• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 22 février 2010

Archive pour le 22 février, 2010

Mali: 4 islamistes réclamés par Al-Qaïda « libérés »

qaida.jpgQuatre islamistes détenus au Mali et dont la libération était exigée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) pour relâcher un otage français, ont été « libérés dans la nuit de dimanche à lundi », a  indiqué lundi à l’AFP une source sécuritaire malienne. « Les quatre combattants d’Al-Qaïda ont été libérés dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir purgé leur peine » de neuf mois de prison, a affirmé une source sécuritaire malienne. 

(Lire la suite)

Report de l’examen de l’affaire d’Algérie Poste à la prochaine session criminelle

algerieposte.jpgLe tribunal criminel près la Cour d’Alger a décidé  lundi de reporter, à la prochaine session criminelle, l’examen de l’affaire  de détournement de fonds (115 millions de DA) à Algérie Poste, en raison de  l’absence de l’inculpé principal dans l’affaire. Selon l’avocat d’Algérie Poste, Me Boukort Mohamed, l’inculpé principal dans l’affaire, déjà condamné définitivement en 2006 à dix ans de réclusion criminelle, purge sa peine en prison d’où il n’a pas été extrait par le ministère public pour être présent à l’audience. 

Me Boukort a précisé que l’affaire remonte à 2001 lorsque les responsables de l’inspection ont découvert un trou financier « considérable » principalement au niveau de la Poste d’Aïn Benian (Alger) où un deuxième inculpé occupait le  poste de caissier principal. 

(Lire la suite)

Mon père est mort ni en tant que Chahid, ni en tant que harki !

Medea pour « Algérie Politique »

A Monsieur ou Madame Dar-el-Kheir,

Je vous remercie pour votre opinion, en intervenant avec le pseudonyme Dar-El-Kheir. J’aime bien cette connotation, car notre pays est aussi un Dar-El-Kheir: un pays fantastique, avec une jeunesse pleine de vitalité, un pays riche sur tous les plans. Malheureusement, cette graine est mise sous une coupole. Elle n’a jamais germé. Ce n’est qu’une digression au débat. Normalement, je ne dois pas répondre à votre intervention, mais je réponds, car en vous lisant, je crois déduire que vous apparteniez à un parti politique ou bien vous êtes un élu. Pour éviter la diversion et éviter la confusion pour certains de nos lecteurs intervenant sur ce forum, je vais vous répondre de manière articulée, en vous donnant mes raisons :

1) D’abord, je vous félicite toute l’équipe de ce site, pour leur ouverture et leur professionnalisme, et aussi, à certains intervenants comme Mohand, et d’autres pour leur démarche intellectuelle.

(Lire la suite)

Je refuse de faire partie de ton peuple !

logo1.jpgFranchement nos journalistes ne manquent pas d’humour. A la lecture d’un article paru dans le quotidien Le Jeune indépendant, je suis mort de rire. Choisissant un titre choc à son article, « Le peuple algérien unanime à condamner le locataire du Quai d’Orsay: Taisez-vous Monsieur Kouchner ! », le journaliste qui parle au nom du peuple algérien, n’a fait parler que deux anonymes: Tahar B. 76 ans et Salah, enseignant à l’université d’Alger. « Du côté des citoyens, c’est la consternation. «Pour qui se prend ce monsieur ? A-t-il oublié que l’Algérie est un pays indépendant, souverain. Un Etat important dans la région et dans l’échiquier international ?» s’indigne Tahar B., 76 ans, un ancien de la zone autonome d’Alger. Pour Salah, enseignant à l’université d’Alger, Kouchner «veut coûte que coûte imposer un discours un petit peu machiavélique sur l’Algérie. Autrement dit, il cherche systématiquement à nous humilier, comme ce fut le cas en 2007, lorsqu’il s’était attaqué à notre ministre des Moudjahidine». Drôle de manière de faire du journalisme ! El Mouhtarem

STH: Importés pour 20 milliards, des équipements déclarés inutiles

cari.jpgL’administration du port d’Arzew a refusé d’installer les équipements et les installations, acquises par la société STH. L’affaire de ces équipements constitue l’un des principaux éléments à l’origine du scandale, ayant secoué, il y a quelques mois, la société STH et à l’issue duquel son directeur régional et plusieurs cadres ont été arrêtés et placés en détention provisoire, pour dilapidation de deniers publics et conclusion de manière illégale de marchés publics. Des sources responsables dans les ports pétroliers, ont affirmé que les installations et équipements acquis par STH, ne sont pas destinés aux ports pétroliers et commerciaux, d’où l’interrogation qui s’impose quant au sort, réservé à toutes ces acquisitions, ayant coûté à l’Etat plus de 20 milliards de centimes, alors qu’elles se sont avérées inutiles, rapporte La Voix de l’Oranie.

En quoi les propos de Kouchner sont-ils choquants ?

 

bernardkouchner.jpgLa déclaration du ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner, sur les relations entre l’Algérie et la France a soulevé l’ire de la « classe politique » et certains titres de la presse en Algérie. Certains journalistes sont allés jusqu’à déformer les propos de Bernard Kouchner. Loin de moi l’idée de défendre le chef de la diplomatie française (il sait le faire lui-même),  j’avoue ne rien comprendre à la réaction algérienne. « La génération de l’indépendance algérienne est encore au pouvoir. Après elle, ce sera peut-être plus simple », a déclaré M. Kouchner dans un entretien au JDD. Contrairement à la propagande algérienne, M. Kouchner n’a jamais conditionné l’amélioration des relations entre l’Algérie et la France par le départ du pouvoir de la génération de l’indépendance. C’est plutôt l’Algérie qui conditionne l’ouverture de ses frontières avec le Maroc par l’indépendance du Sahara occidental. El Mouhtarem 

 

 

Rassemblement des sinistrés de Ghardaia

ghardaia.jpgDes dizaines de sinistrés des inondations de Ghardaia ont organisé hier un rassemblement pacifique devant le siège de la wilaya pour dénoncer les promesses non-tenues des autorités. En effet, au lendemain de la catastrophe qui a frappé Ghardaia, les autorités s’étaient engagées à reloger toutes les familles figurant sur les listes des sinistrés. Neuf communes de la wilaya sont classées sinistrées, à savoir celles qui longent l’oued Mzab et qui sont Ghardaia, Daia, Bounoura, El-Atteuf. Guerrara, située à 120 km du chef-lieu de la wilaya, figure aussi parmi les communes fortement touchées par les inondations. Actuellement, plusieurs familles ne sont pas encore relogées en dépit de l’enveloppe financière de 4000 milliards de dinars octroyée par l’Etat dans le cadre des indemnisations. El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER