• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 24 janvier 2010

Archive pour le 24 janvier, 2010

Louisa Hanoune, chef de parti ou procureur ?

hanoune.jpgLa secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, a affirmé hier, à l’issue de la réunion de la commission syndicale nationale du parti, organisée à Alger, que le président-directeur général de Sonatrach, Mohamed Meziane, n’est coupable de rien pour le moment puisqu’il s’agit uniquement d’une enquête préliminaire. Mme Hanoune s’est appuyée sur le sacro-saint principe de la présomption d’innocence pour affirmer que «M.Meziane n’est, pour le moment, accusé de rien». La même thèse a été avancée par Mme Hanoune au sujet du secrétaire général du ministère des Travaux publics. Selon Mme Hanoune, le secrétaire général, Mohamed Bouchama, est innocent, «toutes les accusations portées contre lui ont été levées». De ce fait, soutient la première dame du PT, le ministre de la Justice doit intervenir pour le remettre en liberté.

Les praticiens de la santé publique: « Barkat nous a traités de voyous »

saidbarkat.jpgLes praticiens de la santé publique, en grève illimitée depuis deux semaines, à l’appel du Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP) et du Syndicat national des praticiens spécialistes de santé publique (SNPSSP) en ont le ras-le-bol des insultes et du comportement ambivalent de leur ministre de tutelle. «Barkat nous a traités de voyous, de chiens à affamer, de moins que rien, alors que nous sommes l’élite de ce pays. Nous soignons les Algériens qui n’ont pas une autre patrie d’échange, nous nous occupons des malades qui ne vont pas en Suisse pour se faire soigner», a fulminé Dr Merabet, porte-parole du SNPSP lors d’une conférence de presse animée à Alger. Synthèse d’El Mouhtarem.

Rebaïne: «Sonatrach a déboursé plus de 700 milliards pour la campagne de Bouteflika »

reba.jpgAbordant le sujet de Sonatrach, sérieusement ébranlée actuellement par le scandale de corruption ayant impliqué nombre de ses cadres dirigeants, le président du parti Ahd 54, Ali Fawzi Rebbaïne a déclaré hier à Skikda, que cette entreprise «a déboursé plus de 700 milliards de centimes qu’elle a accordés aux associations soutenant la campagne de Bouteflika, alors que la marge qui était revenue aux partis ne dépassait pas les 1,5 milliard de centimes », rapporte El Watan.

Caricature de notre ami R.Z

auto.jpg

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER