Dilapidation Algérie Télécom: 8 ans de prison ferme à l’encontre de 12 accusés

tl.pngLe tribunal criminel près la cour d’Alger a condamné  vendredi 12 accusés dont la plupart des employés de bureaux de poste et télécommunications  à Alger (actuellement Algérie Télécom ) à 8 ans de prison ferme pour dilapidation  de deniers publics estimés à 572.251.748 DA à travers le piratage de lignes  téléphoniques.  Le tribunal a prononcé une peine de 8 ans de prison ferme à l’encontre  de Mokdad Ali Boussefa (technicien à Algérie Télécom), Bentaleb Saïd (technicien  à la Grande poste), Kerboua Noueddine (employé dans un bureau de poste et télécommunications),  Hanafi Toufik (technicien à Algérie Télécom-section Hydra), Bennouar Sid Ahmed  (technicien à la Grande poste), Djennadi Mohamed Amine Rabeh (propriétaire d’un  local de communications internationales piratées), Bouallaga Mohamed (employé  au centre de Ben M’hidi).

Pour ce qui est des ressortissants palestiniens accusés de complicité  dans cette affaire, le tribunal a également prononcé une peine de 8 ans de prison   à l’encontre de Raid Ryadh Ferra, Mahmoud Zaini, Abou Taha Nidhal, Hani El-Kara   et Ihab Ismail qui utilisaient au niveau de leurs appartements des lignes téléphoniques   piratées en proposant aux clients des communications internationales.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER