Affaire ArcelorMittal Annaba: verdict dans 15 jours

mit.jpgLe verdict dans l’affaire de détournement impliquant sept membres de l’ex-comité de participation (CP) de l’usine ArcelorMittal Annaba  sera prononcé dans quinze jours. Cette décision a été prise mardi, tard dans la soirée, au tribunal d’El  Hadjar à l’issue des plaidoiries de la défense, a précisé à l’APS une source judiciaire, rappelant  que les membres de l’ex-CP sont poursuivis pour « mauvaise gestion, dilapidation et utilisation des oeuvres sociales à des fins personnelles ». 

Dans son réquisitoire, le ministère public avait requis une peine de 4 ans de prison ferme pour chacun des 7 personnes impliquées, rappelle-t-on.

Une autre peine de 18 mois de prison a été également requise par le  ministère public à l’encontre d’un commissaire aux comptes poursuivi dans cette affaire pour « non dénonciation de délits liés à la gestion de ces oeuvres sociales »,  a-t-on également rappelé. 

Le tribunal s’était saisi de cette affaire à la suite d’une requête  signée par plus de 4.000 travailleurs de l’usine ArcelorMittal, dénonçant des  « malversations et des abus dans la gestion des oeuvres sociales par les membres  de l’ex-CP ».  L’usine ArcelorMittal de Annaba emploie plus de 7.000 travailleurs pour  une capacité théorique de production de 2 millions de tonnes dÆacier liquide  par an.

Commentaires

  1. Mohand dit :

    « En pleine crise à Dubai, une entreprise émiratie remporte 3 contrats majeurs en Algérie. Des contrats d’une valeur de 80 millions d’euros ont été signés, entre les entreprises portuaires d’Alger, d’Arzew et de Skikda, d’un côté et la société émiratie Grandweld Dubaï. Ces contrats concernent l’acquisition de trois remorqueurs de haute mer destinés aux opérations de recherche et de sauvetage.
    Cette opération permettra aux trois entreprises portuaires algériennes de contribuer aux opérations de recherche et de sauvetage en mer, conformément à la réglementation en vigueur aux opérations de recherche et sauvetage, menées sous l’autorité du Service national des garde-côtes (SNGC), indique M. Bouzouidja Président du SGP concerné.
    Il ajoute qu’une étude avait été réalisée avec un bureau international spécialisé dans le domaine maritime, dont les résultats ont permis d’établir un cahier de charges, suite à laquelle un appel d’offres international avait été lancé avec soumissions de nombreux chantiers d’envergure.Filiale du groupe Gulf Marine Maintenance and Offshore Service Company (GMMOS), la société Grandweld Dubaï a été créée en 1984 et est spécialisée dans la conception des navires ainsi que la construction et la réparation navale, des remorqueurs et des navires de sécurité.

    Cette information en soi est banale, il faut bien après 47 ans d’indépendance pourvoir les ports de remorqueurs à la dimension de la cote algérienne. Qu’avons nous fait depuis si longtemps ? Souvenons nous de la perte du navire Bechar lors d’une tempête avec ses hommes à bord. Sans oublier la condamnation de la direction de la CNAN à 15 ans de prison. On ne sait d’ailleurs pas pourquoi ils sont responsables de l’absence de moyens susceptibles de sauver le navire pris dans une forte tempête, lequel aurait lancé un SOS resté lettre morte , car l’Algérie n’avait pas de moyens pour agir, on a fait appel aux Espagnols qui se sont rendus sur les lieux avec des hélicoptères ….l’Armée Algérienne n’a pas bougé , et les gardes côtes qui ont que leurs bras pour agir festoyaient car c’était l’Aid … Mais là n’est pas le probleme. Ce qui a attiré mon attention c’est aussi autre chose.
    D’une part le SGP concerné a fait appel à un bureau international d’études pour élaborer le cahier de charges ayant servi a acquerrir ces trois remorqueurs!!!! n’avons nous donc pas d’Algériens capables de faire ce genre de travail ? Je suis sur que si !

    Puis rappelons nous il y a quelques mois , l’Algérie a cédé l’exploitation du port d’Alger et de Jijel à DPW (une autre firme de Dubai) , une filiale a donc été créée pour la gestion de ces deux ports, en situation financière florissante. La contre partie de cette concession sur plusieurs dizaines d’années est la mise en place d’une organisation moderne ainsi que des investissements de l’ordre de 80 millions de dollars à moyen terme. Ce montant de 80 millions devait être apporté par la firme des Emirats DPW.
    Il va sans dire que cette opération extremêment rentable pour DPW , puisque les ports d’Alger sont bénéficiaires et de pure perte pour l’Algérie. Cet opération est de la même nature que beaucoup d’autres dont l’Algérie se serait bien passé. En contre partie d’un savoir faire (que les moyens propres de l’Algérie peuvent acquerrir sans problème en préparant et en formant les hommes) l’Algérie a accepté de payer en partageant les bénéfices a faire dans l’exploitation de ports au demeurant rentables et employant des centaines d’Algériens. Tout comme il a été fait pour la distribution et l’assainissement à Alger et Constantine avec la Lyonnaise des Eaux, l’Aéroport Houari Boumédienne avec l’Aéroport de Paris etc… sans oublier la fameuse affaire d’Orascom qui revient à la une. En trois exercices seulement cette société de téléphonie a réalisé un chiffres d’affaires de 5,3 milliards de dollars , comme on sait que les marges en matière de téléphonie sont très importantes, je vous laisse déviner combien OTH Egypte a sorti de l’Algérie des milliards de dollars. D’ailleurs OTH a reconnu que Djezzy représente 70 % environ des revenus du groupe…
    Lorsque nous disions que ce n’est pas normal que l’Algérien paie ses communications en Dollars on nous prenait pour des mauvaises langues ou des personnes jalouses.
    On va donc faciliter pour cette affaire comme les autres , la venue de cadres étrangers payés royalement pour quelques temps et chaque année de fortune seront envoyées à l’étranger en toute légalité puisque la réglementation est ainsi faite… Ce n’est pas pour nos beaux yeux que les étrangers viennent chez nous c’est qu’ils vont faire de l’argent facile.

    Cette cession d’actifs à DPW , est de la même nature , elle va déboucher sur des sorties de millions d’€ qui iront à DUBAI grossir les moyens du Groupe International. Il y a aussi les bénéficiaires d’actions gratuites qui gagnent dans l’affaire (actions données généreusement et gracieusement de façon anonyme à des Algériens qui sont à l’origine de cette opération et qui l’ont menée tambour battant). La cession d’actions du groupe est intervenue quelques jours après la signature du marché avec l’Algérie. Qui gagnent dans l’affaire? Il suffit de revivre le scénario qui a été vecu pour voir se déssiner les profils des rongeurs de l’économie algérienne qui rêvent non pas de construire l’Algérie mais de vivre comme des Emirs auxquels ils ont révé de ressembler.

    Pour revenir à cette affaire de ports. En fait c’est également un farce et une tromperie puisque le financement des investissements annoncés en grande pompe est une vue de l’esprit. DPW ne financera rien du tout et la preuve nous est donnée par la fait que le financement de ce contrat d’achats à DUBAI de remorqueurs  » est effectué sur la base d’une convention conclue avec le Crédit populaire d’Algérie (CPA) pour l’octroi d’un crédit à des conditions avantageuses couvrant 85 % du montant de chaque contrat, précise la même source.
    MEN LAHAYTECK BEKHARTEK.
    Il est à rappeler que la Société de gestion des participations des ports (SGP-Sogeports) et le Crédit populaire d’Algérie (CPA) ont signé, en juin dernier, un accord relatif au financement des investissements portuaires. A la faveur de cette convention le CPA prendra en charge le financement du programme d’investissement des entreprises portuaires relevant de cette SGP ainsi que leurs filiales et les sociétés créées en partenariat avec des investisseurs étrangers.

    Comme cela ne suffit pas , le sgp annonce que « dans le sillage de ces contrats signés entre les trois entreprises portuaires et la société émiratie, un appel à manifestation d’intérêt sera lancé pour choisir un partenaire professionnel en vue d’assister, sous forme de partenariat, ces trois entreprises à travers leur nouvelle entité commune (filiale). Ce partenaire professionnel sera chargé d’organiser et de mettre en conformité les moyens opérationnels aux règles et conditions nationales et internationales devant permettre à l’Algérie de renforcer de manière efficiente le service national de recherche et sauvetage maritime ». Je parie que les malins du moyen Orient nous ont commencé à nous concocter quelques sociétés écrans ou de circonstances pour parachever de lier l’Algérie de manière à prendre tout ce qui est possible de prendre pendant que l’argent coule à flot.
    Si pour tout le travail il faut faire appel à des étrangers payés en monnaie forte , pourquoi on a des universités, des grandes écoles, pourquoi on forme des Algériens à l’etranger? Les Algériens ne sont capables de rien donc? A moins que ce sont justement les dirigeants qui ne savent rien et qui pour tout utilisent la formule magique de la consultation,lancent des appels d’offres pour voir venir des vautours en Algérie pour faire le travail que les cadres Algériens doivent être en mesure de faire sinon ils ne sont pas à leur place, SGP et Entreprises portuaires et Ministère compris. A moins que c’est le moyen idoine pour gaspiller l’argent et se servir en même temps que ceux qui jouent le jeu des combines de toutes natures.
    Les gifles qu’on nous a administrées dans plusieurs affaires , ne nous réveillent donc pas! qu’est ce qui permet donc d’enfoncer encore plus l’Algérie dans toutes les dépendances. La Sonatrach ce n’est pas assez ! Poursuivez donc votre oeuvre de destruction massive, puisque c’est tout ce que vous pouvez faire…
    Mohand

  2. akakane dit :

    et menadi dans tout ça?

  3. frigidaire pourri dit :

    j attire l attention de la justice sur la complicite de M.S.secretaire generale syndicat.evec le niveau primaire.il est membre CA .il est membre CP. ON VIENT DE LUI OFFRIR LE POSTE DE CHEF DEPARTEMENT FABRICATION.CA N Apas de sens pour un inculte.enmtp est geree par la maffia.dans l affaire .UGB/AGCM.LE prejudice causer se chiffre en milliard.avec la complicite de MOUHOUBI SAADI.UN inculte avec autant de responsabilites ca donne a reflechir

  4. frigidaire dit :

    a lattention des enqueteurs sur l affaire unite grue bejaia.les responsables de cette arnaque sont/le dg.NOUI .LE DIRECTEUR UNITE .DRIES.LE MEMBRE DU CA.ET DU CP. S/G SYNDICAT.M. MOUHOUBI SAADI.IL A CACHER BEAUCOUP DE CHOSES.EN CONTRE PARTIE D UN POSTE/CHEF DEPARTEMENT avec un niveau primaire.c est insencer.or les ingenieurs de l unite sont marginaliser.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER