• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 21 février 2010

Archive pour le 21 février, 2010

Je suis za…Wali

mendicit.jpgJe soussigné M. BEDRICI Ali, wali de Béjaïa, demeurant à Béjaïa, déclare sur l’honneur que mon patrimoine et celui de mes enfants mineurs est composé des éléments ci-après à la date de la présente déclaration: Liquidités et placements: 120.000 DA environ (compte CCP).

 

Je soussigné M. BOUGUERRA Ali, wali de Bouira, demeurant à Bordj Bou Arréridj, déclare sur l’honneur que mon patrimoine et celui de mes enfants mineurs est composé: liquidités et placements: 2401,59 DA (CNEP).

 

 

Le pays est au bord de l’explosion: «Misère et vive l’Algérie»

alger1.jpgKarim Aimeur pour « Algérie Politique »

«Même si la dépouille s’étiole, l’idée ne meurt pas. Même si les temps sont rudes, on aura raison de la lassitude. Même s’ils ont fauché tant d’étoiles, n’en sera jamais dépouillé». Matoub Lounès, 1993.

«Miziria ou tahia El Djazair», ce slogan scandé par une foule de jeune après la défaite de l’Algérie face à l’Egypte en demi-finale de la dernière édition de la coupe d’Afrique des nations nous met globalement dans l’état d’esprit des Algériens dans cette conjoncture actuelle pas du tout favorable pour leur vécu. «Misère et vive l’Algérie» risque d’être le prélude d’un scénario 88 bis.

Le pays traverse, en effet, une situation difficile sur tous les fronts. Sur le plan aussi bien social, économique que politique, les conditions ne sont pas reluisantes.

C’est là l’avis de tout le monde: citoyens, syndicalistes, politiques, universitaires, analystes, observateurs et même de point de vue des officiels.

(Lire la suite)

M. Chorfi, aucune combinaison chimique ne saura vous changer en homme…

chorf.jpgMohand pour « Algérie Politique »

Quand j’ai vu sa tête et que j’ai appris qu’il est devenu un « homme politique » je me suis dit quelle audace ont donc ces gens là qui participent à l’offertoire et qui osent se poser en homme de pouvoir ! Quand il était correspondant sportif dans l’Oranie, on l’entendait faire ses reportages comme des récits répétitifs sans consistante. Maintenant qu’il a les cheveux blancs, au lieu de devenir sage, il est devenu un turbulent opportuniste pour je ne sais quel destin, il se voit peut-être Premier ministre? Celui qui a dit « l’âge ne fait que de beaux cadavres » a bien raison.

Ces gens sont périmés et aucune combinaison chimique ne saura les changer en hommes dont l’Algérie a besoin. Ils ne finissent pas d’user leur brosse à reluire. Demain avec le changement inéluctable que vont-ils nous dire pour expliquer leur vassal comportement ? Nous rirons bien quand tous ces opportunistes, pauvres les années 70 et 80, et présentement pourris d’argent et de biens mal acquis. Ils ont fait des heureux dans leurs familles en chapardant tout ce qui peut l’être. Ils sont nombreux ceux dont on attend en effet la déclaration de patrimoine.

(Lire la suite)

El Islah appelle à la promulgation d’une loi criminalisant le colonialisme

benabdeslam.jpgLe secrétaire général du mouvement « El Islah », Djamel Benabdeslam, a appelé samedi les Parlementaires à soutenir la promulgation d’une loi criminalisant le colonialisme, « en réponse à la loi française glorifiant le colonialisme ».  « Nous réclamons à la France de reconnaître ses crimes et exigeons des  excuses, en plus d’une compensation matérielle et morale pour le peuple algérien », a-t-il déclaré, lors d’un meeting ayant regroupé, à Mostaganem, les cadres et militants du mouvement.

(Lire la suite)

Le RND soutient les efforts !!!de Bouteflika dans la lutte contre la corruption !!!

chorfi.jpgLe Rassemblement national démocratique (RND) appuie  et soutient les « instructions du président de la République liées à la lutte contre la corruption », a souligné samedi à Mila le porte-parole de cette formation politique,  Miloud Chorfi.  Il a estimé que  la lutte contre la corruption nécessite une application « rigoureuse » des lois de la République afin de « venir à bout de ce nouveau terrorisme ». S’exprimant en présence de membres élus du RND dans les deux chambres  du Parlement, issus des wilayas de l’Est du pays, de cadres locaux du parti  et dÆinvités dÆautres formations politiques, il a considéré que la célébration,  dans la ville de Mila, du 13ème anniversaire de la naissance du parti, constitue  un « message clair à tous ceux qui veulent revisiter l’Histoire de cette région et la nettoyer du sang des innocents ».

Commentaire: Faites au moins votre déclaration de patrimoine, Miloud Chorfi !

Louisa Hanoune évoque le Code de…la route

hanoune1.jpgLa secrétaire générale du parti des travailleurs (PT),  Louisa Hanoune a qualifié a qualifié le nouveau code de la route d’ »irréaliste », estimant que c’est un code pénal bis notamment pour les piétons », car il place, a-t-elle  dit, « la police dans une situation délicate et lui attire la haine des citoyens »,  sans compter qu’il ouvre « la porte à la corruption ».  Au lieu de ce code qu’il faut, selon elle, geler, Mme Hanoune a proposé  l’organisation « de larges campagnes de sensibilisation » sur les accidents de  la route destinées en premier lieu aux conducteurs, l’amélioration de l’état  des routes et la mise en place des plaques de signalisation et des passages  pour piétons.

Algérie: le vol a commencé dans le maquis de l’ALN avec certains voyous

dilem47.jpgMedea pour « Algérie Politique »

Ces dernières semaines, on a commencé à ouvrir la boîte noire: La corruption et la Déclaration du patrimoine par les élus, les fonctionnaires et les hauts fonctionnaires. Tout le monde dit: «Pourquoi maintenant, et pas avant. Bonne question».
Comme vous saviez bien, tous ces gens sont issus du FLN. Ce sont eux qui dirigeaient le pays depuis 1962. En voilà, le résultat ! C’est la première fois que j’interviens dans ce forum. Et l’histoire que je vais vous raconter est une histoire vraie, car la corruption, le vol et l’assassinat par le FLN de gens innocents avait commencé déjà dans la forêt. Voilà l’histoire:

Ce que ma mère m’a raconté de l’assassinat injuste de mon père par certains membres de l’ALN. Mon père était un fellah. On avait une paire de bœufs pour labourer un terrain, une vache et deux moutons. Durant cette période, chaque Algérien devait payer et contribuer avec une certaine somme au FLN, pour soutenir la résistance financièrement. Mon père payait toujours sa part. Cependant, une fois, mon père n’avait pas d’argent pour payer. Il y avait 3 bonhommes  (le trésorier du FLN et 2 maquisards) qui étaient venus à la maison pour récupérer l’argent. Mon père leur avait dit: «Pour l’instant, je n’ai pas d’argent sur moi. Revenez dans 2 semaines, je vais payer ma part comme tout le monde». Ma mère m’avait dit: «Les 2 bonshommes dont le trésorier sont du village, et le troisième, elle ne le connaissait pas».

(Lire la suite)

Quelle sera la réaction du médecin matraqué quand il recevra son « bourreau », le policier

medecins.jpgAmdan n Soummam pour « Algérie Politique »

La situation du secteur de la santé publique (médecine des pauvres) a atteint un stade de non retour. Pendant que des milliards sont détournés et notre pays pillé, les médecins du secteur public sont traités comme des malfrats, au même titre d’ailleurs que les enseignants, les ouvriers …etc. A des revendications légitimes, le pouvoir répond par le mépris, la répression et la matraque, devenus des modes de gestion. Par cette irresponsabilité, les décideurs sont en train de mener le pays au pire. Après la violence et le pillage du pays, on n’hésite même plus aujourd’hui à soulever des catégories sociales ou professionnelles contre d’autres par la culture de la haine des unes contre les autres.

(Lire la suite)

Personnellement, je crois en la bonne foi de M. Delmi

delmi.jpgKadder pour « Algérie Politique »

Calmons nous. C’est la première fois, je crois, qu’un officiel réagit sur ce site. En soi, c’est nouveau et c’est bien. Personnellement, je crois en la bonne foi de ce monsieur. Oui, un ambassadeur ça gagne bien sa vie. Un petit vice consul aussi, même un petit chef de daïra. La question n’est pas là s’ils travaillent bien pour leur pays et qu’ils l’honorent. Ce n’est pas la faute à M. Boudjemaa Delmi si le dinar ne vaut presque rien par rapport à la devise. Dans les années 70 le dinar valait plus que le franc. Quant à sa carrière, faut regarder du coté de Dembri qu’i n’est plus rentrer au pays depuis 15 ans, ou de l’actuel qu’est en France dont on ne souvient même plus du nom et même de Abdelkader Hadjar l’affreux qui ne mérite même pas d’être le concierge du siège du FLN. Aya el khaoua, kounou juste !

* Je partage ce commentaire de Kadder. El Mouhtarem

 

 

M. Benyakhou, comment avez-vous fait pour acquérir tous ces biens ?

dput1.jpgCe serait bien que le nommé Benyakhou, député du FLN, nous réponde sur ce site. Comment a-t-il fait pour acquérir tous ces biens dans ce pays voisin où l’Algérien n’a droit à presque rien, si ce n’est de dépenser son argent dans le tourisme. En effet au pays de Zine El Abidine Benali dit « BAc-5″, un Algérien ne peut pas acheter de maison, de commerce ou quelque chose de similaire. Le gouvernement d’Alger le sait mais ne fait rien pour ne pas gêner l’époux de la régente de Carthage. Mala, Ya si Benyakhou l’rabi fehem’na ! Kadder

12

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER