Les sbires de Sidi Said brisent la grève des travailleurs de la SNVI

sidi1.jpgDes animateurs du mouvement de protestation, qui a secoué la zone industrielle de Rouiba durant 9 jours, ont déclaré, hier à El Watan, qu’«une période d’observation s’impose suite aux actions de sabordage menées par les syndicalistes de l’UGTA». « En vérité, nous avons été poussés à la reprise par le travail de sape mené par la centrale syndicale. Jeudi dernier, très tôt le matin, les membres du syndicat d’entreprise sont allés dans les ateliers de fonderie et de carrosserie ainsi que dans ceux de la DVI pour persuader les travailleurs de mettre fin à la grève. Ils ont même procédé à des intimidations envers les récalcitrants. Des menaces du genre : ceux qui ne reprennent pas risquent d’être licenciés , a dit R. Hasni, un encadreur du mouvement à El Watan. «Les syndicalistes qui sont allés à la rencontre de Sidi Saïd mercredi dernier ont tenu, jeudi, une réunion avec la direction de l’entreprise, nous les attendrons demain matin (aujourd’hui, ndlr) pour entendre leur compte rendu. Si nous ne sommes pas satisfaits, nous reprendront la lutte » , ajoute-t-il en insistant sur «l’assemblée générale de jeudi dernier était minée du fait du travail effectué très tôt le matin».

Commentaires

  1. justice&verité dit :

    le doberman du drs sidi said avec d’autres chiens en action/mission pour casser/briser les droits/demandes legitimes des travailleurs.
    Au bon entendeur.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER