Condamné par la justice, le maire de Bordj El Bahri réhabilité par Belkhadem

belkhadem1.jpgL’Angerien pour « Algérie Politique »

Condamné à trois ans de prison avec sursis pour des affaires liées au trafic de foncier, le président de l’APC de Bordj El Bahri (Alger) a été relevé de ses fonctions par le Wali délégué de Dar El Beida. Le FLN y voit la main d’Ouyahia, le RND donc. Et pour signifier qu’au FLN, il y a beaucoup de voleurs, le comité central a décidé de le réhabiliter, plus que jamais grandit par cette “confiance” qu’à en lui Abdelazizz Belkhadem. En tout cas la lutte contre la corruption et les corrupteurs, ce n’est qu’un champ de sirène qui ne fait dormir personne.

« Ils ont élu des voleurs » !!!

C’était le cri de plusieurs délégués qu’on a entendu à la fin des travaux du congrès du FLN. Juste après la désignation des 351 membres du Comité central, les cris de désapprobation ont fusé de partout. « Ce n’est pas normal, ils ont élu des repris de justice, des personnes condamnées par la justice. Vive Zerhouni ». Eh oui, où êtes vous M. Zerhouni. Pour ceux qui ne le savent pas, le comité central du FLN est la structure d’où sont puisés les noms des futurs hauts dirigeants de la nation, ministres, élus APN et Sénat et pour d’autres postes. Y compris pour le poste de président de la République…

Commentaires

  1. Yasmina dit :

    Quelle gueule!

  2. al-mouharrar dit :

    A Bordj el Bahri, Belkhadem a bénéficié d’un terrain qui lui a permis de lancer une promotion immobilière. Au nom de son fils.

  3. FLNHAMROUCHIEN dit :

    ALLEZ VITE DECRETE L4ETAT ISLAMIQUE

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER