Zerhouni à propos de la situation sécuritaire: « La tendance générale est favorable »

zerhouni.jpgLa tendance générale de la situation sécuritaire en Algérie est « favorable », a affirmé mardi à Alger le ministre d’Etat, ministre  de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni. « La tendance générale (de la situation sécuritaire) est favorable.  Elle va vers plus de quiétude, de contrôle et de points marqués (dans la lutte  antiterroriste) par l’Armée nationale populaire (ANP) et les autres forces de  sécurité », a déclaré Zerhouni à la presse en marge de la cérémonie de clôture  de la session d’automne du Conseil de la nation

A cet effet, il a relevé que « les citoyens voyagent et se déplacent plus  facilement vers l’intérieur du pays », invitant ainsi les observateurs « à évaluer la tendance plutôt favorable » de la situation sécuritaire. Interrogé sur la réforme administrative,  Zerhouni a annoncé que les  deux « grands projets » initiés par son département, à savoir, le code communal  et le code de wilaya, seront soumis prochainement au Conseil du gouvernement.  « Nous y travaillons et cela prend beaucoup de temps », a-t-il dit, ajoutant que « nous sommes en train de l’amender ».
Sur le découpage administratif, le ministre a relevé que « ce projet n’est pas inscrit dans les priorités du ministère ».  « Nous planchons actuellement au niveau du gouvernement sur le code communal et le code de wilaya, avant de nous intéresser aux autres projets », a-t-il réitéré. En ce sens, M. Zerhouni a fait remarquer qu’avec le nouveau code communal,  des solutions seront apportées aux problèmes que connaissent certains communes, lesquelles sont actuellement dans « l’impasse », précisant que le nombre de ces  APC ne dépasse pas la dizaine, rapporte l’APS.

Commentaires

  1. chaudcacao dit :

    J’espère que ça va s’améliorer d’ici peu en tout cas!

  2. amghar azzamni dit :

    Si comme l’affirme le premier responsable de la sécurité que le danger terroriste s’est éloigné et que la situation sécuritaire s’est notoirement améliorée,pourquoi ne pas décréter l’arrêt de l’état d’urgence.Avec la suppression de cette loi , les libertés individuelles ne seront que renforcées et par conséquent le citoyen retrouvera toute sa quiétude pour mieux regarder son avenir.
    A moins que cela ne soit juste un leurre mais alors dans ce cas il faudrait attendre le premier avril prochain pour en faire la déclaration.

  3. Moh Eddigua dit :

    Rabi Yaltaf ! A chaque fois qu’il ouvre sa bouche pour dire que tout va bien, il y a un drame qui suit. Prions Dieu pour qu’il n’y ait pas d’attentat meurtrier ces jours-ci. Amine.

  4. amghar azzamni dit :

    Ecouter le Ministre de l’intérieur,la necessité de maintenir l’état d’urgence ne se fait plus ressentir! Va-t-on enfin se décider à le déclarer caduc ou bien déclarer son maintien pour invocation de terrorisme résiduel persistant ? Sur recommandation du Ministre de l’intérieur, le Président de la République devrait se prononcer normalement!

  5. ultimatum dit :

    Alléluia ! Que demande le peuple sinon la protection et la sécurité de la part d’un état qui consacre un budget colossal pour connaître à la fois les moindres battements d’une population en phase latente d’implosion (des caméras sont placées un peu partout)et surtout pour réagir rapidement aux éventuels débordements qui ne peuvent que nuire au bon fonctionnement d’un système qui travaille en circuit fermé depuis 1962 et toujours avec les mêmes, avec des recompositions illusoires afin de se donner un semblant de crédibilité.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER