• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 19 mars 2010

Archive pour le 19 mars, 2010

En Algérie, la justice est juteuse, mais le client est berné par les véreux

avocatsalgerie.jpgBalance pour « Algérie Politique »

En Algérie, peut-on déposer une plainte contre des hommes et femmes de Loi malveillants (Magistrats, bâtonnier, notaires, juges, etc…) et surtout contre ces avocats véreux ?

En tant qu’avocat, je ne pouvais pas me permettre de ne pas faire éclabousser certaines manœuvres abusives et malveillantes, de mes confrères, dans de nombreux Tribunaux de grande instance de notre pays, et particulièrement dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Même si le gouvernement a fait preuve de la disponibilité pour moderniser l’appareil judiciaire, les défis à relever sur ces chantiers sont gigantesques. Néanmoins, dans la pratique, les choses n’ont pas tellement évolué.

On assiste avec impuissance à des comportements véreux de certaines personnes représentant la justice de ce pays. Certains avocats gèlent les dépôts d’argent qui reviennent à leurs clients ou de ne pas les reverser du tout. Des comportements délictueux dont se rendent volontiers coupables quelques avocats spécialisés dans les accidents de la circulation où les primes d’assurance sont juteuses. D’autres même utilisent, faux et usage de faux, ou la politique d’influence au niveau du Tribunal pour faire pencher la balance. Et, les juges responsables ne lisent pas en général, le dossier du client. On fait trainer l’affaire d’appel en appel pour des raisons juteuses. Ils ont tous un dénominateur commun: le non-respect de la déontologie professionnelle.

(Lire la suite)

Lettre ouverte à Mr le ministre de l’Energie et des Mines

chakibkhalilopep.jpgA Sonatrach, la femme de ménage au rang supérieur qu’un technicien dans le nouveau système de rémunération …

Le nouveau système de rémunération de Sonatrach, de par déjà sa conception étriquée ou du moins, surtout son application dont la mise en œuvre vide de tout objectivisme, constitue une usurpation de la dignité des travailleurs et une déchéance avérée des valeurs humaines. Il est important de rappeler que ce nouveau positionnement a été opéré en l’année 2007 pour que ces mêmes résultats ne deviennent applicables qu’en l’année 2010, trois années plus tard sans aucune mise à jour dans l’évolution des carrières professionnelles des agents. Ce qui signifie que le statut de l’agent devrait rester figé et par conséquent personne n’a le droit d’évoluer pendant ces trois années de recul, à part financièrement les 6 % du salaire de base attribués à seulement 60 % du personnel durant ces trois ans, juste calmer les esprits, une lenteur administrative dans l’application du nouveau système de rémunération qui n’aura de répercussion que d’être vouée à l’échec.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER