• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 26 janvier 2010

Archive pour le 26 janvier, 2010

Béjaia: Exportation de 1,3 milliard de DA de marchandises par les opérateurs économiques en 2009

importation.bmpUne contre-valeur en marchandises de 1,3 milliard  de DA a été exportée par les opérateurs économiques de la wilaya de Bejaia durant l’année 2009, représentant un volume de produits de l’ordre de 53.000 tonnes,  selon la direction locale du commerce. Dix sept unités ont participé à la réalisation de ce chiffre, en hausse  de 8% par rapport à l’exercice 2008, selon la même source. La nomenclature des produits exportés est variée, a-t-on souligné, indiquant qu’outre les huiles (acide, olive et de table) et les corps gras en général,  un créneau dans lequel se distingue particulièrement la wilaya, une pléiade  d’autres biens s’y adjoint en effet. Il est fait cas de yaourts, sodas, sucre blanc, caroube, liège, câpres,  d’une part, et matériaux de construction et produits manufacturés (tuiles, déchets ferreux et non ferreux) d’autre part.

 

Douze pays ont été destinataires de ces exportations en l’occurrence,  la France, l’Inde, la Belgique, la Libye, l’Espagne, la Grande Bretagne, la  Cote d’Ivoire, le Sénégal, la Tunisie, le Niger, l’Italie et le Canada, a-t-on  précisé.  Selon la même source, la wilaya, qui se distingue actuellement dans la  branche de l’agroalimentaire, dispose d’importantes potentialités en la matière,  notamment de produits manufacturés, ainsi que pour ce qui concerne les matériaux  de construction où pas moins d’une dizaine d’entreprises ont été sollicitées  de l’étranger.   

Algérie: Forte hausse des importations algériennes de la Zale en 2009

importation.bmpLes importations de l’Algérie réalisées dans le cadre de la Zone arabe de libre échange (Zale) ont connu une hausse de 46,6% en 2009,  par contre ses exportations ont chuté de près de 50%, a appris mardi l’APS auprès des Douanes algériennes.

Les importations algériennes effectuées dans cette Zone, à laquelle l’Algérie a officiellement adhéré au mois de janvier dernier, ont totalisé  1,6 milliard de dollars en 2009, en hausse de 511 millions de dollars (+46,6%),  selon les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) relevant des Douanes. La valeur des produits bénéficiant des avantages douaniers de la Zale, quant à elle, a augmenté de 49,9%, passant de 1,05 milliard de dollars à 1,58 milliard de dollars en 2009, révèle le Centre de statistiques. S’agissant des produits non concernés par les avantages préférentiels  accordés aux marchandises en provenance de cette région, ils ont chuté de 41,7%, pour passer de 39,3 millions de dollars en 2008 à seulement 22,9 millions  en 2009.

Pour les exportations algériennes vers les pays de la Zale, elles sont  passées de 246,7 millions de dollars à 124,7 millions de dollars, enregistrant ainsi une chute de 49,44%, qui s’explique selon le Cnis « surtout par le fait que l’accord n’est intervenu en pratique qu’a partir du 1er avril 2009″.  La plus importante baisse (53,7%) a été affichée par les produits industriels qui ont totalisé 102,8 millions de dollars en 2009, contre 222 millions en 2008,  relève le Centre, précisant que les produits alimentaires, eux aussi, ont baissé de 10,7% pour totaliser 21,9 millions de dollars.

Yacine Zaid pour la 26e fois devant le juge !

yacine.jpgLe syndicaliste Yacine Zaid se présentera demain 27 janvier 2010 pour la 26ème fois devant le juge près le tribunal de Hassi Messaoud. Yacine est reconnu coupable d’un crime, celui d’avoir osé créer une section syndicale au niveau de la multinationale Compass groupe. Aujourd’hui, Yacine est victime d’un véritable harcèlement judiciaire. El Mouhtarem

Meryem Mehdi en danger de mort !

meriem.jpgMeryam MEHDI vit et travaille à Alger. Elle a été licenciée par la multinationale British Gas de manière abusive, suite à son refus de mutation imposée dans le sud de l’Algérie à Hassi Mesaoud en plein désert. Son licenciement est d’autant plus abusif que Meryam était censée être protégée de ce type de décision arbitraire par son contrat à durée indéterminée.
Elle a alors saisi l’inspection du travail suite à quoi British Gas lui a proposé un accord à l’ «amiable» en lui offrant une indemnisation de licenciement équivalent à 6 mois de salaire.

 

Refus de Meryam. Étant dans son droit, elle exige son maintien sur le site algérois de la multinationale et l’annulation de la procédure de licenciement. En vain. Le gouvernement algérien, soucieux de ne surtout pas contrarier les multinationales rechigne à intervenir dans le conflit. Bristh Gas de son côté fait la sourde oreille et n’entend pas revenir sur sa décision.

(Lire la suite)

Rapport du CISA: «Les syndicats autonomes en Algérie, une cible du pouvoir»

staoueli.jpgLe Comité international de soutien aux syndicats autonomes (CISA) vient de rendre public un rapport accablant sur la situation des syndicats autonomes en Algérie, notamment leur combat face à un pouvoir répressif et qui joue systématiquement la carte de la manipulation. Le document revient dans le détail sur la naissance des syndicats autonomes, le parcours de l’UGTA et la mission des services de sécurité. Venus combler l’absence totale de représentation des travailleurs, les syndicats autonomes, explique le rapport, sont depuis leur création la cible permanente d’entreprises d’intimidation, de division de leurs rangs et de corruption de leurs dirigeants, et ce, dans le but d’éliminer toute forme d’expression revendicative http://www.elwatan.com/Les-syndicats-autonomes-une-cible

Laddh de Béjaia: « Le secteur de la santé à Béjaia est sinistré »

hopital.jpgLe bureau de Béjaia de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) est préoccupé par la situation du secteur de la santé publique dans la wilaya de Béjaia: «un secteur sinistré», depuis 2003 à ce jour. Le bureau de Bejaia de la LADDH, suite à une étude ayant durée (03) mois –depuis octobre 2009- constate que le secteur de la santé dans la wilaya de Bejaia se trouve dans un «coma», la population est en souffrance totale, les malades agonisent est les espoirs continuent à s’évaporer.

Selon les syndicats représentant les personnels de la santé (syndicat d’entreprise des travailleurs de la santé publique (SETSP), le syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP) et le syndicat des praticiens généralistes de la santé publique (SNPGSP), la cause principale de cette situation est la mauvaise gestion du directeur de la santé et de la population (DSP) qui continue à semer un climat de terreur au sein du collectif des travailleurs  et prenant en otage une population de 900.000 habitants.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER