Algérie: Menace de grève générale à la radio

radio.jpgPar Montagnard

Bonjour El M0uhtarem

Juste pour porter à ta connaissance une information. Il y a eu le grand déballage à la radio algérienne. Une assemblée générale a été organisée le 23 février. Il y a eu le cri d’alarme des travailleurs de la radio, qui menacent de faire la même chose que ceux de l’éducation, et c’est une première. Il y a eu aussi la dénonciation de pratiques despotiques, dignes de notre régime, “d’apartheid”,  le terme a été utilisé, de certains responsables de l’administration, “les intouchables” et des directeurs de chaînes. Pour ces derniers qui bénéficient de 15 millions de centimes de primes trimestrielles pour une raison inconnue, il y’a eu les noms du directeur de la chaîne I et de la chaîne III qui ont été cités dans des affaires louches. Location d’appartements avec l’argent de la radio. Encore une fois, l’IGF est appelée à intervenir pour enquêter sur la gestion de l’argent de la radio. On a même entendu dire qu’un trou de 80 milliards de cm a été découvert, résultat de la gestion de l’ancien directeur général, l’actuel secrétaire d’état chargé de la communication, Azzedine Mihoubi. L’information est vérifiable auprès des travailleurs de la radio. A bon entendeur…

Commentaires

  1. l'angerien dit :

    parler de la radio, c’st raconter des histoires pas très transparentes que cela. Une institution qui tue ses enfants. Pas très claire du tout ce qui se fait derrière le dos des algériens, par une institution gérée d’une manière louche. Des milliards foutus dans des soirées mondaines, des travailleurs qui crèvent la faim Je pense surtout à tous ceux qui sont morts dans l’indifférence de cette radio modite. En 2009, une quinzaine de travailleurs sont morts à cause de la radio. De cancer et de stress pérmanent qu’exerce sur eux leurs responsables. Je pense surtout à Mohad saou, un brave journaliste que la horgra et la marginalisation a tué. Je pense à d’autres encore qui, faute de prise en charge par leur institution, sont morts dans les couloirs de la morts, nos hopitaux. la radio, c’est une prison à ciel ouvert, une institution qui cache des choses, une parlotte qui ne dit rien. Une institution mal gérée, malade de ses responsables qui touchent des dividendes chaque 3 mois, 15 milliosns asn gêne ni aucune dignité.

  2. al hour dit :

    merci de votre eclaircissement mais mon souhait de de vous rajouter u plus de ces dirigent qui on pas honte de voir leur personnalite face a ce desastre qui produit eu meme au coeur de cette nation et encore il maitter a leur place et au plain les yeux des travailleur leur releve (enfant ;au sans niveau de formation cela ce passe a la direction technique leur proches direction chaine 1.2.3..5….

    que dieu nous raproche vite cette guere

    jesper

  3. Anonyme dit :

    mon email et alahrar2011@gmail.com

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER