Affaire Meryem Mehdi: la manip de British Gas

meriem2.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique »

 

Dans un communiqué rendu public dimanche, en réaction à la déclaration de la société British Gas concernant l’affaire du licenciement de Meryem Mehdi, Yacine Zaid, membre du comité de soutien à la gréviste de la faim, a tenu  préciser  que Mme Mehdi n’a jamais porté plainte contre BG Algeria pour sa réintégration dans son poste de travail. « Après vérification, il s’est avéré que c’est BG Algeria qui a enclenché une affaire en justice en vue de légaliser le licenciement abusif de Mme Mehdi et de l’obliger, par conséquent, à arrêter sa grève », a indiqué le communiqué. Pour information, ajoute Yacine Zaid, Mme Mehdi n’a reçu aucune notification concernant une plainte déposée contre elle par BG Algeria,  « Pour vérifier la véracité de mes dires, il vous suffira de vous rapprocher du tribunal de Hassi messaoud », souligne M. Zaid qui dénonce la politique de BG Algeria qui selon lui, ne peut être plus mesquine que cela. « BG Algeria invite aux négociations, fait croire que tout est sur la bonne voix, mais change d’avis après quelques jours, le but, serait de sacrifier une Meryem pour qu’il n’ y ait pas de milliers d’autres qui vont demander leurs droits ! », regrette M. Zaid. 

Commentaires

  1. evader dit :

    je me demande ou est passé cette opposition qui soit disante defende l intéret de peuple .et je me demande ou est passé cete presse ecrite qui a mediatisé et soutenue une femme sahraoui et elle a oubier une femme algerienne c est parce elle defend les inéret de la maffia.il existe trop de société qui exploite les travailleurs, en est toujours dans un payé de sans droit .avec vous meryem mehdi.

  2. djitli s dit :

    le drame des licenciements abusifs des sociétés qui ont le pouvoir de maitre le beau temps et la pluies en Algérie se poursuivent , ils pensent avoir de l’argent et le pouvoir leur donnent le droit d’acquérir les personnes et d’avoir le droit sur leur vie et leur mort, ils se prennent pour le bon dieu, ont dit que le silence tue mais il ya une chose qui tue plus c’est l’indifférence c’est pour ça il faut se battre et ne pas baisser les bras et ne pas surtout se taire et dénoncer tous les cas des licenciements abusifs pour que les choses changent, une goutte de pluies ne fait rien mais une averse peut entrainer un déluge

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER