Chakib Khelil: “L’affaire de Sonatrach a atteint l’image de l’Algérie”

khelil3.jpgLe ministre de l’Énergie et des Mines, Chakib Khelil, a affirmé mardi à la chaîne III de la radio nationale que « L’affaire de Sonatrach a atteint l’image de l’Algérie ». Il reconnaît ainsi que les actes de malversation et de corruption, prouvés dans la gestion de la compagnie nationale des hydrocarbures, ont terni l’image du pays à l’étranger, rapporte Liberté. C’est la première fois que Chakib Khelil s’exprime publiquement sur cette affaire. Mieux, il avoue son impact négatif sur le pays. Car, a-t-il expliqué, “Sonatrach est le moteur du pays. Elle assure ses revenus”.

Commentaires

  1. Hkm dit :

    comme si que l’image de l’algerie avant cela etait bonne …
    ya ness fikou ,dés qu’on pronnonce le mot algerie les etrangers ont la chair de poule…on a jamais su donner une bonne image de nous jamais

  2. Borabora dit :

    Pourquoi, ce Monsieur doit-il s’exprimer maintenant et ainsi? Il fait partie de la tribu des bouffeurs. Il le savait depuis 1962, que la corruption est une institution qu’ils ont fabriquée. Et cela les arrangeait a renflouer leur compte en banque. Maintenant, il sort de sa tanière, comme un renard qui a senti la fumée. Il se prononce, pour se donner bonne conscience, mais surtout les faits de la moutarde sont la. Les étrangers le savent depuis longtemps. Ce n’est pas la peine de les pointer du doigt. Quand la marmelade commence a puer, tout le monde cherche a se sauver: Et c’est le cas de ces individus qui se sont enrichis depuis 1962 sur le dos du peuple contraint a la mendicité nationale.

  3. sardina dit :

    est ce ke l algerie a une image

  4. Taous dit :

    Ce qui ternit l’image de l’Algérie ce n’est pas tant le scandale en tant que tel mais bien que ce personnage ait pu rester à son poste et nous représenter a l’international. Dans toute démocratie qui se respecte, il n’aurait même pas du attendre qu’il soit dégommé illico presto, car il aurait du l’être manu militari,et démissionner. mais cela suppose sens des responsabilités et de l’honneur.

    Pour beaucoup moins que cela, des Ministres ont préféré s’effacer. Chez nous, non seulement ils s’incrustent mais déversent sur nous leur arrogance sans limites et leur morgue. Et, en plus, ils nous croient assez C… pour gober leurs inepties.

    Ainsi donc, l’image de marque de l’Algérie aurait pâti du scandale de Sonatrach, bin pas qu’un peu mon kiki !!!!!

  5. tahar dit :

    Je n’ouvrirai plus la page de votre quotidien par a apport à votre comportement?

  6. abdekader dit :

    Vous avez écrasé les cadres de sonatrach avec votre bourse de l’emploi et vous leur avez appris à voler grâce à vos salaires de misère er surtout la classification de la nouvelle rémunération des salaires forcée qui n’est autre que du sabotage de sonatrach et que tous les travailleurs rejettent. Voici le résultat même les cadres les plus bien placés ont choisi la voie illégale, voler, voler et voler. Vous avez anéanti l’esprit d’appartenance au groupe sonatrach par vos manières et écraser les bonnes valeurs qui étaient construites par vos prédecesseurs honnêtes. Vous avez clochardisé sonatrach et elle est devenu un héritage pour les gens de l’ouest surtout et un réservoir des fils de responsables au détriment de la compétence. Le piston bat son plein. Le syndicat vous lui avez forcé son comportement pour devenir lui aussi un commis de ce que dicte les responsables corrompus. Halal pour eux, haram pour les ouvriers. Vous avez voulu vendre, plutôt brader, les richesses des générations futures avec des participations de rêve pour les américains avec 70% de participation contre seulement 30% pour sonatrach dans la première version de la loi sur les hydrocarbures. Heureusement Louisa Hannoune est là pour vous contrer et même 51% sonatrach et 49% pour les étrangers est une façon de dilapider les richesses. Dans tous les pays producteur la part nationale ne pourra jamais descendre au-dela de 60% minimum. Vous parlez d’image de marque de l’Algérie que vous avez sali avec votre gestion, c’est de l’audace. Tout ce que sonatrach a fait est le fruit de votre propre politique. Comment expliquer que sonatrach est minoritaire en pourcentage dans les pipes lines de gaz qui sont destinés pour l’europe. Tout le monde sait bien que sonatrach a échappé du groupe de Hazb França pour basculer vers Hazb El-Marikane ! Il faut bien choisir entre la peste et le choléra. Non seulement les américains veulent du pétrole mais ils veulent aussi une base militaire en Algérie dans le cadre Africom. Le ministre est favorable mais fort heureusement, ceci dépasse ses compétences.

  7. Anonyme dit :

    un fait divers il y a 1 année ou 2… 2 jeune algerienne d’origine atrocement assassiné en banlieue de londres…il s’agirait d’un crime crapuleux les victimes ont ete poignadé de plusieurs dizaines de coup de couteau.. un jeune egyptien est arrété en fuite pour la france..ce qui a attiré mon attention c’est la nationalité d’origine de ces victimes…leur statut social etait quelque peu intriguant… cour de piano habiatant un quartier huppé de birmingham ..leur pere ex cadre directeur chez sonatrach installé dans ce havre de paix pour gouter a une paisible retraite… au dela de ce drame ignoble …comment ce sieur a pu acquerir une villa a birmingham dans un paisible quartier huppé et comment arrive til a assuré ce train de vie en sachant qu’une villa dans ces quartiers n’es pas a la porté d’un cadre superieur quel que soit sa fonction….

  8. az dit :

    L’algerie n’a jamais eu une Bonne image. Elle reflette toujours les images de SES acteurs car on a Fait de l’algerie un vrai theatre la ou on partage les roles…au servant…

  9. mtartag dit :

    Quand ont choisis ses collaborateurs y a pa trentes six milles solutions et la seule et l’unique en algerie c’est la famille, la région et le parti pris comme la si bien expliqué J.J rousseau pour instaurer une discipline dans un clan , une sociètéil faut dénigrer le premier responsable car c’est lui qui a commis la première faute. Vous avez écrasé les cadres de sonatrach avec votre tentative de la loi sur les hydrocarbures et ensuite votre bourse de l’emploi qui vous avez permis de placer vos sbires et vos proches ceux qui sont derrière les voles. Mais je vous l’accorde le malaise de sonatrach vopus n’ete pas le précurseur car avant vous y a vait les DG et PDG qui ont commencer ce que vous vouliez terminer je pense aux Attar, Ziououeche Bouhafs et leurs collaborateurs Babaghayou, boutalbi, Bellani, Mechraoui, Oujida, et les autres qui se reconnaissent dans la suite de la liste sans oublier les différents responsables syndicalistes qui leurs ont faciliter la tache.
    Il fut un temps même ou une stucture de sonatrach etait désigné comme BP ( pas british pétrolium mais Bougaa pétrolium) sans rire et le comble c’est que les responsable de ce marasme fut nommer même ministre je pense pour service rendu ou bonne conduite. Vous avez clochardisé sonatrach et elle est devenu un héritage pour les gens de l’ouest surtout et un réservoir des fils de responsables au détriment de la compétence. Le piston bat son plein. Le syndicat est devenu un héritage eternel je ne connais e nouveaux noms sauf ceux qui exister depuis les années 70 les benazouz, lamouri , rebbah, etc.. vous lui (syndicat) avez forcé son comportement pour devenir lui aussi un commis de ce que dicte les responsables corrompus. Halal pour eux, haram pour les ouvriers. Tout ce que sonatrach a fait est le fruit de votre propre politique.

  10. Anonyme dit :

    la hachema la hiya, comme si il n’ »t » pas au courant de toute cette corruption et cette magouille, tu as tuiné le pays pour l’interet de bush la preuve que tu es un pure juif et que c vous qui gouverner notre pays pauvre peuple imbécile ne différenciant mm pas entre amis et ennemis

  11. Arrondir ses Fins de Mois dit :

    Il y a longtemps que je n avais pas lu un billet de cette qualite !!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER