• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 2 mars 2010

Archive pour le 2 mars, 2010

L’Algérie souhaite que l’expérience malienne ne se répète pas

benchena.jpgLe directeur général des relations multilatérales au ministère des Affaires étrangères, Benchaâ Dani, a indiqué mardi que l’Algérie souhaite que la décision malienne de la libération de quatre terroristes en échange de celle d’un otage français, détenu par un groupe terroriste, ne se répète pas.  « Nous souhaitons que cette initiative malienne ne soit pas répétée. Toute libération d’un terroriste pourrait, à ce stade-là, porter un danger supplémentaire à des victimes innocentes », a déclaré M. Dani qui était l’invité de la chaîne III de la radio nationale.

(Lire la suite)

Les projets de codes communal et de wilaya feront l’objet d’un nouvel examen

zerhouni.jpgLe ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, a indiqué mardi à Alger  que les projets des nouveaux codes communal et de wilaya feront l’objet d’un  deuxième examen au niveau du gouvernement. Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie d’ouverture  de la session de printemps du Conseil de la nation, M. Zerhouni a rappelé que  les deux projets de codes communal et de wilaya ont déjà été examinés par le gouvernement, ajoutant qu’ils feront l’objet d’un « autre examen ». Il s’agit d’apporter aux deux projets « d’autres retouches », a expliqué le ministre.

(Lire la suite)

Zerhouni: « Le colonel Oultache est vivant »

oultach1.jpgLe ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Nouredine Yazid Zerhouni, a affirmé aujourd’hui au Conseil de la nation, en marge de la cérémonie d’ouverture de la session du printemps du Parlement, que le colonel Choueib Oultache, assassinat de Ali Tounsi, patron de la police, au siège de la DGSN le 25 février, est vivant et « son état de santé s’améliore ». « L’auteur du crime vivant est entre les mains de justice », a souligné M. Zerhouni. Le ministre de l’Intérieur a indiqué que l’assassinat de Tounsi est « un un crime sans témoins ». La justice « fera son devoir en toute liberté et  sérénité et rendra publics les résultats de l’enquête dans le respect de  la transparence », a-t-il poursuivi. El Mouhtarem  

Mali: L’Algérie se retire de l’Accord d’Alger

alger.jpgSaouti Labass HAIDARA www.temoust.org

La première représaille algérienne à la libération par le Mali des quatre terroristes d’Al Qaïda pour sauver de l’exécution le Français Pierre Camatte vient de tomber: l’Algérie se retire de l’Accord dit d’Alger dont elle a été le concepteur et dont elle était, jusque-là, le facilitateur. Par cette décision qui se matérialisera dès demain mardi avec le départ du Mali de ses deux représentants au sein du Comité de suivi dudit Accord, l’Algérie espère que l’ex « Alliance démocratique du 23 mai pour le changement (ADC) » co-signataire du document avec le gouvernement malien se sentant dépouillée de la garantie qu’elle constituait, en tirera les conséquences en se retirant elle aussi de l’Accord et en reprenant les armes contre Bamako. Si cette stratégie ne fonctionne pas – Alger ayant échoué en janvier dernier dans une tentative grotesque de réactiver et de réarmer l’ADC pour « bouter AQMI hors du territoire malien » – il n’est pas à exclure que notre voisin du nord crée une armée de mercenaires pour déstabiliser le nord-Mali. Plus que jamais la vigilance est de rigueur.

(Lire la suite)

Khalida Toumi: « Ali Tounsi était l’ami de toutes les femmes » !

khalida.jpgLa ministre de la Culture, Khalida Toumi, qui portait une djellaba et un foulard, émue et retenant à peine ses larmes, a déclaré hier à Liberté, à l’occasion de la cérémonie de la veillée du 3e jour du décès de Ali Tounsi que le défunt était « son ami et l’ami de toutes les femmes » qui ne ratait aucune…occasion pour exprimer son respect à la femme algérienne. Et d’ajouter que « sa disparition est une perte douloureuse pas seulement pour sa famille mais aussi pour l’institution ».

L’APS dénonce le black-out imposé par Nedjma…

nedjama.jpgL’équipe de journalistes de l’APS, chargée d’assurer l’arrivée lundi de l’équipe de France 98 participant au tournoi international  de futsal à la Coupole Mohamed Boudiaf, a été empêchée d’accès au salon d’honneur de l’aéroport Houari Boumediene par les organisateurs du tournoi.  Devant cette situation qui frise l’inédit, le directeur général de l’APS  a adressé au président de la Fédération algérienne de football une lettre pour  « déplorer une telle attitude de la part des organisateurs » qui ont sciemment « porté atteinte au devoir d’informer et, de plus, entravé une mission de service public ».   Selon plusieurs sources concordantes, la société « Nedjma », qui a sponsorisé  l’opération, a imposé le black-out aux médias algériens publics, excepté la télévision nationale.

Algérie: 7 condamnations à perpétuité après la saisie de 3,5 tonnes de cannabis

canabis3.jpgSept personnes ont été condamnées lundi à la réclusion à perpétuité et deux à 15 ans de prison par un tribunal d’Oran dans une affaire de trafic de drogue, après la saisie de 3,5 tonnes de cannabis dans le sud-ouest du pays. Neuf des accusés, dont quatre sont en fuite, ont été reconnus coupables de  « détention et importation de drogue par le biais d’une association criminelle organisée », tandis que quatre personnes ont été acquittées. En juin 2008, un convoi de cinq véhicules tout-terrain avait été intercepté sur l’axe Tabelbala (Béchar)-Tindouf, à plus de 1.000 km au Sud-Ouest d’Alger, et trois passagers blessés dans une fusillade entre les services de sécurité et les trafiquants.  

(Lire la suite)

Caricature de notre ami R.Z

nouvellegrilledessalaires.jpg

Table ronde de la revue NAQD aujourd’hui

panneaunaqd.gifDans le cadre de ses “Rendez-vous avec la pensée critique”, la revue NAQD organise aujourd’hui à 13h30, en partenariat avec le Centre de recherche en économie appliquée au développement (Cread), une table ronde autour du thème “Migrations, Migrance, el-harga”. La rencontre-débat qui aura lieu au siège du Cread (université d’Alger-Bouzaréah) sera animée par des auteurs de renom, nationaux et étrangers, en présence des chercheurs du centre ainsi que des invités de la revue. Les discussions seront notamment animées par le Pr Emmanuel Terray, directeur de recherche à l’EHESS Paris, le Pr Gérard Prévost, de l’université Paris 8, le Pr Aïssa Kadri, directeur de l’Institut Maghreb-Europe de Paris, le Pr Hocine Zeghbib, de l’université de Montpellier 3, et Salim Chena, de l’université de Bordeaux.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER