Report de l’examen de l’affaire d’Algérie Poste à la prochaine session criminelle

algerieposte.jpgLe tribunal criminel près la Cour d’Alger a décidé  lundi de reporter, à la prochaine session criminelle, l’examen de l’affaire  de détournement de fonds (115 millions de DA) à Algérie Poste, en raison de  l’absence de l’inculpé principal dans l’affaire. Selon l’avocat d’Algérie Poste, Me Boukort Mohamed, l’inculpé principal dans l’affaire, déjà condamné définitivement en 2006 à dix ans de réclusion criminelle, purge sa peine en prison d’où il n’a pas été extrait par le ministère public pour être présent à l’audience. 

Me Boukort a précisé que l’affaire remonte à 2001 lorsque les responsables de l’inspection ont découvert un trou financier « considérable » principalement au niveau de la Poste d’Aïn Benian (Alger) où un deuxième inculpé occupait le  poste de caissier principal. 

L’enquête a révélé que ce trou financier était en fait le détournement d’un montant de 115 millions de DA commis par des employés de la Poste et, à leur tête, le caissier principal ainsi qu’un agent du centre de la CNEP d’Alger-Centre (absent).  « Le caissier principal et ses complices, qui sont des employés de la  Poste d’Aïn Benian, versaient des sommes d’argent dans des comptes CCP fictifs ayant pour but de virer l’argent sur des comptes CNEP portant les noms des proches de certains employés », a expliqué l’avocat. 

Il a ajouté que le caissier principal de la poste d’Aïn Benian envoyait  ensuite les écritures comptables à l’agent du centre de la CNEP d’Alger-Centre qui les détruisaient pour effacer toutes les traces de ces détournements.

Commentaires

  1. Hanifi dit :

    Encore des detournements qui sont perpetuelles à Algerie Poste ou Algerie Telecom en definitif en ALGERIE.
    Ces lampistes des receveurs ou comptables ont le soutien de la federation des postes et Telecommunications qui est un lien commun.
    en epluchant en profondeur ces gens impliqués ils sont soit des syndicalistes ou des delegués mutualistes,ils se sont servis en servant aussi leurs maitres du syndicats et quand ils tombent ils sont rejettés ou soutenus en discretion en exemple le receveur du Bureau de poste de HYDRA,le receveur d’Alger RP,le receveur de Birkhadem,….etc.
    L’affaire du siecle sera surement la gestion des oeuvres sociales et de la mutuelle des PTT.
    Pour cette raison que l’augmentation des salaires des travailleurs des PTT est aux oubliettes en usant du principe vivre heureux c’est vivre caché.
    Combattre la corruption en s’interesant au secteur des oeuvres social des PTT et aux richesses des cadres syndicaux de se secteur sera d’une facilité pour les gens aux mains propres.

  2. ptt dit :

    pour arreter les detourenement dans le secteur d’algerie poste il faut revoire la grille de salaire de tout le personnelles

  3. BELAIDOUNI dit :

    message que j’adresse a madame la dirctrice de poste algerie entre l’an 2002et2005 je vous ai joint plusieurs courriers fax lettres/r pour vous demander une ouverture d’enquete sur un receveur dans la wilaya de TLEMCEN ce courrier est a ce jour sans suite ce receveur est actuelement au siege de la direction de TLEMCEN tres prochainement on l’inculpera et en quelques sorte vous ete responsable ne negliger jamais les courriers qui vous sont adresses le scandale des poste commence par vous.

  4. mekideche dit :

    A mon avis Algérie poste possède ses hommes et enfants de la poste mais ce qui est regrettable cette boite a été envahie par des personnes qui n’ont aucune expérience professionnelle,et surtout hommage a notre défunt D.G MR HAMMADI .

  5. belle epoque dit :

    tant qu’il exisite toujours les meme personnes soit au syndicat soit au mutuelle algerie poste restera toujours dans le probleme des détournement car les travailleur d algerieposte néont rien vu de la mutuelle ni dailleurs des syndicats ils sont la pour eux meme jamais ils défende pour qui que se soit moi je dirai vive algerie poste et ses fidelles travailleurs qui ont bcp patienté et tiennent le silence en se comptantant du peu
    rabi yarham mr hammadim

  6. belle epoque dit :

    une augmentation qui n’ a satisfait personne dailleurs on voit des gens qui ne fouttent rien ils encaissent plus que quelqu’un qui passe jour et nuit a travailler exemple les receveurs c est des esclaves d algerie poste travaille plus et encaisse moin ce n es pas l egale
    hram faut revoir le probleme des receveurs qui vivent dans l angoise

  7. belle epoque dit :

    faut revoir les chef d etablissement c est des esclaves d algerie poste trvaillant nuit et jour dans l’angoise et le salaire minable

  8. Salay dit :

    Un autre créneau fleuve de corruption. C’est KIF KIF tous les secteurs. Une mentalité d’une autre époque, d’autres moeurs se sont installées après l’Indépendance du pays. Après le sacrifice d’Hommes, Irganzen. Depuis l’été 1962, c’est la dérive, la descente aux enfers… Hier c’était la bureaucratie brandie par le Parti unique et aujourd’hui c’est quoi? Les PTT exemple de simplicité et d’honnêteté comme d’ailleurs l’école, la santé sont rattrapés par la corruption qui s’est généralisée. Dans l’agglomération du Hamiz où résident quelques 50 000 ames, zones commerciales il n’y a point de poste, même pas un bureau de poste! Pardon sur papier, il y avait selon Monsieur l’Inspecteur générale des PT et TIC. En réalité le président d’APC de Dar El-beida l’a délocalisé dans son quartier au Haouch Attar distant d’un autre bureau de poste de 500metres! Confondu, le prédsident d’APC a eu l’audace de dementir par la radio El Bahdja…Comme dirait l’autre la montagne ne tient qu’à une corde walfaham yefham!

  9. krimo dit :

    je trouve aberrant qu’1 secteur comme algerie poste (epic) se voit depasser par les avantages d’autre secteurs budgetivores.qu’ont nous reconnaisse enfin comme etres humains pas comme des esclaves

  10. postier dit :

    il ya qu 1 seul voleure au sce social de batna c est mr chennouf et le coordinateur ces deux se sont des coureures de jupons venez voir les virement accomplis par cet obsede sous les ordres de mr belkamel khaled uniquement aux puttes de ce secteur mais les pauvres malheureux des agents sont nul part de droit reserve les virements des ce services oeuvres social uniquement etablie au gents ayants une amities tres proche au responsable sadik les detournnements des bien de l etats sont faitent a la presence des complises syndicaux .unpret non regler par une femmes depuis 03ans a ce jours et elle a beneficier d autres prets sans cesse .et le reste sans commentaire ou est le droit de l agent simple les rappels fondus a ce jour la pri/prci dans l air la covention cllective ne s est pas prepare et cela cest voulu une alerte serra devollee en urgence d une grave incessable dans les plus brfs jour .voila ce commentaire adresse au p.d.g algerie poste afin d ouvrir une enquette en urgence sur cette affaire habiya ellah wa niama el wakul fikoum

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER