Monsieur Delmi, faites quelque chose pour sauver Meryem Mehdi !

delmi.jpgMohand pour « Algérie Politique »

Comme je suis interpellé personnellement il est convenable que je réagisse à votre commentaire qui me parait sincère. Je suis heureux de vous lire et les explications plausibles que vous donnez me confortent dans l’idée que je me fais. Il y a sans doute dans l’administration à des postes supérieurs et autres des cadres intègres. Nous sommes d’accords sur ce point. Beaucoup de cadres aux AE et à la Défense, ayant fait toute leur carrière dans la diplomatie ou dans leur corps, qui sont restés propres et les biens qu’ils ont sont le fruit de leur travail honnête et des opportunités qu’ils ont eues dans leur vie personnelle. Je refuse de mettre tout le monde dans le même panier.

Le fait d’occuper des postes supérieurs ne vous rend pas justiciables plus que d’autres. Le fait d’avoir été choisi pour occuper des postes de ce niveau ne nous permet pas non plus de tirer des conclusions quelconques sur vos références académiques et ou professionnelles. On sait que le système utilise dans certains cas des compétences nationales et ce pour noyer dans la masse, leurs “crus”, leurs privilégiés dont on connaît les noms, vous en savez certainement quelque chose sur ce chapitre.
On ne juge pas M. Delmi , mais on constate des faits et on essaie de comprendre pour distinguer le bon grain sain du grain pourri et nourrit au spectre de ceux qui font de l’Algérie cet enfer dans lequel survivent la quasi totalité des Algériens jeunes e
t vieux.

Pour conclure par principe je n’aime pas chercher les poux dans les têtes des gens quand des signes évidents de probité sont visibles. Je ne fais pas de calculs à sens unique dans le but de nuire d’une quelconque manière. De toute évidence les gens honnêtes il y en a et Dieu merci.
Ah! s’ils pouvaient donner un peu de leur temps pour que chaque fois le droit l’emporte sur le mal de sorte que les opportunistes qui salissent notre pays ne soient pas comme c’est le cas actuellement élevés au firmament que leurs biens mal acquis leur permet. Qu’ils soient combattus dans tous les cercles et dans tous les rouages.

En tant Secrétaire général d’un ministère de souveraineté permettez-nous de vous demander d’agir (vous en avez le pouvoir et la qualité pour le faire) pour libérer des souffrances qu’elle endure Madame Meriem Mehdi. Vous aurez sauvé une mère de famille de l’engrenage inhumain des rouages de l’argent pour l’argent. Accomplissez cette noble démarche et Dieu vous le rendra Inchalah. J’ajoute pour le principe que je ne connais pas cette Dame mais je ne peux m’empêcher de penser à elle chaque fois que je consulte ce site et d’autres et son purgatoire devant nos yeux montre combien les gens sont indifférents aux autres.

 

Je termine ce commentaire cher Monsieur en vous affirmant qu’il n’existe aucune équivoque et aucune coalition pour nuire à des gens qui méritent le respect, nous avons par contre la conviction que dénoncer les actes de ceux qui profitent ou qui ont profité de leurs postes pour s’accaparer des biens indus transformant l’Algérie en un Eldorado de chercheurs d’affaires, rendant par voie de conséquence ce pays à portée des mains, sont à dénoncer. Si vous ne faites pas parti de ce “clan” nous en sommes les premiers contents. Nous souhaitons qu’ils en existent beaucoup pour équilibrer la balance qui il faut dire penche du mauvais côté.

Commentaires

  1. AMOKRANE dit :

    Cela fait des semaines que je voulais écrire quelques mots sur cette affaire. Je n’en reviens pas ; mme MERIEM MEHDI est à plus de soixante jours de grève pour un poste de travail et avec tout se que compte l’Algérie de milliardaires , de grands professeurs, d’industriels etc.…on n’a pas encore solutionné ce problème. C’est incroyable ce que continue à nous raconter la presse sans que nul ne bouge le petit doigt. Dites moi donc ce qu’est devenu ? Ce que sont devenus les algérien ?

  2. AMOKRANE dit :

    lire dites moi donc ce qu’est devenu ce pays?

  3. mohand dit :

    Amokrane, bjr , excusez moi de vous poser une question. Chaque fois que je vois votre nom je me rappelle un ami cher qui a été assassiné à Alger. Je me souviens il voulait faire son travail honnêtement, il aurait été tué par des Islamistes (par le terrorisme) il a laissé deux enfants, il habitait Kouba. Il était d’Azazga. J’espère du fond du coeur que sa famille a surmonté la douleur et que ses enfants ont grandi. Si vous le connaissez , vous me ferez un grand bien en me confirmant cela et merci.
    Mohand

  4. AMOKRANE NOURDINE dit :

    bjr mohand je viens de lire ton commentaire. Je ne connais pas ton ami d’AZAZGA. ALLAH IRAHMOU.
    j’aime bien lire tes interventions dans ALGERIE POLITIQUE et LE QUOTIDIEN D’ALGERIE toutes mes salutations amokrane nourdine 15425 boghni

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER