• Accueil
  • > Libre débat
  • > Radio:Les pigistes se prêtent à toutes les tâches sous peine d’être virés

Radio:Les pigistes se prêtent à toutes les tâches sous peine d’être virés

radio.jpgKadder pour « Algérie Politique »

 

Les traditions syndicales de l’ex RTA se sont perdues comme pas mal de choses dans notre pays. Depuis que la radio existe, les pigistes existent. C’est universel. Cependant, ils ne doivent pas être les personnes sur lesquelles reposent les programmes. Les pigistes sont en général l’exception. Cette exception est normalement régie par un minimum de règles: être déclaré aux impôts, à la CNAS, à la caisse des retraites, et cela même si le travail n’est pas régulier, comme c’est la règle pour le pigiste. Combien y a-t-i l de pigistes à la radio. Il parait qu’ils sont environ un millier. A partir de là, le problème concerne le syndicat UGTA puisqu’ils représentent une proportion importante du personnel qui fait tourner la radio. Et puis pourquoi que le syndicat de la radio ne s’en occuperait pas ? parce qu’il est UGTA ??? Y a qu’à quitter l’UGTA qui ne représente aujourd’hui que Sidi Said et ses copains. Y a qu’à faire un syndicat autonome, qui ne soit pas au service de lobby extérieurs à la radio. Il faut signaler que le recours systématique aux pigistes est une pratique qui s’est généralisée parce que ces pigistes se prêtent à toutes les tâches sous peine d’être virés contrairement aux permnanents qui refusent d’appliquer des instructions orales de censure ou autre. N’est-ce pas Bouferoua et compagnie ?

Commentaires

  1. langerien dit :

    même les permanent sont menacés par les responsables

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER