La démocratie selon le FLN

congrsfln.jpgLe secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) , Abdelaziz Belkhadem a été élu à deux reprises lors du 9ème congrès du parti. La première fois, Abdelaziz Belkhadem a été élu à main levée par les congressistes en violation de l’article des statuts qui stipule que «le comité central élit le secrétaire général pour un mandat de cinq ans». Abdelaziz Belkhadem, candidat unique au poste de SG, a été élu pour une deuxième fois par les membres du comité central nouvellement élu. Par ailleurs, si le comité central jouit de la prérogative d’élire le SG du parti, il ne jouit par du pouvoir de retrait de confiance. Abdelaziz Belkhadem veut certainement éviter de tomber dans la même situation que celle vécue par Abdelhamid Mehri en 1995 lorsqu’il a été destitué de son poste par les putschistes du parti. El Mouhtarem

NB: Sur 351 membres du Comité central, 162 sont élus (54 mouhafada/3 membres) alors que 189 sont désignés par le secrétaire général du parti !!!!!

Commentaires

  1. langerien dit :

    le comité central du FLN élud ans des conditions douteuses
    Le fln a réhabilité l’ancien maire de Bordj El Bahri.
    Condamné pour trosi mois de prison avec surcis, ce dernier a été relevé de ses fonctions par le wali délégué de Dar El Beida. Le fln y voit la maind ‘ouyahia, le RND donc. Et pour signifier qu’au FLN, il n’ya que des voleurs, le comité central a décidé de le rahabiliter, plus que jamais grandit par cette « confiance » qu’à en lui Abdelazizz Belkhadem. En tout cas la lutte contre la corruption et lesz corrupteurs, ce n’est qu’un champ de sirène qui ne fait dormir personne.

  2. langerien dit :

    comité central
    « Ils ont élu des voleurs »!!!
    c’était le cride plusieurs délégués du FLN,q qu’on a entendu à la fin des travaux du congrès du parti. Juste après la désignation des 351 membres du CC, les cirs de désapprobation ont fusé de partout. « ce n’est pas normal, ils ont élu des repris de justice, des personnes condamnés par la justice. Vive zerhouni ». Eh oui, ou etes vous M. Zerhouni. Pour ceux qui ne le savent pas, le comité central du FLN est la structure d’ou sont puisés les noms des futures hautx dirigeants de la nation, ministres, élus APN et Senat et pour d’autres postes. Y compris pour le poste de président de la république….

  3. amghar azzamni dit :

    La démocratie est une vieille pratique issue d’une société organisée depuis les temps reculés de l’histoire d’avant l’avénement du christianisme.Rappelons-nous la citation d’un philosophe grec nommé Eschyle (450 a.v. Jesus Christ).Il disait en ces termes: »Ne consents jamais à vivre sous anarchie,mais de l’autre coté ne consents pas à vivre sous despotisme « .Cette tirade renseigne les peuples sur un modèle de démocratie en avance sur le temps dans un pays qui s’appelle la Gréce.
    Aujourd’hui,en 2010 ,il se passe qu’au FLN ,et dans l’ Algérie toute entière,la démocratie n’a toujours pas encore pris place.Comment,dans un parti usurpateur d’une légitimité historique qui use d’une duperie perfide pour prendre le pouvoir en Algérie, on nomme un secrétaire général au lieu de l’élire démocratiquement ? Moralité, nous sommes encore très loin et bien loin d’user de la démocratie dans notre pays.

  4. AMGHAR AZZAMNI dit :

    Tout compte fait,c’est quoi le FLN ? Un parti ou plutôt un O.V.N.I. politique et sans plus! De la démocratie à l’intérieur de cette Organisation Volubile Non Identifiée n’est qu’un leurre et une immense tromperie nationale!

  5. Democratie dit :

    Ce n’est pas surprenant que le FLN a agi ainsi. Cela n’etonne personne. Le FLN n’est pas un parti democratique: C’est un parti dissimulateur, manipulateur, et preche un faux semblant de democartie pour se donner une bonne image a l’echelle internationale. Mais, la realite etantv que c’est un parti a ideologie baathiste, mais qui reste survivre en Algerie comme en Syrie. Il puise ses racines dans des manoeuvres malhonnetes, et centralisant le pouvoir, en s’appuyant sur l’ANP. Depuis 1962, l’Algerie est regie par le FLN et ce qui a asphyxie ce pays de se developper, ni de permettre aux autres mouvances democratiques de se s’exprimer et de jouer un role dans la vie politique ou la societe civile. Lors des elections, ils ont trafiqque les votes pour se maintenir au pouvoir. Il est temps que le FLN soit dissous et disparaisse du paysage politique: C’est comme un virus, il s’adapte et change de forme pour encore se nourrir et survivre. It is the desease of the Algerian politics.

  6. Ammisaid dit :

    Le FLN est le burnous civile de l’armée des frontières au pouvoir depuis l’indépendance pour pressurer l’Algérie et son peuple jusqu’à ce que mort s’en suive.
    Cachez-moi pendant que j’assassine les hommes qui avaient échappé à L’armée Française et aux Hommes de Boussouf et de ses successeurs.
    Cachez-moi pendant que je vole les richesses d’un peuple digne et vaillant qui refuse de se pilier malgré les coups de bâtons incessants que je porte sur son dos.
    Cachez-moi pendant que je vide ce pays bénie par le sang des millions de martyres de ses valeurs ancestrales, de sa dignité, de son courage, de son identité millénaire et son histoire glorieuse et unique en son genre.
    Cachez-moi pendant que je prostitue cette belle et noble Algérie à ceux qui me protègent, me rassurent et me promettent d’échapper à toutes les justices qui existent sur terre.
    Cachez-moi pendant que je mange la part des orphelins, pendant que je bois le sang et la sueur des humbles et des misérables travailleurs de ce pays ou je règne comme un pharaon et pendant que je fornique avec les jeunes filles que j’ai obligé de quitter leurs familles car elles sont devenues une charge à leurs parents que j’avais appauvri, sciemment, pour leurs ôter toute dignité et tout courage.
    Cachez-moi pour que ma honte puisse prospérer, pour que mes crimes se confondre avec l’amnésie ou l’impunité, pour mes mensonges puisse se transformer en vérité, pour que ma lâcheté puisse devenir une puissance impossible à contester et pour que mes trahisons puissent rester dans l’histoire comme des faits d’armes que tout le monde devra glorifier.
    Cachez-moi pour que mon règne puisse perdurer au delà de tout ce que j’aurais pu esperer.
    C’est ainsi qu’est devenu le FLN dans les mains de ceux qui l’avaient usurpé pour que l’ALN qu’il avait crée en dehors des frontières puisse effacer celui qui avait fait avec le soutien du peuple la guerre pour nous libérer et nous rendre notre dignité.
    Fraternellement

  7. AFULMAN dit :

    Le parti FLN est un appareil au service pouvoir en place,c’est un instrument dont le role est d’empécher l’accéssion du pays à un système démocratique.Le PFLN n’est pas un parti au sens moderne du terme et il n’est pas le seul dans cette situation.Ces partis du pouvoir sont entretenus artificiellement par l’état,(comme certains journaux serviles que personne ne lit),par le verouillage des médias publiques et des espaces d’expression pour éviter tout débat contradictoire qui serait mortel pour eux.Ce statu-quo,cet immobilisme ne les dérange pas,car ils ne peuvent pas survivre dans un système ouvert,libéral et démocratique.Ce qui ne veut pas dire que la société adhère à l’opposition démocratique qui est hélas toujours minoritaire en Algérie sauf peut-ètre en Kabylie.

  8. amghar azzamni dit :

    Excellente contribution de notre camarade Ammi Said sur ce thème que les tenants du pouvoir souillent et continuent de souiller de leurs mensonges.Si les éléments dirigeants du FLN actuel connaissaient vraiment le sens du mot « Démocratie « ,il l’aurait banni à tout jamais.Malheureusement,ils s’en servent quotidiennement pour berner tout le peuple algérien.Quelle perfidie de la part de ces lascars !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER