Aux membres du conseil syndical de l’ENRS

radio.jpgNous employés du centre Zabana (Radio El Bahdja, radio culture, radio Coran et radio Net), tenons par le présent rapport à vous faire part de notre situation socioprofessionnelle que nous jugeons intenable. Un nombre important des employés des radios qui se trouvent au centre Zabana ont un statut de cachetier, depuis des années. Un statut qui nous empêche de progresser sur le plan professionnel, à l’instar de nos collègues permanents.

Notre statut de cachetier ne nous permet pas non plus de bénéficier des mêmes droits que l’ensemble du personnel de la radio algérienne. A savoir la formation, le congé, les prêts bancaires, l’accès au logement, et en un mot notre statut est des plus précaire. Un statut que nous jugeons non conforme à la législation du travail et au nouveau code régissant les relations de travail au sein des entreprises de presse.

Nous considérons que cette forme d’apartheid et de ségrégation entre les travailleurs et les travailleurs doit être bannie à jamais au sein de notre entreprise. Et ce par la permanisation de l’ensemble des cachetiers.

C’est pour cela que nous vous demandons d’agir auprès de la direction générale de la radio algérienne pour mettre un terme à ce statut précaire.  Alger, le 20 février 2010

Commentaires

  1. langerien dit :

    bjr. apparamment , le syndicat de l’entreprise, UGTA donc, s’est désolidarisé du groupe. les pauvres, ils vont etre sacrifiés.

  2. azwaw dit :

    DEFENDEZ-VOUS DANS LA LEGALITE BON DE DIEU

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER