• Accueil
  • > Corruption Algerie
  • > Khelil défend les cadres incriminés: » Ils ont défendu mordicus les intérêts de l’Etat »

Khelil défend les cadres incriminés: » Ils ont défendu mordicus les intérêts de l’Etat »

meziane.jpgRevenant sur le sort des cadres incriminés, le ministre de l’Energie et des Mines a d’abord critiqué la presse qui, de son avis, joue le rôle de la justice en condamnant à l’avance des gens qui peuvent être innocents. « Nous n’avons pas besoin d’interférences dans cette affaire ni de la part de la presse ni de la part de certaines personnes qui saisissent ces opportunités pour faire des contributions », a indiqué Khelil.

Pour le ministre, l’affaire liée à la passation de marchés au sein du groupe Sonatrach doit être traitée dans la sérénité totale: « Il faut laisser la justice faire son travail. Ces responsables sont des citoyens algériens et des hauts cadres de la nation et du groupe Sonatrach, qui défendent les intérêts du pays et ils ont le droit d’être défendus jusqu’à ce que la justice les juge coupables. » Il ajouta que les Algériens ne doivent pas perdre de vue que les responsables arrêtés sont les plus grands cadres de la nation et de Sonatrach qui ont défendu mordicus les intérêts de l’Etat et ont géré l’entreprise avec courage et bravoure, rapporte El Watan.

 


Commentaires

  1. sphynx dit :

    ya temmar ,tais toi yarham babak,tu ne fais qu’aggrevé ton cas.

  2. azouz dit :

    la republique qui donne le plus de vertiges ! d’apres khlil ces cadres emprisonnés sont les meilleurs enfants de l’algerie, tant mieux. si ces cadres sont les meilleurs d’algerie , qu’est-ce qu’ils foutent en prison. si c les meilleurs, ils ne peuvent qu’etre defendus que par le meilleur (khlil)alors mr khlil jouons les naifs : dites nous qui les a mis en taule ? d’apres vous c’est la presse : je ne le pense pas . oublions les contrats, les detournements (de la republique)ca au moins je le sais : sonatrach n’est pas la propriete des algeriens. dites nous au moins comment vous arrivez a nous donner tant de vertiges ?

  3. amghar azzamni dit :

    Le ministre KHELLIL défend mordicus les intérêts de tous les hommes politiques du gouvernement en place!Il ne veut pas d’un procès politique pourtant visiblement plausible.Le risque d’entrainer des personnalités dans l’implication directe ou indirecte dans cette affaire de corruption dans l’attribution de marchés est si grand et visible qu’il pourrait faire boule de neige!Aussi,vaut-il mieux faire quelques concessions au profit des incriminés que faire le procès politique du système qui pourrait éventuellement en faire les frais.De toutes façons,les Meziane et consorts ne passeront pas un seul jour en prison comme le feront les auteurs de petits larcins!Notre justice n’inquiète pas tellement les grosses cylindrées!Enfin,si procés il y a , le ministre avouera certainement qu’il s’était trompé , comme l’a fait il n’y a pas si longtemps son collègue ministre des finances qui,au lieu de démissionner,gagna un échelon en étant nommé Ministre des A.E.Le ministre de l’UGTA,Mr Sidi Said,fut reconduit patron de l’UGTA car il a eu le courage d’assumer sa faute dans l’affaire KHALIFA.
    Ainsi vont les affaires algériennes!Toujours en avant les gars!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER