Le coup de fil de Mihoubi

azedinemihoubitda19.jpgAbbes Said pour « Algérie Politique »

Chassez le naturel, il revient au galop… chez certains de nos ministres à la fibre arabe. Le Secrétaire d’Etat chargé de la Communication auprès du Premier ministre, Azzedine Mihoubi a voulu se porter au secours des Egyptiens mais en vain… En effet, dimanche dernier, il a appelé au téléphone l’animateur de l’émission phare de la chaîne arabe MBC «Sadae El Maleib» Mostafa Lagha pour lui dire toute sa tristesse de voir cette chaîne de télévision passer sous silence les faits et gestes de l’équipe égyptienne à l’inverse des deux équipes qualifiées à la coupe d’Afrique des Nations l’Algérie et la Tunisie qui sont largement commentées sur le plateau.

L’animateur vedette qui a sauté sur l’occasion pour «rendre public le coup de fil» de son ami Mihoubi a rétorqué à ce dernier que la faute n’incombait pas à MBC mais uniquement aux Egyptiens du fait qu’ils ont interdit à quiconque le droit de s’approcher de leurs joueurs ou du staff technique. La cause étant bien entendu le contrat d’exclusivité signé avec un sponsor majeur de l’équipe l’Emirati Etisalat. Ainsi donc, le Secrétaire d’Etat à la Communication semble déjà oublier la campagne de presse haineuse initiée par les médias de l’audiovisuel égyptien contre le peuple algérien, ses martyrs et ses symboles ainsi qu’ à son identité amazighe.  

Commentaires

  1. Achour dit :

    Vous attendez quoi d’une personne qui a accepté de servir le pouvoir algérien?!!!

  2. Taous dit :

    C’est indigne et indécent. En tout cas c’est bien fait pour lui qu’il ait été démasqué par MBC.

    Encore un autre qui ne démissionnera pas. S’il avait un tant soi peu de nif, après avoir été confondu publiquement de la sorte, il devrait en tirer les conséquences. pensez-vous ! pas un pour racheter l’autre!

    meute d’intrigants indigents et voraces jamais rassasiés. Ils sont venus, pour notre plus grand malheur, et ils sont , encore, tous la!

    Qu’importe les scandales qui éclatent chaque jour que Dieu fait. De qui se moque-t-on ? voir encore en fonction Toumi, Ghoul, barkat Khelil et tant d’autres renseigne amplement sur les véritables motivations. Une tempête dans un verre d’eau que le temps, à très brève échéance, se chargera de calmer.

    Je viens de lire un commentaire des plus instructifs sur un quotidien national: dans le scandale sonatrach, très bizarrement cette dernière, pourtant lésée, ne se porte pas partie civile. Bien au contraire, elle prend en charge la défense des mis en examen! évidemment avec les deniers de l’État.

    dans le même temps,afin de mieux brouiller les pistes, protéger leurs ripoux et abuser l’opinion publique, on jette la suspicion sur tous les hauts fonctionnaires, insinuant perfidement que la fonction implique forcément et nécessairement l’absence d’intégrité et de moralité. c’est tout simplement diabolique.

    Alors, que se passe-t-il réellement et pourquoi tout ce déballage nauséabond ? lutte des clans ? très certainement.

    En attendant que ça se clarifie, gardons-nous de plonger tête baissée dans l’ignoble stratagème qui consiste à attaquer et à jeter l’anathème sur des gens honnêtes afin de créer la confusion et de permettre aux leurs de s’en tirer une fois de plus sans dommages et avec la certitude que l’impunité, cette gangrène, ne leur fera jamais défaut.

    N’oublions pas que ce grand déballage devant l’éternel a suivi la publication d’un rapport d’une ONG, je crois transparency international, où, avec cette inénarrable oum eddounia, nous partageons un triste record: celui de caracoler parmi les bons derniers.

    Comment ne pas céder au découragement devant tant de turpitudes?

  3. Algéro-berbère dit :

    Mais bon de Dieu cela fait longtemps qu’il mime l’égytiânerie avec son accent bahibek ya gamil. Le paradoxe c’est des gens comme ça qui sont aux commandes. Mais enfin le ridicule n’a jamais tué. A ces individus qui gouvernent mon pays, dans peu de temps, ils auront honte de ne pas être simplement et facilement des algéro-berbère.

  4. mahmoud fatmi dit :

    ce que je sais c’est que mihoubi a fermement dementi avoir declarer a mustapha agha des choses qui touchent au sujet des relations algero- egyptiennes, et il a voulu simplement lui remercier ôur son soutien a l’équipe nationale. et puis mihoubi est actuellement sous les feux des medias egyptiens.

  5. amazighnparis dit :

    azul,

    c ce qu’on appel en algerie errefadines.

  6. boutefliquette dit :

    HHC n’arrive pas à la cheville de Mihoubi malheureusemnt, il a succombé à la tentation. Devenir ministre, c’est un titre de rêve alors hormis Said SAADI et Ait Ahmed, tous les pervenus accepetent!! et deviennent plus royalistes que le roi. Khalida en est l’illustration parfaite.

  7. jazairia dit :

    chère Taous,

    moi aussi je suis effarée par les articles d’El Watan et du Matin. Dans le même temps je suis ragaillardie par les analyses pointues, notamment de Djazairi et de l’ex ministre Rahabi ( qui soit dit en passant doit se féliciter aujourd’hui d’avoir claqué la porte ce qui lui permet d’être complètement à l’écart de cette fange) analyses pointues donc, suffisamment étayées par des rappels de faits et de chiffres incontestables, et ô combien édifiantes sur l’ampleur des dégats.
    c’est vraiment grave. triste et décevant de constater que les responsables ont préféré acquiécsé toujours aux ordres au lieu de se rebiffer. tous ces gens qui sont aujourd’hui chariés par la boue ont pourtant la possibilité de se retirer et de refuser la saleté. ils pouvaient le faire car ayant l’âge requis ( tous plus de 50 ans) et surtout suffisamment d’années aux commandes pour pouvoir bénéficier d’une retraite confortable pour vivre dignement. il vaut mieux manger du pain et du fromage frais et propres que de tartiner les toasts du meilleur caviar grâce à la lacheté, le vol, le détournement de biens sociaux, etc et malheureusement la liste des méfaits semble plus longue qu’une shopping list d’une ménagère lambda.
    je constate aussi que nous sommes nombreux à converger vers la seule conclusion possible: la sonatrach, l’état dans l’état constitue une caisse noire à la merci des prédateurs. et elle est tenue par l’un des plus proches du cercle présidentiel. comme je le disais dans un précédent post, rappelez vous les frasques des années 70 qui se sont conclues par un étalage des larcins, détournements et autres méfaits de cette même équipe.

    chère Taous,

    la rapine généralisée est savamment orchestrée par une maffia dont le seul objectif est de rendre exsangue notre pays afin de le soumettre à la voracité de pouvoirs étrangers qui espèrent notre mort lente depuis l’indépendance. certains m’ont reproché de montrer du doigt les pros du népotisme et du régionalisme mais ce sont les faits qui le prouvent. c’est pourquoi chère Taous je ne partage pas votre avis concernant la nécessité d’épargner les hauts fonctionnaires car la grande majorité provient d’un cercle très restreint. dans toutes les institutions de l’Etat depuis dix ans un à un les postes stratégiques, entendre par là ceux où il y a des décisions centrales comme les ressources humaines, les finances, sont l’apanage quasi exclusif de la bande à Bonnot. et le mal ne serait pas si grave si toutes ces personnes, se sentant sans doute redevables, ne s’empressaient de répondre favorablement à toutes les réquisitions. c’est vrai que la majorité des hauts fonctionnaires sont honnêtes, cependant l’échine souple couplée à une reconnaissance du ventre font que les ordres, même illégaux, sont appliqués aveuglément. la lâcheté devient de la sorte une complicité. c’est pourquoi Sonatrach au lieu de se porter partie civile et de demander des dommages et intérêts s’est au contraire offert le luxe de payer les avocats pour blanchir des cadres qui au demeurant n’ont fait qu’obéir. je comprend pourquoi il y a eu tant de crétins qui ont été propulsé à des postes de responsabilité.

    enfin, nous avons pris l’habitude de jeter l’anathème sur les DRS mais finalement si c’est vrai qu’ils ont agi pour mettre un terme à une corruption en voie de généralisation ce qui aurait effectivement mener vers la destabilisation de l’Agérie, eh bien si cela s’avérait juste je m’empresse de saluer chapeau bas.
    cependant, il ne s’agit pas de laver plus blanc que blanc et ensuite de laisser la maffia actuelle au pouvoir. il faut nettoyer cette vermine qui nous coûte tant, au sens propre comme au figuré

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER