Khelil: La maison à 2 millions de dollars et le mépris pour les Algériens

khelil1.jpgDe retour d’Addis Abeba où il assistait au sommet de l’Union Africaine, Abdelaziz Bouteflika dont les proches sont directement touchés par les affaires de corruption, lance la contre-attaque. Le chef de l’Etat sonne la charge en activant trois des personnalités les plus importantes du pays. D’abord, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN) nationale, Abdelaziz Ziari. Celui-ci assure que les deniers du pays «sont bien gérés». Ensuite, le ministre de l’Intérieur, Yazid Zerhouni qui minimise le scandale en déclarant que les investigations ainsi que la mise en examen des cadres de Sonatrach ne sont pas une « opération mains propres » mais plutôt une simple affaire, comme il en existe ailleurs. Et enfin Chakib Khelil, ministre de l’Enérgie et des Mines, désigné dans la presse comme le principal et premier responsable dans la gestion de la maison Sonatrach, soutient avoir la conscience tranquille. «Je ne démissionne pas», a-t-il lancé sur un ton déterminé à l’adresse des journalistes qui l’ont interpellé sur l’arrestation de plusieurs cadres de la Sonatrach et la mise sous contrôle judiciaire de son P-DG, Mohamed Meziane.

Interrogé sur la lettre que Hocine Malti, ancien vice-président de Sonatrach, avait adressée aux enquêteurs et dans laquelle il donne des précisions sur certains contrats signés notamment avec la firme italienne Saipem et la canadienne SNC Lavalin, Chakib Khelil, assuré du soutien indéfectible de son ami Abdelaziz Bouteflika, a préféré répondre avec dédain et mépris: «Qui parmi vous connaît Hocine Malti ?». L’arrogance avec laquelle Khelil a évoqué le nom de Hocine Malti symbolise l’assurance de celui qui se sent intouchable. Visiblement, Chakib Khelil a horreur de rendre des comptes. Oublie-t-il qu’en sa qualité de ministre de la République il gère une partie très importante, la plus importante, des richesses des Algériens ? Cette haute fonction politique l’oblige, quoiqu’il en pense et quoi qu’il en dise, à s’expliquer sur la gestion des affaires placées sous sa responsabilité. Qu’il l’accepte ou qu’il démissionne…

Pis, Chakib Khelil a rendu hommage aux cadres incriminés indiquant que les Algériens ne doivent pas perdre de vue que les responsables arrêtés sont les plus grands cadres de la nation et de Sonatrach qui ont défendu mordicus les intérêts de l’Etat et ont géré l’entreprise avec courage et bravoure. Avec ces déclarations, Chakib Khelil, s’érige en juge et interfère directement dans les affaires de son autre ami, le garde des sceaux. Quel magistrat, après de telle déclarations osera condamner « les plus grands cadres de la nation »? C’est de la même veine que les propos de Amar Ghoul, le ministre des travaux publics, suite au scandale de l’autoroute est-ouest qui répete « moi je travaille et les autres aboient ».

La maison à 2 millions de dollars

Alors, voila, non seulement Chakib Khelil doit rendre des comptes aux Algériens sur la gestion de son département, mais il doit également s’expliquer sur son propre patrimoine. Il doit expliquer l’achat le 24 juillet 2007, lui, son épouse, Najat Arafat Khelil et un entrepreneur privé, Omar Habour, cité dans l’affaire BCIA, d’une propriété dans le Maryland, aux Etats-Unis, pour la modique somme de 1.56 millions de dollars. Il doit également expliquer l’acquisition moins d’un an plus tard, à savoir le 30 juin 2008 – cette fois ci en son nom et celui de son épouse -, de la maison mitoyenne pour 302.000 dollars ainsi que d’une autre propriété sise juste en face pour un montant de 300.000 dollars. Ainsi, notre ministre s’est offert en moins d’une année, entre juillet 2007 et juin 2008, un pâté de maison pour plus de 2.1 million de dollars, à North Bethesda, dans la banlieue chic de Washington. Avec quel argent le couple Khelil a pu acquérir ces biens immobiliers dans les Etats du Maryland et à Washington D.C ? Avec son salaire de ministre ? Avec l’apport de son épouse, Présidente de l’Arab Women’s Council et Vice-présidente du Palestinian American Congress, deux associations qui œuvrent pour le rapprochement entre Palestiniens et Israéliens ? Grâce à des prêts contractés auprès de banques américaines ? Grâce à de généreux donateurs ?

S’il est difficile pour l’heure de déterminer l’exact patrimoine de ce ministre qui posséderait la nationalité américaine, de sa femme et de ses deux enfants ; s’il est encore malhonnête de donner du crédit aux rumeurs qui l’accréditeraient d’une immense fortune, il est en revanche facile de vérifier la véracité de ses acquisitions.

Par Yahia Bounouar www.kalimadz.com

Commentaires

  1. LM dit :

    Et les demoiselles du drs qui arrêtent des sous-fifres se mettent au garde-à-vous (pour ne pas dire plus…) devant ces petites frappes qui les dirigent de main de maitre…La parade des bouteflika, nezar, toufik, ghezaiel et autre pachydermes décatis, de voleurs bouffis, de dégénérés. Quelle galerie! Un cirque Amar de l’abjection sanglante. Devant leurs chefs, ces demoiselles QQ (pour qarta ou qabous) tortillent du popotin, elles font des mines. Chez ces travestis honteux – en uniforme ou en civil – l’honneur est une denrée inconnue. Peu d’exceptions à cette règle: combien de Samraoui pour tant de toufiks…?
    Il est vrai que ces prudes demoiselles du drs (elles parlent de « présomption d’innocence », on aura tout entendu!) ne montrent leur férocité que devant les faibles et les désarmés.
    Pauvre Algérie.

  2. amghar azzamni dit :

    Ce sont – là de très bonnes informations que nous donne Mr Yahia Bounouar,pour peu qu’elles soient exactes!Un Ministre de la République qui se paie autant de maisons à des prix exorbitants cela parait visiblement très louche.Il faut donc croire que notre ministre est le seul et unique copropriétaire de la gigantesque SONATRACH ,sinon comment aurait-il pu ramasser toutes ces sommes colossales avec son simple salaire de haut fonctionnaire de l’état.Nous voulons bien croire qu’il fait de l’épargne-logement mais arriver à faire l’acquisition de villas luxueuses aux Etats Unis d’Amérique cela nous parait curieusement invraisemblable lorsqu’on sait que des gens qui perçoivent approximativement le même salaire que lui, arrivent tout juste à se faire construire une villa en Algérie! Tout ceci nous donne à réfléchir sur la provenance de ces fonds qui ont servi à la transaction.Bref, laissons faire le DRS qui a déjà commencé à enquêter sur les affaires louches!

  3. davidlemac dit :

    KHELIL EST UN SCANDALE
    IL N’y a rien a dire de plus

  4. omar sawar dit :

    Et si on faisait une enquête sur les anciens ministres de l’energie et autres généraux?Connaissez vous la fortune du général Gaïd et ses prêtes noms?Et Belkheir? Et Belloucif et j’en passe…
    Toutes ces nouvelles révélations ne sont ,encore,que manipulation .
    Que le DRS veuille se refaire une virginité sur le dos de verreux technocrates,on a l’habitude et cela nous laisse complètement indifférents.
    Par contre ce qu’il ne faut jamais oublier c’est le génocide de 200.000 personnes et 15000 disparus dont cette institution douteuse et ses escadrons de la mort en portent l’entière responsabilité et cela restera gravé à jamais dans l’Histoire de l’humanité.
    Honte à vous.
    Omar,Ni islamiste ,ni DRS

  5. amghar azzamni dit :

    De l’avis de Mr OUYAHIA ,premier ministre algérien,l’affaire SONATRACH prendra le temps qu’il faudra pour être réglée par le tribunal en charge du dossier.N’est-ce pas là une fuite en avant de la part de nos politiques?De notre avis,une affaire de grosse corruption telle que celle qui nous est présentée ne peut en aucun cas avoir l’orientation d’une simple affaire de correctionnelle ou,le cas échéant criminelle ,car il nous semble que dans le cas où des personnalités politiques s’avèrent directement ou indirectement impliquées,elle devrait se transformer normalement en procès politique!Le tribunal doit faire la lumière sur le fond du dossier et déterminer les mis en cause. Et dans le cas où nous sommes en face d’une négligence politique, c’est tout le système politique du pays qui doit etre remis en cause car il s’agit là d’une corruption grandiose et pas des moindres!

  6. Taous dit :

    Là, pour le coup, j’en suis restée sans voix! de grâce, dites-moi que ce n’est pas vrai!!

    Comment ces scandales peuvent-ils être tolérés, on seulement chez nous mais aussi aux states? j’hallucine !!

    la traque de l’argent sale, ce n’est pas seulement celui qui permet au terrorisme de persister et de continuer ses ravages. L’argent sale, celui qui est enlevé de la bouche du peuple ne devrait avoir droit de cité nulle part. Et les américains, si prompts à faire pression sur la suisse pour la levée du secret bancaire devrait commencer par s’intéresser à ces cas flagrants d’enrichissement sans cause.

    Dans le cas qui nous occupe et si les accusations sont vraies, il serait gravissime que l’intéressé ne soit pas mis en examen et placé sous mandat de dépôt car faire payer les lampistes, remarquez, on en a l’habitude, viendrait tout simplement prouver que ce n’est pas une authentique opération « main propre » mais bien des querelles de chiffonniers, pour reprendre l’expression consacrée.

  7. azar dit :

    Bjr a tous , vous dites des choses ,des synthéses c bien , mais est ce que vous avez une solutions à tout ça mes compatriotes ! moi , j’invite tt les citoyens à descendre dns les rues et chiche pour vous d’en faire au tant et aller manifester devant une représentation algerienne et méme ailleurs et dire basta et stop et les délogés de leurs niches ces pourris ! a bon entendeurs filaman !

  8. Lui dit :

    Oh la pauvre naive ….

  9. anime dit :

    ya ouadi tt ca nous dépasse c’est bcp plus loin que ca même le DRS n’est qu’un instrument ! C’est les lutes d’influence des grands de ce monde et cette fois si le terrain est l’Algérie! C’est DST contre CIA c’est MI6 contre KGB c’est comme ailleurs CIA se cachant derrière L’ISI (Pakistan) manipule l’Afghanistan c’est…c’est notre médiocrité qui nous condamne c’est etc etc etc…

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER