Sonatrach: Esnst and Young dérange-t-il des experts comptables ?

ernestyoungalgerie.jpgMohand pour « Algérie Politique » 

J’ai lu dans un journal algérien un article voulant accréditer l’idée que le PDG de Sonatrach aurait été mis en examen à cause notamment de contrats d’assistance technique passés avec ERNST and YOUNG www.ey.com/fr. Cette information montre combien on ne fait aucune analyse des faits et on lance des informations avec légèreté. Je veux dire ce que je sais en quelque sorte sur ce sujet.  

Le groupe Sonatrach www.sonatrach-dz.com, dispose de contrats d’assistance technique et financière avec des Algériens également et pas des moindres.  Il s’agit de Benmansour, Kechelal Ali, Badsi Mocef et Guerza Ahmed, notons au passage que Badsi est le fameux expert qui brûle les archives…c’est le fameux qui s’est occupé moyennant 500.000 DA par mois de la liquidation deu groupe Khalifa et qui continue de liquider Khalifa http://www.algeria-watch.org/fr/article/eco/khalifa/badsi_liquidateur.htm Qui donc va lui intimer l’ordre de dissoudre le Groupe ? Personne, alors il continue à percevoir chaque mois une fortune sans se soucier de respecter sa mission, qui en principe est régie par le code de commerce qui lui fixe des limites et des obligations. Disons que ces experts comptables examinent annuellement les comptes du Groupe moyennant des facturations énormes.  

Pour revenir à  Ernst and Young, le bureau d’études, Anglais à l’origine, mais c’est la filiale française et la filiale tunisienne qui sont depuis plus de 20 ans intervenues en Algérie, à l’occasion de contrats avec les plus grandes sociétés algériennes telles que la CNEP, la Banque d’Algérie, le CMA sans oublier la BADR pour laquelle Ernst Young a effectué un audit.  Ernst and Young a crée une filiale en Algérie en début d’année dernière (février 2009) http://www.zoom-algerie.com/article-680-Ernst-Young-s-installe-en-Algerie.html. La Tunisie, où c’est un Tunisien qui est le patron de la filiale. En Algérie c’est un Français, autour duquel gravitent plusieurs Algériens.  En écrivant cela nous voulons montrer que ERNEST et YOUNG est présent en Algérie et a eu plusieurs marchés de gré à gré, mais aussi des marchés après appel d’offres avec les plus grandes institutions financières algériennes.  

Nos 4 experts comptables ci dessus mentionnés tètent la grasse vache “SONATRACH” depuis longtemps et ils veulent sans doute continuer à téter c’est tellement bon et juteux qu’ils ne veulent pas lâcher les mamelles. En effet en 2004, nos 4 experts comptables écrivaient dans un document officiel ce qui suit:   

“Le Bilan de l’exercice 2003, Sonatrach ne consolide pas les comptes de ses filiales, y compris celles pour lesquels un contrôle exclusif est exercé. Cependant une situation des titres est annexée au document. La Sonatrach a lancé un PROJET d’implantation d’un système de consolidation des comptes groupe en collaboration avec le cabinet International  » En termes clairs, nos 4 experts, dégagent leurs responsabilités par cette formule laconique. Elle implique que les Participations de SONATRACH dans la multitude de sociétés ne fait pas l’objet de consolidation et de vérification et ce compris les sociétés dont elle est propriétaire exclusive.   

En d’autres termes les finances de SONATRACH ont continué à être gérées de façon parcellaire et non consolidée, et nos grands experts incapables de faire une consolidation du Groupe , ont touché des honoraires royaux jusqu’à maintenant.   La réorganisation de la trésorerie du groupe serait l’une des raisons de l’intérêt subit pour Sonatrach, ce n’est que tout récemment qu’un contrat a été signé pour cette réorganisation qui implique un diagnostic strict des circuits particuliers de cette organisation des finances de Sonatrach pour laquelle Transparency International l’a épinglé fin 2009 en la mettant dans la liste des 30 sociétés du monde dont la gestion est opaque 

Partant de ce constat, nous pouvons émettre deux hypothèses, l’analyse, l’organisation, et la remise en ordre de la trésorerie de SONATRACH, éveille des inquiétudes. La transparence n’est pas le for de nos experts et de certains de nos dirigeants, il ne faut donc pas qu’ERNST and YOUNG puisse s’ingérer dans ce dossier spécial. Nos experts comptables pourraient également avoir vu dans cette prise en charge par ERNST and YOUNG du dossier, un risque pour eux de perdre leur part du gain.   

Donc d’un coté  on bloque cette opération qui pourrait donner de la lisibilité  dans la gestion de la trésorerie. En même temps on montre au plan international et à Transparency International que les pouvoirs publics ont pris les mesures pour répondre à leurs inquiétudes et leurs remarques, et on laisse la situation en l’état dans l’intérêt tous les bénéficiaires de cette opacité dénoncée par Transparency Internationale.   

Et lorsque l’on sait qu’ERNST and YOUNG fait intervenir du personnel qualifié algérien, il y a péril en la demeure, et pour préserver la poule aux œufs, on peut en effet sacrifier une équipe, encore que le sacrifice ne soit pas encore consacré. Ils vont procéder à la manière de BRC … on liquide. Ici on va résilier les marchés qui gênent et le tour est joué. 

Nous souhaitons cependant nous tromper, et nous espérons qu’il s’agit bel et bien d’une politique d’assainissement qui commence par les gros dossiers et qui se poursuivra par tous les cas qui font dire aux businessmen que l’Algérie est pourrie d’argent que malheureusement se dispute les voyous qui osent. 

Commentaires

  1. ERREUR dit :

    @ Mohand. Vous qui semblez être très informé, vous venez de comettre une grave erreur de désinformation qui vous discrédite. Ahmed Guerza est décédé en 2005 d’une attaque cérébrale. Et cela fait bien longtemps qu’il n’est plus commissaire aux comptes de SH.
    Vous attaquez Badsi Moncef en l’accusant de se goinfrer parce que le groupe Khalifa n’est pas liquidé. La décision n’est pas de son ressort mais de la justice. Et heureusement que ce groupe est encore en procédure de liquidation. Les affaires en justice ne sont pas terminées.

    En conclusion, vous n’avez rien compris à ce dossier E&Y car il est très complexe à la mesure de la comptabilité de SH.
    Les experts-comptables que vous accusez ne sont pas responsables de la complexité et de l’opacité de SH, PAS PLUS que les milliers de cadres qui y travaillent. C’est une mega-entreprise politique dans un pays très dangereux, et dans un domaine très dangereux qui a engendré plus d’une guerre.

    E&Y, comme toutes les grosses boites d’audit est une succursale de services secrets multiples qui ont accès à toutes les informations sensibles avec la complicité des traitres à la Nation.

    Un peu de modestie Si Mohand.
    Signé; un expert-comptable

  2. mohand dit :

    Cher expert, vous êtes un expert bien particulier, car votre vocabulaire et le ton de votre écrit n’est pas caractéristique de la qualité généralement attachée à un expert. Habituellement ils sont calmes, réflechis et ils expliquent sans s’emporter ni se déméler les pinceaux.Vous auriez pu nous faire plaisir en complétant ou en corrigeant des informations, car aucun ne peut dire qu’il sait tout, dans ce milieu comme dans beaucoup d’autres. Mais vous , comme on dit chez nous : LAADJOUZA HAKMATE SARAK; Vos prenez des bribes d’informations et vous jugez. Je suis donc un menteur, que sais je encore.
    Vous auriez pu apporter l’information du déces de feu votre collègue dans le calme, sans tirer des conclusions hatives et fausses sur moi sur ma probité et tout ce que je dis. Vous souhaitez donc me discrediter c’est ça votre but , ou bien vous voulez défendre une coorporation qui n’est nullement attaqué. votre lecture critique du document vous procure donc cette occasion de casser du mohand , pourquoi donc cher ami ? Ceci dit dites nous ce vous savez que moi je ne sais pas et ce qu’il faut que je comprenne. Je comprends que vous défendiez votre coorporation mais faites le avec sagesse, montrez que vous etes plus à meme de parler de ces expertises que moi simple blogueur, qui au demeurant ne se prend pour rien d’autre qu’un citoyen qui partage les informations qu’il a avec les blogueurs d’un site qui veut parler des vrais problèmes.
    En réalité c’est vous m’accusez, voici pourquoi je vous dis cela comme je ne suis pas passionné comme vous semblez l’être sur ce sujet, je vais vous dire 2 ou trois choses simplement dans le calme.
    Tout ce que j’ai dit est prouvé et réferencé. Je parle de cabinets d’experts comptables (personnes morales) donc pour cette profession confondues avec les individus personnes physiques.
    Je fais référence à un document officiel signé de leur main (bilan 2003).
    Je parle d’un paragraphe que j’ai repris entre guillemets et qui existe dans le rapport des commissaires aux comptes.
    C’est dans le corps du texte que la mention est expressement faite de l’absence de controle des filiales, sous leur signature et c’est eux aussi qui ont écrit qu’ E et Y a un contrat avec Sonatrach portant sur l’organisation de la trèsorerie du groupe SH.

    Je parle de votre ami liquidateur de Khalifa, en des tes termes mesurés, j’ai été surpris d’ailleurs de savoir qu’il est aussi commissaire au compte de SH … je ne dis pas qu’il est responsable comme vous l’affirmer, car je ne suis pas juge , je fais un commentaire et je releve des faits et je donne mon avis. Par ailleurs je n’utilise pas votre vocabulaire.Vous ne savez peut être pas que la liquidation a ses régles et qu’une situation comme celle de Khalifa est unique au monde. Si ma memoire est bonne voila 7 ans que ça dure. Combien y a t il eu de conseil d’administation depuis ? Quant à l’anecdote concernant les documents brulés, l’intéressé l’a dit au tribunal et c’est dans tous les journaux.

    Dans votre dernier paragraphe, vous dites sous forme d’affirmations sur ce point de la traitrise je vous rejoins mais il faut ajouter toute la meute qui prend l’Algérie comme la vache à lait et qui se qualifient de nationalistes. Ils sont nationalistes quand il y a rien à « manger » et silencieux et sournoisement complices quant ils se servent.
    Enfin E et Y , vous dites que c’est une boite pleine d’agents des services secrets (paranoia symptomatique des sociétés sous dévelopées) Je vous laisse cette affirmation, le Groupe international , bien ancré en Algérie , appréciera sans doute. Ce que je sais par contre c’est qu’il y a des bureaux d’études qui sont allergiques à tous les services autoritaires et militaires et E et Y en fait parti. Il a d’ailleurs depuis 20 ans effectué plusieurs missions dans les plus importants organismes financiers , à commencer par la Banque d’Algérie. On ne peut pas tout de meme dire que les responsables des multiples organismes qui ont fait appel à eux et d’autres sont des jemenfoutistes ou des traitres qui leur donnent les documents?

    Ah si l’expert pouvait etre aussi prolixe sur ce qu’il sait on apprendrait beaucoup de choses. Savez vous que dans les pays de droit , les commissaires aux comptes sont responsables et peuvent être tenus pour co responsables s’ils ne dénoncement pas les malversations découvertes lors que leurs missions?
    En Algérie combien de vos collègues ont porté des affaires en justice pour corriger les excés des gestionnaires fougueux et autoritaires?

    Pour finir si par mes écrits je soulève un problème qui à vos yeux n’en est pas un, je dois avouer et dire qu’il est souhaitable pour cette Algérie de dire des choses même imparfaites que de se taire et laisser se poursuivre les ouvrages des couleuvres fussent ils Algériens.
    Mohand

  3. LAHLALI dit :

    Je soutiens la démarche de Mohand et j’ajoute qu’aujourd’hui, nous avons moins besoin d’analyse(s) que d’informations concrètes, de faits palpables.
    A l’exception de ceux qui sont bien assis, qui ne mesure pas l’état de pourrissement auquel nous sommes arrivés ? L’Etat et la Nation ne risquent-ils pas de se décomposer ?
    Alors continuez Mohand à dire ce que vous savez, vous vous acquittez ainsi d’un devoir national !

  4. mohand dit :

    Merci frère, c’est un devoir pour nous tous, je jure que je fais tout cela sans aucune arrière pensée ni intérêt quelconque. Je ne vise rien ni personne.J’ai passé beaucoup de journées à aider les plus démunis, passé des nuits entières à veiller et à remplir ma mission ,j’avais 19 ans, je venais de perdre mon pere, allah irahmou, je vivais mal mais je continuais à considérer que l’action la plus noble est de respecter les hommes et les biens publics, j’ai fait des milliers de kms , quant il fallait participer à la construction de l’Algérie, je me suis opposé chaque fois que cela était possible aux actions que je considérais néfastes pour l’Algérie et l’Algérien, je ne sais ce que se taire et laisser faire veulent dire,je ne peux pas me taire devant tous les saccages dont j’ai connaissance, je défends l’image d’une Algérie débarassé des vautours venus en meutes, et si quelques uns s’imaginent pouvoir ralentir le processus, ils s’engagent dans une guerre perdue d’avance.
    Ils sont devenus riches, celébres dans leur milieu, ils auront de beaux chateaux, ils feront avec l’argent du peuple , ils réaliseront tout ce que leurs rêves même les plus incensés des hommes à tête vide; mais tout cela est ephémére et les hommes biens nés les jugeront non sur leur beaux vêtements de marques, leurs comptes en banque, leurs maisons etc… mais sur les réalisations qu’ils auront faites dans le poste qu’ils ont occupés ou qu’ils occupent.
    Ces gens c’est surs ils ont fait leur choix. Mais ceux à la périphérie, qui rêvent de faire tout autant sinon plus que ceux que nous vélipendons tous, ceux là me touchent profondément car j’aurais voulu qu’ils comprennent que la situation des plus démunis de nous tous se sont ceux là dont il faut se préocupper et non les nantis et les profiteurs. Quant les citoyens feront la différence entre ces deux voies alors la force des seconds se consolidera. En attendant on continue à espérer car franchement c’est exaltant de faire ce que nous dicte notre conscience. la bivalence de l’être humain fait que rien ne nous surprend. Mais nous espérons que l’analyse et le mea culpa permet à l’homme de choisir parmi les voies divergentes qui existent celle qui le rend plus juste serein et assagi.Il vivra mieux. Ceux qui ne trouvent pas par exemple des solutions aussi simples que l’éradication des bidonvilles, le chomage les haragas alors que les moyens existent ne sauront au grand jamais construire le pays dont nous rêvons. J’espère n’avoir pas trop débordé du sujet , veuillez m’excuser de cette diversion, car parler de soi c’est déjà un péché, alors qu’il y a tant de chose à faire et à dire.
    Je formule un seul voeu que les cadres Algériens et les citoyens , qu’il soit à Alger, Constantine, Tamanrasset , Oran ou dans les montagnes Kabyles ou chaouis, qu’ils dénoncent chaque fait qui leur semble illégale, qu’ils inondent la Présidence, le MDN , qu’ils prennent leur courage à deux mains , qu’ils ne se taisent plus… Tout comme je fais le voeu que les gens ne parlent que de choses qu’ils connaissent et dont ils ont la preuve. Après quoi nous verrons alors les métamorphoses s’opérer dans le chef des individus qui tentent de nous faire taire… ils sont des milliers, mais nous sommes plus nombreux.
    Mohand

  5. Ammisaid dit :

    Nous n’avons pas besoin d’experts pour savoir que nous sommes gouvernés par des voleurs voraces et féroces.
    La corruption est visible comme le soleil en plein été, dans les montagnes de kabylie.
    Tout le monde sait qui vole et qui détruit nos ressources pétrolières et gazières.
    Tout le monde sait qu’au moins plus de 500 milliards de dollars sont passés par les mains du beau, du grand et du l’immense Fakhamatouhou et tout le monde qu’une grande partie de cette somme colossale est gaspillée, volée, utilisée dans des projets qui vont devenir plus tard des usines à bouffer des dollars, placée dans des banques étrangères pour servir leurs économies et dépensée pour remercier les coquins, les catins, les cousins, les les malins, les festins, les félins, les radins, les nains, les courtisans, les nègres, les serviteurs, les flatteurs…
    Tout le monde sait que le peuple est ignoré, délaissé et abandonné dans les griffes de l’ignorance, des maux de plus en plus graves et violents, des sots sans pitiés et sans hontes, des terreurs entretenues sciemment par ceux qui sont sensés les protéger et des souffrances qu’ils alimentent comme on aurait alimenté un feu.
    Tout le monde sait que notre pays est depuis très, très longtemps sorti du cadre des pays où la loi est une réalité et qu’il s’est engagé dans la voie de la barbarie et de la sauvagerie par la faute d’hommes qui n’ont plus aucun respect pour la vie humaine, qui n’ont plus un coeur capable de vibrer pour les malheurs de leurs proches (humains) et qui n’ont un esprit capable de raisonner et d’agir dans l’intérêt général et de se remettre en question pour éviter de répéter les mêmes erreurs.
    Les interventions de notre ami et frère Mohand et heureusement de beaucoup d’autres ici et ailleurs, nous permettent de voir plus clair, de comprendre mieux les raisons de nos misères et de nos douleurs et surtout de savoir que l’humain est seul responsable des souffrances des autres humains.
    Nous n’avons qu’à remercier, soutenir et encourager tous ceux et toutes celles qui veulent une Algérie où la justice deviendra une réalité et où aucun homme et aucune femme ne seront au dessus des lois.
    Fraternellement

  6. nadir dit :

    a lire vos commentaires, je ne peut que dire merci, mais je suggere que vos commentaires sois publier dans des organes de presse, a la portée des algeriens, faut avoir le courage d’ecrire, meme a travers la presse etrangere si nos quotidiens ne sont pas libre de le faire, faut asumer mes chers compatriotes, du courage mes freres, toi Mohand qui a l’air de connaitre plus au moins ce qui se trame en algerie,prend ton courage et ta bravoure avec deux mains et porter ce que tu ecris a la connaissance de la majorité de notre peuple, notre jeunesse, ils s’auront réagir, et j’en suis convaincu. merci a tous, vous qui aimez ce beau pays, et ses enfants, encore merci

  7. LAHLALI dit :

    Mohand, votre démarche est empreinte de générosité. Permettez-moi de vous dire que vous n’êtes pas seul à avoir emprunté ce chemin escarpé. De nombreux algériens anonymes, de tous âges et dans tous les secteurs, ont choisi, avec leurs contraintes personnelles, la même voie difficile, naturellement, sans efforts, en suivant ce que leur dicte leur conscience comme vous le soulignez, car il n’y a pas d’autre voie pour les « âmes bien nées ».

  8. soltane dit :

    je voudrais savoir ou en est l affaire de liquidation khalife bank
    nous sommes tres patients cela fait 7 ans
    que nous fumes depouilles par cette bank
    ca a coute la vie a mon cher pere qui a depose toute sa fortune

  9. Hou dit :

    Bonjour, je voudrai savoir si quelqu’un a une info sur Amine Zerhouni, il parait qu’il est le commissaire aux compte de la SH, j’ai vue ça sur le site de sa société ORFICO (http://www.orfico.com/fr/our.html)

  10. Benderouiche dit :

    C’est le fils du ministre de l’Intérieur ?

  11. PasExpertDuTout dit :

    Bonjour,

    Juste pour corriger une petite info :

    A ma connaissance, Ali Kechelal n’est plus expert comptable chez SH depuis quelques années suite à un différend avec Chakib Khelil qui n’était pas d’accord sur plein d’irrégularités rapportées par l’expert comptable. Ce dernier ayant gagné un procès contre SH pour avoir mis fin à un contrat de 3ans au bout de 12 mois sans motif valable.

    Ali Kechelal s’occupe de la liquidation de Khalifa Airways qui traine certes mais comme l’a dit quelqu’un plus haut (et à juste titre), c’est la justice qui décide quand c’est fini !! Ce dernier a voulu mettre fin à son contrat de liquidateur à plusieurs reprises mais il a été maintenu par le juge qui ne trouvait pas mieux pour remplir la tache. Certes il n’y a plus beaucoup de choses à faire dans cette liquidation mais tant que la justice ne l’aura pas décidé, la machine tourne.

  12. algérienne dit :

    pour votre information et pour vous corriger, le fameux BADSI que vous etes entrain de critiquer c’est un homme trés trés pertinant et méme trés intéligent c’est un homme d’etat et voila son retour à SH pour une deuxiéme fois grace à son persévérance et autonomy qu’il a était intérpellé une autre fois par la force, alors fermer les gueules.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER