. 

Commentaires

  1. mohand dit :

    Il ne dit pas quels accords seront signés. Khelil transmet le message pour rassurer les groupes internationaux.Ces groupes seraient-ils à l’origine du départ précipité de Meziane? Notamment les Coréens. Avez vous remarqué le nombre d’articles du Journal Liberté sur les Coréens.Ce n’est pas inutile de chercher à savoir pourquoi subitement la Corée devient importante !
    Après hunday Algérie dont on connait quelques dessous relatives à son implantation en Algérie. Les personnes qui gérent ce groupe sont puissants et ils seraient insatiables. Répondre aux questions c’est dévoiler la trame de fond qui serait l’un des motifs de la décapitation du staff de Sonatrach… Ce n’est pas les contrats de gré à gré et de surcroit d’assistance technique qui sont les raisons de ce saccage. Meziane est un homme formé, expérimenté il est rentré dans le club fermé, il sait beaucoup de choses, on le met dehors pour calmer les ardeurs de ceux qui veulent vraiment déclencher une tornade doublée d’une tempête. Ce genre de phénomène met tout le monde dans le même panier , il ne choisit pas. Alors pour se prémunir on donne quelques uns à la bête immonde…
    Mohand

  2. Taous dit :

    c’est lui qui ne semble pas affecté par ce qui se passe chez lui.

    Plus aucun sens de l’honneur…

  3. jazairia dit :

    cher Mohand,
    Meziane, Bouchama ou les itinéraires de hauts gestionaires tout à fait ordinaires.

    Premier round: on prend les commandes de l’avion.

    deuxième round: on décide de nommer des PDG/SG dont la probité morale et l’intégrité sont connus et reconnus.mais aussi dont la docilité est la discrétion sont à toutes épreuves.
    troisième round on se dépêche de vaquer aux rapines tandis que les hauts gestionnaires désignés gèrent la maison.
    quatrième round: ils sont arrêtés et vont payer à la place des vrais corrompus et voleurs grande classe.

    le point commun entre Meziane et Bouchema: ce sont des diplomés de grandes écoles.

    suivez mon regard, pour la succession il vaut mieux un ignare qu’un diplômé.

  4. Reda dit :

    Ce genre de tornade n’est pas nouveau chez nous. Je dirai tout simplement que c’est la guerre des clans, le moment est venu pour Meziane et Cie. En lisant les journaux d’aujourd’hui, Chakib n’a rien entendu de cette affaire (le pauvre il est mal informé !), c’est la presse qui l’a reveillé mais nous vivons où, ceci biensûr reste mon point de vue.
    Réda

  5. justice&verité dit :

    En realité et s’il y’a une vraie justice c’est bien Chakib Khelil qu’il doit etre jugé et meme mis en taule.

    Aucun ministere, aucun 1er ministre et aucun president ne presente son bilan de fin d’année au peuple algerien.

    APN et le senat c’est du festi lill wa nhar … erchem chkopi wel bezga!

    Ils sont au dessus de la constitution et des lois de la republique donc des HORS-LA-LOI.

    Une revolution á la Ghandi est indispensable.

    Au bon entendeur.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER