• Accueil
  • > Archives pour février 2010

Archive pour février, 2010

Journal officiel: Le frère de Bouteflika signe à la place du ministre !

copiedearif.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique

L’arrêté interministériel du 9 décembre 2009 fixant les modalités d’organisation de la formation complémentaire ainsi que le contenu des programmes pour l’intégration dans les gradesde sous-intendant gestionnaire et d’intendant gestionnaire des établissements de formation et d’enseignement professionnels, paru dans le journal officiel du 4 février 2010, est signé par le secrétaire général du ministère de la formation et de l’enseignement professionnels, Abderrahim Bouteflika. Ce dernier a été nommé au poste de SG par décret présidentiel du 29 décembre 2004 après avoir occupé le poste de chef de cabinet du ministre. 

Emeutes à Bir Saf Saf (Chlef): Quatorze interpellations

emeutealge1541.jpgQuatorze personnes ont été interpellées par les services de sécurité après le mouvement de protestation qu’a connu Bir Saf Saf, relevant de la commune de Oued Fodda dans la wilaya de Chlef. Durant deux jours, les habitants ont manifesté leur mécontentement en bloquant la RN04, l’unique voie reliant Alger-Oran, pour protester contre les nombreux problèmes rencontrés dans les domaines de l’AEP et de l’aménagement urbain, et afficher leur ras-le-bol des dures conditions de vie à cause de l’absence du gaz naturel et de la non inscription de programmes de logement. Synthèse El Mouhtarem

Algérie: les mensonges de Benbouzid

benbouzid.jpgLes augmentations de salaires des enseignants annoncées en grande pompe par le ministère de l’Education nationale ne reflètent pas la réalité, expliquent les syndicats. «En tout et pour tout, cette augmentation ne dépasse pas, au meilleur des cas, 3.000 dinars», explique Larbi Nouar, le président du CNAPEST. Selon lui, « le ministère n’a fait que convertir d’autres primes qu’on percevait tous les six mois en primes mensuelles, ce qui a produit chez le citoyen l’illusion d’augmentation». Au-delà de la controverse sur les chiffres, les enseignants n’ont pas aimé que leurs «salaires de misère soient étalés dans la presse», «c’est une atteinte à notre vie privée», se sont-ils indignés, avec amertume.

Algérie: poursuite de la grève des praticiens de la Santé

greve1.jpgLes deux principaux syndicats autonomes des praticiens de la santé publique ont annoncé la poursuite de leur  grève entamée il y a plusieurs semaines jusqu’à la satisfaction de leurs  revendications socio-professionnelles.  « Les praticiens de la santé publique maintiennent leur mouvement de grève jusqu’à la satisfaction de leur plate-forme de revendications », a déclaré le Dr Mohamed Yousi, président du Syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP) au cours d’un point de presse. La grève est suivie par 75% à 80% des médecins du public, a indiqué le Dr Lyes Merabet, président du syndicat national des praticiens de la santé   publique (SNPSP).    

(Lire la suite)

Algérie: Détournement des voix et détournement des deniers publics

chorfi.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique »

Le porte-parole du Rassemblement national démocratique (RND), Miloud Chorfi, a affirmé samedi à Sidi Bel-Abbès que  son parti a été le « précurseur » dans l’appel à la lutte contre le « terrorisme de la corruption ». Chorfi a affirmé que le RND « soutient toutes les mesures et décisions visant à combattre la corruption », et condamne « vivement la dilapidation des deniers publics et toutes ses formes immorales ». Miloud Chorfi, dirigeant d’un parti issu de la fraude électorale, sait-il que la corruption c’est aussi et surtout le détournement des voix des Algériens lors des consultations électorales ? 

Affaire Meryem Mehdi: la manip de British Gas

meriem2.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique »

 

Dans un communiqué rendu public dimanche, en réaction à la déclaration de la société British Gas concernant l’affaire du licenciement de Meryem Mehdi, Yacine Zaid, membre du comité de soutien à la gréviste de la faim, a tenu  préciser  que Mme Mehdi n’a jamais porté plainte contre BG Algeria pour sa réintégration dans son poste de travail. « Après vérification, il s’est avéré que c’est BG Algeria qui a enclenché une affaire en justice en vue de légaliser le licenciement abusif de Mme Mehdi et de l’obliger, par conséquent, à arrêter sa grève », a indiqué le communiqué. Pour information, ajoute Yacine Zaid, Mme Mehdi n’a reçu aucune notification concernant une plainte déposée contre elle par BG Algeria,  « Pour vérifier la véracité de mes dires, il vous suffira de vous rapprocher du tribunal de Hassi messaoud », souligne M. Zaid qui dénonce la politique de BG Algeria qui selon lui, ne peut être plus mesquine que cela. « BG Algeria invite aux négociations, fait croire que tout est sur la bonne voix, mais change d’avis après quelques jours, le but, serait de sacrifier une Meryem pour qu’il n’ y ait pas de milliers d’autres qui vont demander leurs droits ! », regrette M. Zaid. 

Attaques contre le FFS: pourquoi maintenant ?

ffs1.jpgAmdan n Soummam pour « Algérie Politique »

A mon avis, il ne faut pas trop se focaliser sur les propos de ce personnage (Saad Lounes). Il suffit de se rappeler  du contenu de son journal « El-Ouma » pour le situer. En effet, il surfait d’un camps à l’autre sans gêne, aucune, « démocrate », « islamiste », nationaliste…etc. Un journal lancé au milieu des années 90, pendant que d’autres quotidiens étaient confrontés aux différentes suspensions. Aussi, il est utile de préciser que pour son lancement, il fallait une fortune et que derrière chaque fortune il y a un dignitaire ou des dignitaires du régime. Par conséquent, ce n’est pas les propos de ce sieur qui attirent mon attention mais plutôt le moment choisi pour cette sortie pour le moins douteuse.

Pendant que les Algériennes et les Algériens s’inquiètent pour leur devenir et leur avenir avec la mal vie, la misère, les grèves, la répression et des scandales de corruption à grande échelle, ce personnage fait une sortie pour insulter le FFS et son président en prenant le soin d’envelopper le tout dans une attaque touchant plusieurs partis. Une manière de faire croire qu‘il ne vise pas spécialement le FFS, alors que c’est le cas car les autres partis sont déjà connus et reconnus de tous par leurs parcours et leurs positions durant au moins deux  décennies.

 

(Lire la suite)

BG Algeria se prononce sur l’affaire Meryem Mehdi

meriem1.jpgBG Algeria, tient à travers le présent communiqué de presse à faire pleine lumière sur la réalité et les vérités du différend individuel de travail  qui l’oppose à Madame Meryem Mehdi, ex-employée de BG.

BG Algeria relève avec regret que ce différend individuel de travail, initié par la seule volonté Madame Meryem Mehdi, ait subi toutes les formes possibles de déformation et de désinformation par l’effet d’une récupération tous azimut.

BG Algeria confirme, contrairement à toute la désinformation irraisonnée, n’avoir jamais et à aucun moment refusé le dialogue concernant la situation dans laquelle s’est mise volontairement Madame Meryem Mehdi. De nombreuses rencontres et réunions de négociations ont toujours eu lieu avec l’avocat officiel de Madame Meryem Mehdi qui insiste sur un règlement financier de ce différend.

BG Algeria a essayé de résoudre ce différend amicalement à travers son avocat, mais touts les propositions de BG Algeria ont été rejetées. Les demandes reçues sont équivalentes à 6 ans de salaires, un montant que BG a considéré comme n’étant ni réaliste non raisonnable.

(Lire la suite)

Ali Tounsi, l’homme qui a modernisé la police !

marche2.jpg

Ali Tounsi, l’homme qui a modernisé la police

hanoune2.jpg

12345...18

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER