Algérie: le vote de la loi sur le colonialisme dépendra de la conjoncture

abdelazizziari1.jpgL’adoption d’une proposition de loi criminalisant le colonialisme français en Algérie dépendra de « la circonstance et de la conjoncture », a déclaré lundi à Alger le président de l’Assemblée populaire nationale algérienne, Abdelaziz Ziari.  « Son adoption ou non dépendra de la circonstance et de la conjoncture dans laquelle nous serons à ce moment-là », a  déclaré Ziari en marge d’une cérémonie organisée à l’occasion de la Journée internationale de la femme, selon l’agence APS.  Le texte a été adressé selon la procédure au gouvernement « pour avis »,  a-t-il ajouté. « Nous attendons maintenant l’avis du gouvernement. Mais cette proposition n’est pas inscrite à l’ordre du jour de la session de printemps. Nous nous en  remettrons, par la suite, au bureau (de l’APN) pour voir ce qu’il y a lieu de faire », une fois la réponse du gouvernement reçue, a-t-il précisé.

Commentaires

  1. Idir dit :

    bled Micky:la circonstance et de la conjoncture ,ah oui les crimes coloniales s’il y’en a ça dépend des historiens et non des circonstances :peufffffff mais où va l’Algérie ?!!!!

  2. AGHIOUL dit :

    fakou parlos des détournements de fonds

  3. Vivadz dit :

    En fait cela dépend plus de la première syllabe…. et de ca il y en a beaucoup chez nous !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER