La cour des comptes audite, depuis le début de cette semaine, l’IGF.

igf.jpg

Par IGF pour « Algérie Politique »

Une première ! La cour des comptes audite, depuis le début de cette semaine, l’IGF. En effet, depuis sa création en 1980, soit déjà 30 ans, l’IGF n’a jamais été contrôlée par un organisme de contrôle externe habilité, à l’instar de la cour des comptes. Les contrôles de la cour des comptes s’intéressent très particulièrement au budget de fonctionnement de l’IGF. «L’ambiance interne» fait dire à beaucoup que les deux magistrats de la cour des comptes, ne trouveront aucunes difficultés particulières à déceler les anomalies, nombreuses et aberrantes, qui s’singularisent la gestion interne de l’IGF.
Aussi, l’on se demande s’il y aura un jour un contrôle concernant le niveau de compétence de l’IGF (un audit social), autrement le niveau de compétence réel des inspecteurs de l’IGF, tout grade et fonctions confondus, qui pour la plupart ont des difficultés de…rédaction, de maitrise d’outil informatique et autres techniques comptables les plus basiques (comptabilité entre autre) !!!
Quant à la «mesure» de la probité de certaines personnes, toujours à l’IGF, ceci semble tout aussi souhaitable, voire urgent, d’autant plus que cette institution est partie prenante dans le programme anti-corruption actuel.

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    Pouvez-vous nous dire ce qu’est l’IGF svp?

  2. naftchez dit :

    ca prouve au moins officiellement mnt que notre AIT AHMED NATIONAL vait raisdon sur toute la ligne et sur le qui tue sui…..contrairerement au « retournés  » said sadi et louiza et autres salauds ( excusez svp..ca fait trop mal ca) et les autres marionnetes complices des crimes sur population sans defense (ouyahya..sidi said..et toute la fine fleur de la faune qui nous dirige!!!!

  3. iris dit :

    Bravo alikoum, ils mangent sur tout, ils prennent leur chipa en tunisie et en italie, on ne comprend pas d’ailleurs pourquoi ils achetent des clarks et des stackers du moment qu’il y’a des societés de manutention qui possede du matériel disponible et qui doivent payer a chaque fois pour faire rentrer un engin au port, l’enveloppe alloué aurait du etre utilisé pour la reparation des quais , du terrain et l’éclairage. Messieurs de la DRS, allez y a hassi voir les societés etrangeres de transit et de transport international qui travaillent sans agrements ni autorisations et qui raflent 80% des marchés moyennant la tchipa et se font payer a l’etranger,ils font rentrer du matériel sans déclaration en douane, malversation,corruption et fuite fiscale. vous allez etre surpris. Bonne chance et bonne continuation.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER