Corruption en Algérie: l’opposition devient complice par son silence

silence.jpgAmdan n Soummam pour « Algérie Politique » 

De nombreux scandales secouent gravement l’Etat algérien construit sur le clientelisme, le despotisme,le népotisme et la violence. Pendant ce temps, nous assistons à une misère chronique des populations privées des besoins fondamentaux comme la santé, l’éducation, le travail, la nourriture etc. Du sommet de l’Etat à la base (féodalités locales) se sont construits des réseaux d’intérêts et d’influences au profit de groupes maffieux.
Cette situation réunit tous les ingrédients pour une explosion généralisée dans la pays car elle met face à face pouvoir et société par l’irresponsabilité et le cynisme des dirigeants d’une part et l’absence de médiation d’autre part.

Si le pouvoir est toujours dans sa logique de fuite en avant, de mépris et de la politique de la terre brûlée, par contre l’absence ou la disparition des partis politiques peut s’avérer tragique. Dans une situation d’absence de tout recours et de médiation, la société peut et se donne des organisations et des règles de fonctionnement en dehors parfois de toute légalité. Un développement de cadres et de voies parallèles mènera sans doute à un chaos qui pourra être fatal au combat démocratique et même à l’unité nationale. Si le pouvoir algérien est fidèle par son son système d’exclusion est le premier responsable dans ce qui arrive ou arrivera, les partis politiques notamment ceux de l’opposition deviennent complices par leur silence et leur inertie.

Commentaires

  1. adekar2009 dit :

    je crois que nous sommes tous complices, regardez même les dirigeants des partis d’oppositions sont absence sur la scene politique, on ne les vois plus, je pense qu’il n’y en a plus d’opposition, je crois qu’il va falloir se reveiller rapidement avant que ce soit trop tard.
    si les partis d’oppositions sont absents sur la scene politique ces derniers temps, c’est qu’il y a un doute, et pour enlever ce doute il faut qu’on reagissent tous a l’interieur de nos structure, car la majorité des chefs de files ne vois que les prochaines eléctions de 2012, au lieu de faire leur travaille d’opposition.

  2. adekar2009 dit :

    Il n’y a pas d’opposition en Algérie, il n’y a que des opposants», avait dit Chadli Bendjedid au début des années 80.
    30 ans aprés le resultat et presque le meme. seulement beaucoups de sang a coulé depuis.

  3. Ammisaid dit :

    gaaa festi

  4. Mohaghyoul dit :

    Franchement que voulez-vous que cette pseudo-opposition dise?Souvent crée par les tontons macoutes n’est-ce pas Sais Sadi? cette oppossition sert de paravent.
    Les cheffaillons de ces partis sont arrosés par leurs maitres.Le système algérien est pire que la mafia Colombienne

  5. azar dit :

    En algerie ,on a une oppostion taiwan !Elle se reveille que quand il ya des éléctions pour toucher un peu de sous de leurs corrupteurs !Allez voir dns les mairies ,les maires de l’opposition font des affaires ,s’enrichissent et enrichissent leur familles et leurs amis ! beld michey !

  6. mohamed dit :

    corrupteurs corrupus allez au diable votre temps est revolu.

  7. awasif dit :

    Je suis d’accord avec l’article et il suffit de lire la presse pour se rendre, quotidiennement,compte de la gravité de la situation.Des greves dans tous les secteurs,des emeutes pour des routes ou pour l’eau,repressions et cela à travers tout le pays,aucune region ni aucune wilaya n’est epargnée.La misere et l’exclusion touchent effectivement la grande majorité des algeriennes et des algeriens.Les services de securité ne sont plus garants de la securité des citoyens mais plus plutot considérés comme des ennemis du peuple à cause de leur instrumentalisation et leur utilisation repressive et abusive contre toute demande,aussi legitime soit-elle,de la population.
    Quand aux partis politiques,ils y a ceux de l’alliance presidentielle qui soutiennent tout acte du pouvour,l y a ceux qui s’apparentent à eux comme le P.T ou le FNA,enfin il y a ceux qui se disent de l’opposition (FFS, RCD, PST ….etc).
    Les deux premieres categories s’accrochent au pouvoir et defendent bien leurs interets de maniere ostentatoire.La derniere categorie fait semblant d’exister et tire aussi profit à travers leurs elus au niveau national ou local.Leurs responsables se comportent comme de veritables pachas ,tres loin des preoccupations populaires et meme de leurs militants,quand il en reste encore.Le pouvoir a bien planifié cette situation,au moins depuis 1991.Depuis, l’ensemble du pays a eté terassé avec le terrorisme ,il ne restait plus que la kabylie rebelle qui a eté disloquée en 2001 et 2002 avec la creation des monstrueux arrouchs,aussi devastateurs que le terrorisme connu par les autres wilaya.
    Aujourd’hui,tous les dirigeants des partis et sans exception se pousssent des coudes pour qui se placera le mieux pour les prochaines elections nationales ou locales.La vie politique se reduit donc à des petites actions ponctuelles sans envergure et sans aucun impact sur la societé. Elle servent juste à marquer la presence et son « territoire »,à l’interieur d’un parti, pour assurer son avenir pour des echeances eventuelles du pouvoir.
    Nous sommes donc dans une situation d’absence de tout recours serieux pendant que les dirigeants sont meprisants,aveugles et sourds à la detresse du peuple et que les autres partis s’empetrent dans des problemes ou des demarches faites d’illusions « ou pousse toi que je m’y mette ».Pendant ce temps,les problemes s’accumulent dans le pays et la rue « gronde ».Une explosion generalisée et profitable à ceux qui detiennent les armes n’est pas à exclure,en rappelant,encore une fois, que les services de securité ne constituent plus les garants de la securité des algeriens mais perçus comme ennemis du peuple par leur utilisation ehontée et sans vergogne contre toute demande qui vient de la societé.J’espere me tromper.

  8. aalgerien d'en bas dit :

    l’opposition ? elle est ou cette opposition ? on parle encore d’opposition ? une opposition a quoi ? a qui ?
    AH ce sont ces groupuscules qui s’activent et font du bruit avant chaque élection en moyennant de l’argent ? arrêtons et réinventons une vraie opposition

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER