Monsieur Mesbah, un serpent qui change de peau est toujours un serpent !

mesbah.jpgDans un entretien accordé au quotidien El Watan, Mohamed Chafik Mesbah, officier supérieur du DRS à la retraite, docteur d’Etat en sciences politiques de l’université d’Alger, a exclu toute responsabilité du DRS dans les affaires de corruption en Algérie. Selon lui, les services de renseignement, après la période du terrorisme, se sont recentrés, sans paraître, sur un domaine de compétences qui est au cœur de leur vocation. « Atteintes à l’économie nationale et intelligence avec des puissances étrangères, c’est presque un même lot ». « Malgré la traversée tumultueuse de la période du terrorisme, les services de renseignement algériens ont par ailleurs conservé, comme accumulation d’expériences, un potentiel appréciable lié à leurs domaines de compétence traditionnels: lutte contre les atteintes à l’économie nationale, avec pour corollaire la lutte contre les activités d’intelligence étrangère ».

Mohamed Chafik Mesbah, l’homme qui, en 2004, a vendu la thèse selon laquelle Ali Benflis était le candidat de l’armée à la présidentielle, a perdu toute sa « crédibilité ». 

 

 

Commentaires

  1. antalas dit :

    comment a-t-il eu ces belles terres du domaine Bouchaoui svp???????,

  2. ultimatum dit :

    Bien en chair en os l’ex barbouze (multi docteur nous dit-on ) a été envoyé en service commandé ( el watan s’est renvoyé l’ascenseur) pour nous dire que point de règlements de compte mais une action concertée entre le président et les services. Même lui ne croit en rien à ses inepties mais en petit soldat « cultivé » il devait aller au charbon !

  3. Vrirouche A. dit :

    Et la boite et les biens du Sud?

  4. LM dit :

    Ce personnage est l’illustration vivante du proverbe de chez nous « ma tatnefakh kheir ezzebbala ». aussi vide que pompeux, si c’est ça les intellos de la sm, pauvre pays: il est pénétré jusqu’à Tamanrasset! Cette misérable petite frappe était chargée d’espionner les cadres supérieurs dont les échanges étaient trop difficiles à déchiffrer par les betchine, toufic et consorts de la gay pride à la tête de la sm. Il n’y comprenait rien, ses rapports que nous avons lu témoignent de sa totale incompétence. Répugnant.

  5. akakane dit :

    AINSI « LA CATHEDRALE » sans jeu de mots a parlé.Le gros et gras mais neanmoins toujours honorable correspondant a menagé la chevre et le choux dans cette interview.
    Aussi bien ses copains du DRS que SON EXCELLENCE ne sont montré du doigt. Bien au contraire ils ont eu tous les 2 le beau role, puisque ceux-ci se sont attaqué aux dossier de la corruptionsur instructions de celui-ci.
    POUR PARAPHRASE AIT MENGUELLAT je lui dis  » AKI KHDE3 RABI………

  6. antalas dit :

    a noter….tous les anlystes qui sont passes sur le quotidien elwatan( mohamed abassa..maitre ali yahya..un autre aussi ..et mnt ce mesbah..tous ont critiqué dans un seul sens..mauvaise gouvernace et clan de bouef doit partir mais aucun n’a critiqué le drs!!!!!juste une petite remarque..

  7. khelil dit :

    Apres tout, c’est un DOUKTOUR de l’Université d’Alger. Il ne voit pas plus loin que le port

  8. miloud dit :

    akyekhda3 rabbi ,ya mon colonel !!.

  9. Fouzia dit :

    Vous avez tout a fait raison. C’est un docteur du sang. Ce sont ces gens qui ont assassine Krim Belkacem, Khider, et autes, des compatriotes integres et innocents. Et maintenant, ils montrent leur tete sans vergogne.

  10. dr. amina&amin dit :

    il a du avaler sa propre famille pour y arriver á ce standing…
    des harragas, suicides, et autres maledictions concues et crées par ce departement de ce « dr. sp » Naegelen algerien!
    Algerie est fichu á cause de ces stars de la malediction….A real snake!
    Tendrement votre!

  11. saldae dit :

    une crapule au service d’autres crapules
    le gros lard a parlé le gros lard nous prend pour des imbéciles comme ses chefs .
    il a une rhétorique d’escargot.
    ya nharek ya l’assassin ya le voleur.

  12. Ouardia dit :

    Il est aussi l’homme de paille d’un certain LAKHDAR BRAHIMI, qui coule une retraite paisible dans une très belle villa dans un quartier le plus hupé de Paris. Ce pseudo journaliste gère les affaires de lakhdar Brahimi et ses deux fils SALEH aujourd’hui à la tête d’une énorme société américaine de consulting qui blanchit l’argent du cérail et SALEM, à la tête de plusieurs sociétés de productions, il se tape la part du lion dans la production de l’ENTV. Pour l’énectode, mohamed chafik Mesbah va  » baguer  » son estomac avec un anneau en platine pour tenter de perdre queques kilos.

  13. khdidja dit :

    D’accord Ouardia, Mesbah a recemment fait publier une interview de 10 pages dans le soir d’Algérie pour venter les mérites et le parcours de LAKHDAR BRAHIMI. SALEH Brahimi et Salem BRAHIMI, c’est vrai, sont devenus milliardaires et quand on sait d’ou vient cette famille, de la commune d’Al AZAIA ex -Battam à côté de Tablat où ils avaient une très modeste vielle habitation construite en terre d’argile et rafistoler par du parpeing, on comprend bien leur boulimie d’argent.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER