• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 18 janvier 2010

Archive pour le 18 janvier, 2010

Réunion extraordinaire du groupe Sider en vue d’un dénouement

sider.jpgLe directeur général de l’entreprise Sider, qui détient  30 % des actions d’ArcelorMittal Algérie, a confié lundi que le groupe qu’il dirige prévoit une « réunion extraordinaire » du conseil d’administration du complexe  sidérurgique pour trouver une issue à la grève qui affecte l’usine.  Selon M. Amar Belkacemi, Sider annoncera à l’issue de ce conseil, « destiné  à discuter de la réhabilitation de la cokerie et du plan d’investissement » proposé  par ArcelorMittal, « l’accord officiel du groupe pour le financement de la réhabilitation de la cokerie à hauteur de 30 % », rapporte l’APS.  

En grève depuis le 12 janvier, les travailleurs du complexe avaient  conditionné, samedi dernier, la reprise du travail par la « concrétisation du plan d’investissement global d’ArcelorMittal en Algérie qui doit tenir compte de la réhabilitation de la cokerie ». Cette dernière, maintenue en chauffe depuis octobre dernier, « n’est pas indispensable au fonctionnement de l’usine », avait pour sa part indiqué,  le même jour, la direction générale de l’entreprise.

Total investit le gaz algérien

totallogo.jpgPar La Rédaction de MoneyWeek, 18 janvier 2010 http://www.moneyweek.fr/conseils/02599/total-sonatrach-gaz-algerie.html

 

C’est en Algérie que Total va cette fois investir presque 2 milliards de dollars, avec le concours de la Sonatrach, pour développer l’extraction du gaz d’Ahnet. La compagnie publique algérienne doit d’abord entamer la construction d’un gazoduc reliant le site au principal terminal du pays.

 

Après avoir investi près de 800 millions de dollars dans un contrat avec Chesapeake Energy afin de pénétrer le marché gazier américain, le groupe Total s’intéresse désormais à la région d’Ahnet en Algérie.

(Lire la suite)

Meriem Mehdi boucle son 39ème jour de grève de la faim

meriem1.jpgSuite à la détérioration de l’état de santé de Meriem Mehdi, en grève de la faim depuis 39 jours, le comité de femmes du Syndicat nationale autonome des personnels de l’administration publique, (SNAPAP), appelle les membres du Comité de soutien aux travailleurs algériens à se mobiliser pour l’action du 19 janvier en cours. Une action qui doit être grandiose, d’autant plus que cette femme, en grève de la faim, agonise, dans l’indifférence totale des responsables.

Selon un communiqué qui nous est parvenu, le Snapap fait état de la dégradation inquiétante de la santé physique et morale de la gréviste. «Elle a été évacuée dans un état comateux vers une clinique privée, à Alger», indique le comité de femmes du SNAPAP. Selon cette source, Meriem Mehdi souffre de chute de tension artérielle, d’une hypoglycémie, de perte de poids de plus de 50%, de troubles de l’appareil urinaire, de difficultés respiratoires, ainsi que d’une dégradation dangereuse de son système immunitaire. En réaction à ce constat alarmant, le comité de femmes du Snapap a indiqué avoir saisi plusieurs organisations internationales, afin d’intervenir en faveur d’une personne en danger. Dans ce sillage, les rédactrices de ce communiqué pointent du doigt les responsables de la société British Gas, ainsi que les autorités algériennes. Elles considèrent que ces derniers doivent assumer leur responsabilité entière, si jamais l’irréparable se produisait. Youcef Aouchiche

Affaire APS-Ennahar: Anis Rahmani condamné

rahmani.jpgLe tribunal de Bir-Mourad-Raïs (Alger) a condamné dimanche le directeur de la publication du quotidien « En-Nahar El-Djadid », Anis Rahmani, à une amende de 50.000 DA et à des dommages et intérêts de valeur identique et ce dans le procès intenté par l’APS contre ce journal. Le tribunal a ainsi reconnu les faits de diffamation tel que soulevés  dans la plainte introduite par l’agence auprès du doyen des juges d’instruction  du tribunal de Bir-Mourad-Raïs. Le verdict, mis en délibéré après l’audience du 3 janvier dernier qui avait vu le ministère public requérir contre le directeur d’En-Nahar deux mois de prison et 50.000 DA d’amende, a été rendu en l’absence de l’inculpé.

Arcelormittal (El Hadjar): LA DG poursuit en justice le syndicat

mittal.jpgLa direction générale a instruit son service juridique à l’effet d’intenter une action en justice en référé au niveau du tribunal d’El Hadjar à l’encontre de son partenaire social, estimant que le mouvement de grève générale qui paralyse depuis 6 jours le complexe est illégal. Plus grave encore, la direction considère que les travailleurs en grève sont en absence non justifiée et a ordonné au responsable de finances de les priver du salaire du mois en cours. A la question relative à la légalité de leur mouvement de grève, le syndicaliste a estimé avoir agi en respectant la réglementation en vigueur régissant le droit à la grève, rapporte El Watan. Synthèse d’El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER