Caricature de notre ami R.Z

cari1.jpg

Commentaires

  1. amghar azzamni dit :

    C’est juste ! Pour ne pas déroger à la règle de détruire le savoir, les autorités algériennes déploient la machine répressive contre les médecins et contre ceux qui ont donné le premier savoir à ces derniers!
    Médecins et enseignants de tous les paliers ne sont pas reconnus dans la constitution d’un régime usurpateur de la démocratie et des libertés individuelles.
    De quoi a-t-on peur ? Du savoir qui risque de compromettre l’avenir de ceux qui ne le détiennent pas ? En tout cas, l’histoire nous a appris que l’ignorant a de tout temps défendu sa survie en assenant des coups de matraque sur le savant! La bêtise est le règne de l’anarchie ! Elle ne s’apparente nullement avec la démocratie qui enseigne la liberté au lieu de la férocité ! La matraque,toujours la matraque pour matraquer la connaissance : c’est la devise propre de l’ignorance et de celle du népotisme!
    Mais le comble de l’ignorance restera celui du besoin récurrent du toubib pour se faire soigner non seulement de ses blessure mais aussi de sa schysophrénie!
    Le dictateur a donc toujours besoin du médecin!

  2. chachnak dit :

    une fois de plus le régime algérien continu a ignorer l’élite de ce pays et a refuser tout résistance a sa politique et gestion ruineuse de la cite , il continu a détourner son regard de la misère qui gangrène la population et n’accepte que le discoure de ses glorificateurs ,des mercenaires payes pour justifier sa présence , pour qui ? il est temps que ce regime parte et laisse ce pauvre peuple qui n’arrete pas de le subir en paix , la paix seulement
    paix et dignité loin des éternelles guerres de clans au détriment toujours de ce magnifique peuple qu’on arrête pas de diaboliser

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER