• Accueil
  • > Algérie Economie
  • > Béjaia: Exportation de 1,3 milliard de DA de marchandises par les opérateurs économiques en 2009

Béjaia: Exportation de 1,3 milliard de DA de marchandises par les opérateurs économiques en 2009

importation.bmpUne contre-valeur en marchandises de 1,3 milliard  de DA a été exportée par les opérateurs économiques de la wilaya de Bejaia durant l’année 2009, représentant un volume de produits de l’ordre de 53.000 tonnes,  selon la direction locale du commerce. Dix sept unités ont participé à la réalisation de ce chiffre, en hausse  de 8% par rapport à l’exercice 2008, selon la même source. La nomenclature des produits exportés est variée, a-t-on souligné, indiquant qu’outre les huiles (acide, olive et de table) et les corps gras en général,  un créneau dans lequel se distingue particulièrement la wilaya, une pléiade  d’autres biens s’y adjoint en effet. Il est fait cas de yaourts, sodas, sucre blanc, caroube, liège, câpres,  d’une part, et matériaux de construction et produits manufacturés (tuiles, déchets ferreux et non ferreux) d’autre part.

 

Douze pays ont été destinataires de ces exportations en l’occurrence,  la France, l’Inde, la Belgique, la Libye, l’Espagne, la Grande Bretagne, la  Cote d’Ivoire, le Sénégal, la Tunisie, le Niger, l’Italie et le Canada, a-t-on  précisé.  Selon la même source, la wilaya, qui se distingue actuellement dans la  branche de l’agroalimentaire, dispose d’importantes potentialités en la matière,  notamment de produits manufacturés, ainsi que pour ce qui concerne les matériaux  de construction où pas moins d’une dizaine d’entreprises ont été sollicitées  de l’étranger.   

Commentaires

  1. afalkunjerjer dit :

    tres insufisant par rapport aux possibilités qui éxitent réellement ,sur tout les plans ,notament l’éxistance du résau du chemin de fer qui demande sa modernisation et son doublement ainsi que la création d’une « vraie » gare marchandise a taharacht « akbou » et ratrapper le retard sur la pénétrante de la double voie ahnif-béjaia.
    relance d l’étude sur le secteur touristique notament de montagne ,a prendre pour éxemple le complex climatique de yakouren laissé a l’abondon et création d’autres sites dans cette forêt majestueuse.
    ainsi que le litoral ouest vers tizi-ouzou qui ,doit être doté aussi d’une ligne férrovière (pourquoi pas)
    déterrer aussi l’ancien projet des chemins de fer (oued-aissi iloula-oumalou )(existant a l’époque de la france),qui peut être raccorder sur la soummam par un tunnel(pourquoi pas mr ouyahia)
    enfin je dois me réveiller car mon rêve est tres long.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER