Le FNA opposé à l’annulation du débat sur la loi criminalisant le colonialisme

touati1.jpgLe président du Front national algérien (FNA),  Moussa Touati a fait part samedi à Guelma de l’opposition de sa formation politique au « retrait ou à l’ajournement du débat sur la loi criminalisant le colonialisme ».  Une telle mesure doit être soumise à un « référendum populaire », a-t-il  estimé au cours d’un meeting, avant de s’élever contre les « menées contre la souveraineté nationale qui se trament à l’étranger ». Il a appelé, dans ce contexte, les responsables concernés à « riposter contre ceux qui portent atteinte aux symboles sacrés de l’Algérie ».  

Commentaires

  1. RAHMA dit :

    ENCORE!!!encore un autre parti bis du meme sinistre individu ou de son intérimaire.C’est un président d’un parti aux quotas inégalables (3eme force dans un pays des clowns bouliticiens).

  2. enfant de chahid1954 dit :

    va voir ton ami bounedjma

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER