Dilapidation/Algérie Télécom: Ouverture du procès de 15 accusés

tl.pngLe procès de 15 accusés de dilapidation de deniers publics estimés à 572.251.748 DA à travers le piratage de lignes  téléphoniques s’est ouvert jeudi au tribunal criminel près la cour d’Alger. Les mis en cause de nationalités algérienne et palestinienne sont poursuivis  pour utilisation à des fins personnelles et au profit de tiers de deniers publics, corruption, utilisation d’un réseau public de télécommunications sans  autorisation et détournement de lignes téléphoniques. 

Les faits de cette affaire qui remonte à 2001, selon l’arrêt de renvoi, concernent le détournement illicite de lignes téléphoniques par un réseau spécialisé  avec la complicité de plusieurs employés de bureaux de poste à Alger qui sont en charge de l’installation et du maintien des téléphones.  Les membres de ce réseau qui sont propriétaires de locaux de services téléphoniques proposent aux clients des communications téléphoniques internationales à des bas prix (25 DA/minute) en utilisant des lignes téléphoniques d’entreprises  publiques ou privées, de particuliers ou d’ambassades.          Se rendant compte que leurs lignes téléphoniques faisaient l’objet de piratage du fait de factures faramineuses, des entreprises ont porté plainte  et les services de sécurité ont pu mettre la main sur les membres de ce réseau  suite à une enquête.  Le procès de cette affaire se poursuivra vendredi.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER