Benbouzid menace les syndicats de dissolution !

benbouzid.jpgLe ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid, a affirmé samedi à Alger que tout dialogue ou débat avec les syndicats grévistes « sont tributaires de leur annonce officielle de  l’arrêt définitif de la grève et de la reprise du  travail » ajoutant que le syndicat « qui refuse de se conformer à la décision de justice et de reprendre le travail à partir de dimanche sera poursuivi en justice au nom du gouvernement en vue d’une dissolution définitive ». Dans une allocution prononcée, lors d’une conférence nationale des directeurs  de l’Education des wilayas, consacrée à l’application des décisions du gouvernement relatives à la grève des enseignants, Benbouzid  a mis l’accent sur la détermination du gouvernement à « ne ménager aucun effort pour régler définitivement ce problème ». 

Pour ce faire, le ministre a annoncé l’installation de trois commissions:  la première au niveau de la justice, présidée par le Premier ministre, la seconde composée de tous les walis et présidée par le ministre d’Etat ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, alors que la troisième est constituée des secteurs  de l’Education nationale et de la fonction publique, en vue de résoudre les problèmes inhérents au remplacement des enseignants qui n’auront pas  rejoint leurs postes de travail, après deux mises en demeure, à compter  de dimanche. 

Commentaires

  1. hakim5 dit :

    celui qui suit l evolution BOULITIQUE de l algerie n est pas surpris…car la demarche de toute dictature est partout la meme:essayer corruption pour diviser les rangs ,puis les diverses manipulations malsaines…et si ça ne marche pas les dictateurs apparaissent sous leur vrai visage aussi hideux que….en ayant recours aux methodes repressifs.
    Ce sont des sanguinaires :ils peuvent assassiner crapuleusement comme ils ont l habitude de faire.
    Seule la lutte PACIFIQUE peux mener a la victoire avec des applaventristes pareils.
    ILS NE FAUT PAS BAISSER LES BRAS ET SE CONCERTER POUR REPRENDRE LA GREVE TOUS ENSEMBLES.

  2. Malek dit :

    Le moment est arrivé pour que tout le peuple et tous les travailleurs à tous les niveaux, interrogent leur conscience pour se prononcer sur ce problème qui nous concerne tous.Où ces enseignants qui sont nos frères et nos enfants ont tord où ils ont par contre raison, dans tous les cas nous devons impérativement nous prononcer.Pour ma part,les écoles sont devenues des poulaillers,des Univ.formant des contenants sans contenus; ce constat me met du coté de ceux qui luttent pour leur droit légitime.

  3. Malek dit :

    je rêve du jour où ce ministre de la honte sera juger pour tous ces crimes commis à l’encontre de nos enfants. inchalah ya rabi

  4. FFS dit :

    ce genre de menace ne sont plus des suprise pour le peuple algerien , il a finit par s’en habituer.

  5. crocro dit :

    Au lieu de remplacer 500.000 Professeurs,techniquement impossible,il est plus simple et plue efficace de remplacer le…ministre.Ca ne coùtera aucun centime au pays.

  6. Tag dit :

    Benbouzid demandera à sa sœur l’Égypte de nous envoyer comme par le passé des cordonniers et des tisseuses pour nous abrutir davantage. La mission n’est pas encore terminée. Que Dieu ait l’âme des écrivains et des enseignats à l’exemple de Feraoun, Mammeri, Kateb et tous les autres humbles partis dignement.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER