• Accueil
  • > Hommage
  • > Nacer Boudiaf au Ministre des Moudjahidine: « Vous pouviez bien consacrer cinq minutes à Boudiaf »

Nacer Boudiaf au Ministre des Moudjahidine: « Vous pouviez bien consacrer cinq minutes à Boudiaf »

nacerboudiaf.jpgLe 16 janvier, nous étions seulement 11 personnes au cimetière d’El-Alia, pour commémorer le retour du Président Mohamed Boudiaf, que Dieu ait son âme, en Algérie, un certain 16 janvier 1992, dans des circonstances désormais compllètement oubliées. Certains disent que Boudiaf était revenu pour cautionner le coup d’Etat. Mais y’avait-il réellement un Etat, pour qu’il ait un coup d’Etat. Rappelez-vous Monsieur le Ministre les sacrifices consentis par les Moudjahidine, les vrais, qui se sont encore levès, en 1992 et certains même à ce jour, contre ceux qui voulaient anéantir la République Algérienne ? Boudiaf, était tout simplement de cette catégorie de Moudjahidine qui étaient prêts à tout sacrifier pour sauver la République. Cependant, vu sa stature historique, elle aussi oubliée aujourd’hui, il a été choisi pour réinstaurer un tant soit peu, la sérinité pour démêler l’enchevêtrement des fils de la décennie noire.

Quelques jours seulement après son retour, il commença à poser les vrais questions. Et à peine 5 mois après, un homme surgit derrière un rideau et lui administra un régime sevère de dizaines de balles. Cela fut comme vous le savez «Acte isolé ». Un certain 29 juin.  Paradoxalement, ce 29 juin 1992, jour de la mort physique de Boudiaf, était redevenu le jour de sa renaissance HISTORIQUE pour des milliers voire des millions d’Algériens qui ont compris, ce jour là, pas mal de choses. Ceci pour dire que Boudiaf, n’est pas mort le 29 juin, par des balles assassines, mais qu’on essaye de le tuer depuis lors, par  »la culture de l’oubli ». Ne pas venir à El-Alia les 16 janvier et le 29 juin, participent à ce jour de l’oubli.

En tant que Moudjahid, et non en tant que Ministre, vous pouviez bien consacrer cinq minutes à Boudiaf, lui qui à consacré toute sa vie à l’Algérie qui, une fois indépendante, a fait de vous un Ministre de la République. 

Il est clair que Boudiaf n’était pas seul dans le lancement de la bataille contre le colonialisme, Mustapha Ben Boulaïd, Larbi Ben M’hidi, Didouche Mourad, Krim Belkacem étaient aussi avec lui. Ils le sont toujours. Vous n’avez qu’a visiter El-Alia pour vous en rendre compte. 

Enfin, je vous suggère, en vue d’apporter un peu plus de crédibilité à notre démarche de demande des excuses à la France, pour ses crimes commis en Algérie, de donner un peu de considération à Boudiaf et aux autres, qui ont été les premiers à se lever contre les crimes de la France en Algérie. Le 19 janvier 2010  Nacer Boudiaf 

Commentaires

  1. sardina dit :

    le roi est mort vive le roi adanya m3a el wagaf meme ila kane si baghloune pour c la devise en algerie

  2. amazighnparis dit :

    azul,
    mr naser vous voulez dire ministre des faux moudjahidines,car les vrais moudjahidines n’ont pas de ministres,sincerement a votre place je n’aurais pas accepté qu’un energumene pareil ou un autre de sa clique vienne se recceuillir sur la tombe de mon père.
    meme si tayeb el watani n’aurait pas apprecier.
    sinceres salutations.

  3. chlaghem dit :

    Alors ce Ministre des Moudjahidines qui assiste seulement a la zerda et au tbal et ne s’arrête pas deux minutes sur la tombe de Boudiaf, à quoi sert-il?
    A donner des certificats de bonne conduite aux faux moudjaheds? Un jour, il sera lui aussi dans une tombe et personne ne s’y arrêtera. Vive l’Algérie des faux moudjaheds et tant pis pour les Vrais;

  4. malisiadz dit :

    Bonjour a vous
    je suis une jeune algérienne qui a soutenue Mohamed Boudiaf lors de sa venu on Algérie car pour moi c l’espoir qui est revenu pour nous et pour tout ce qui on cru a une Algérie libre et démocratique mais tout mes rêves et espoirs parti avec cette grande homme le 29 juin 1992 l’Algérie a perdu un symbole de la libération je pris chaque année pour lui tjr pressent dans mon cœur et dans le cœur de chaque personne qui a cru on lui.Grand Hommage a lui car il ma donné et redonne tjr espoir a voir une Algérie meilleur

  5. Dai El Kheir dit :

    Il faut aussi mettre les choses et les évènements a leurs places,je constate de votre coté Mr Nacer qu’il y a la non continuité dans votre combat pour faire de la lumière sur l’affaire de son assassinat rahimahou Allah,c’est mon opinion peut être je me trompe,mais on ne dois pas jeter l’éponge chaque année une fois l’occasion passée la date de la commémoration de cet événement tragique. Fraternellement.

  6. arezki dit :

    Le seul homme que la république algerienne d’après 1962 a eu c’est bien monsieur BOUDIAF ellah yerehmou qu’il repose en paix,moi je ne suis qu’un simple citoyen qui n’a pas eu la chance de connaitre cet homme d’état le plus intègre qu’on a jamais eu ,à chaque fois que je vais voir la tombe de mon père ellah yerhmou ,je ne peux m’empecher de m’arreter devant sa tombe pas trop près car on a pas le droit,je dis à mes enfants voila la chance que l’algerie a perdu en 1992 le 29 juin lachement assassiné par les gens de sa sécurité et bien sur commandité d’en haut par des laches sur qui tot au tard leur tour viendra,ouled lehram car les gens dignes ouled fdamillia jamais ils auraient fait ça,à présent tout le monde connait la vérité,mais personne ne bouge de peur de représailles,personne veut se mouiller du coup on laisse le champs libre à ces gueux à ces dangereux voyoux pourvus d’un drapeau par deçu le marché.
    C’est une grosse mafia ,mais aujourd’hui on en a 2 mafias et 2 clans.
    Toufik alias medienne sanguinaire sans pitiée et en face boutef et les hommes de l’ouest et le peuple tampis pour lui puice qu’il ne tente rien comme on dit »
    qui ne tente rien n’a rien » du coup on leur laisse le champs libre prendre en étaut le pauvre peuple.
    Ils sont capables de tout ces chiens la.

  7. Taous dit :

    je suis d’accord avec vous Dar el kheir.

    je me posais d’ailleurs la question de savoir pourquoi M. N. Boudiaf a choisi maintenant de donner de la voix.

    Désolée, mais on ne peut prétendre etre dans l’opposition par intermittence, lorsque l’on se trouve à Alger et que l’on doit trouver le temps long avant l’affectation de Madame son épouse en poste à l’étranger, et dans l’attente d’un poste collatéral pour lui en devises confortables. En ces périodes fastes, les états d’âme ne semblent pas avoir cours et c’est silence radio!

    Ce n’est pas ça l’éthique ni la fidélité à la mémoire de cet immense Homme et authentique patriote que fut Boudiaf.

    Non, décidément en cette donne délétère, l’on convoque trop de personnes, disparues ou vivantes, avec une motivation trouble.

    Les principes sacro-saints sont aussi au rendez-vous car ce sont les seuls qui fonctionnent encore auprès de personnes, comme moi et de nombreux autres internautes sur ce site, qui ont l’amour de l’Algérie chevillée au corps et n’entendent pas se laisser abuser par de querelles intestines qui ne sauraient participer de notre authentique combat pour un pays décontaminé!

  8. Hassane GHARIB dit :

    Vous ne devriez rien regretter cher Boudiaf car, en fait, le Ministère des Moudjahidines est composé de Harkis et tout le Monde le sait mais ne fait rien. 80% des Moudhajidines actuels ayant eu leurs cartes de Moudjahid sont des Harkis et des gens qui n’ont jamais pris les armes ou fait la révolution.
    Certains se prennent pour de grands Moudjahides et font de la politique au nom du FLN surtout mais aussi d’autres Partis politiques.
    Le comble de l’ironie c’est que les vrais Moudhahids connaissent ces faux Moudjahids mais laissent faire.
    Quand vous allez au Ministère des Moudhahidines, on ne vous laisse pas entrer si vous êtes un vrai Moudjahid ou fils de Moudhahid ou fils de Martyr.
    Mais si vous leur dites  »Ana Men Hadhou », vous serez le bienvenu.
    Boudiaf est un gars propre et Allah a fait que les Moudjahids-Harkis soient absents au cimètiere en ce 16 Janvier.
    C’est mieux comme ça et la mémoire de Boudiaf est heureusement pas souillé avec la présence de ces traitres.

  9. Mahfoud dit :

    Chouhada,ce qui veut dire qu’ils ont consacré leur vie pour l’Algérie et sont partis définitivement en laissant tout derrière eux ,leurs familles,leurs biens etc…c’est ça les vrais moudjahidine d’Allah.
    Le temps passe et les hommes aussi passent mais quel genre d’hommes?chacun a son destin mais quel destin?
    Mohamed Boudiaf (L’homme courageux et intègre),Rabi Yarahmou inchaa Allah.

  10. dai dit :

    moi je dirais qu’ils n’osent pas se presenter devant la tombe de boudiaf ellah irehmou parce qu’ils savent bien ce qu’ils ont fait et que l’algerie n’ira nul part tant que ces laches sont au pouvoir. j’espere qu’un jour la justice sera faite en algerie.

  11. mohamed dit :

    bonjour:jai lu votre message et rahima allah mess boudiaf car ca fait male car
    la mafia qui geer l’algerie vous aver tous que oujourdui les dougoliste qui g’ere l’algerie allor aujourdhiu nous somme comme des miete de vant leur zieu le jour de sont asasina a annaba le peuple khourda il na pas bougie meme d’indoi pour revolter sa mort de vant la tilivision pour finir adieux les martyre l’algerie libre pour vive les harkiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii et abiento et allah yarhame nous chouhada et je sui fier detre fils de chahide

  12. touil lissan dit :

    ces harkis qui nous gouverne cautionner par ce peuple betail je m.excuse l.expression ce mot vulgaire car à chaque fois qu.ils instalent un lache à la tete de l.algerie ce ghachi muet meme avec tous ces souffrance qu.ona vecu depuis l.independence personne ne bouge ils font de nous comme ils veulent mais les radhyine bathine dansent si malheureux pour tous les martyres de cette belle algerie qui est entre les mais des laches.

  13. le stratege dit :

    ALLAH GHALEB…..apres lui ce fut l’ere de grace des negations nationales,des bohemiens du nationalisme lucratif,qui puent tout ce qui est voisin de la petrefaction….ALLAH GHALEB,apres lui,dame algerie a encore ete le proie d’une autre tournante…et même un certain revenant n’a pas hesité a lui mettre les mains aux fesses…peut etre un jour…EN ATTENDANT REBI…..

  14. nadir dit :

    Nos ministre ne se sont jamais arr^été devant la tombe des chouhada en général….par contre, ils ont bien déposé des gerbes de fleurs sur des tombes que je ne nommerais pas…Hé Nasser, ils ont peur que ceux quils ont assassiné par deux fois ne les accusent pour ce quils ont fait….Disons nous entre nous paix à leur âme et qu’il reposent dignement car nous les porons en nous… et cela personne ne peut nous en separer.

  15. azeddine dit :

    le denie du moudjahid est devenue monaie courante de nos jours,il est meme devenu une honte de dire je suis fils de moudjahid,je viens de le vérifier à mes dépend derniérement dans le commissariat de police de ain temouchent lorseque je me suis présenté pour contéster un pv toute somme illigitime et arbitraire(hogra) j’ai essuyé alors les pire parole de déni et de mépris alors que j’expliquais qu’un fils de moudjhid qu’était mon pére ne cautionnerai jamais des comportements illégales.
    le mérite de mon pére de boudiaf et tant d’autres moudjahidines dans l’indépendance de notre pays sera jamais et que s’il existe un comissariat souverain en algerie c’est grace au sacrifices des moudjahidines que l’on piétine à notre époque.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER