• Accueil
  • > Monde
  • > France: une fille de harki pour lutter contre les discriminations

France: une fille de harki pour lutter contre les discriminations

bougrab.jpgLe président français Nicolas Sarkozy a choisi mardi une fille de harki pour présider un observatoire des   discriminations. Le chef de l’Etat a nommé Jeannette Bougrab, une juriste âgée de 36 ans,   membre du parti présidentiel UMP. Elle est une fille de harki, ces Algériens qui ont combattu dans le camp français au moment de la guerre d’Algérie et dont certains ont été rapatriés en France après l’indépendance algérienne. Mme Bougrab, auteur de plusieurs rapports sur les discriminations, remplace  à la tête de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) Louis Schweitzer, personnalité classée à gauche et ancien dirigeant du groupe automobile Renault.

Commentaires

  1. sid ali dit :

    Pourquoi cet amalgame?qu’est-ce qu’elle a avec le passe de son pere?

  2. Taourirt dit :

    Citoyenne francaise s occupant d une institution francaise en quoi cela nous regarde?

    Son pere a fait un choix Pourqoui devrait on l incriminer ou la culpabiliser ?

    Si les parents sont responsables des actes de leurs enfants mineurs, les enfants ne repondent pas pour leurs parents

    Le dechirement qui les habitent en raison de l’attitude de leurs parents leur suffit alors de grace occupons nous de ce qui nous regardent et arretons cette fixation sur la France comme si que nous y avions droit de cite ou etions des citoyens

    L Algerie merite que ses propres enfants s occupent d elle et non a se braquer sur le detail de l actualite de l ex colonisateur

  3. Moudjahid dit :

    On n’a pas encore compris que ce langage de harki ou Moudjahid est revolu et obsolete. Si son pere est un harki, cette dame ny est pour rien. Elle est nee en France, mais c’est une algerienne qui se bat pour trouver sa place. Si son pere etait un terroriste, alors, on va la fille d’un terroriste…Arretez de stigmatiser les gens et de savoir ou sont les bons et les mechants. Au lieu de s’interesser a la France, occupons-nous des milliards dilapides depuis 1962 et qui dorment dans des comptes en Suisse, et le pays qui est bloquee a tous les niveaux: Chomage, hogra, haraga, misere, etc..

  4. zaaf dit :

    Je n’aime pas votre titre « …fille de Harki »
    C’est une française d’origine algérienne qui vient d’être désignée grâce certainement à ses qualités et non pas au choix pris par son père dont il reste le seul comptable vis à vis de sa conscience.

  5. ao dit :

    avec tout mon respect, monsieur El mouhtarem, Monsieur Sarkozy a choisi une citoyenne pour diriger un organisme public.
    Cette dame est fille d’un père et d’une mère, le reste ressemble à de la littérature FLNarde ayant dépassé toutes date de péremption et squatté par des double retraité sans aucune légitimité

  6. Mergou dit :

    Ben Bella, Boumediene, Bouteflika,…. voila les vrais harkis !

  7. Mohand dit :

    Elle mérite respect d’autant qu’elle est compétente. Elle ne demande rien à l’Algérie, laissons la tranquille. On a beau dire elle a notre teint et ses yeux petillent … c’est une Algérienne bi maan elkalima. L’Algérie gagnerait en attirant ce genre de personnes. Pour moi avant de la critiquer j’attends qu’elle agisse. Son action nous fera savoir de quelle côté elle se positionne. De prime abord je lui souhaite plein succés. Il en faut plusieurs comme elle pour contrebalancer les ennemis des Algériens Lepen, Zemmour et consorts… même si son père a été du mauvais côté et encore il faut savoir pourquoi ? Entre lui et les Belkheir, Tounsi, Touati etc… il y a certainement pas photo.
    Mohand

  8. Taous dit :

    Pourquoi en vouloir à El Mouhtarem? il fait son boulot de modérateur en nous renseignant très exactement sur les thématiques traitées afin de nous permettre de réagir en toute connaissance de cause.

    En l’occurrence on parle d’une personne dont on ne sait même pas si , elle, revendique son agérianité, compte -tenu de l’histoire de sa famille. De plus, en lui donnant ce prénom français ses parents ont bien voulu signifier quelque chose, non ?

    Donc, jusqu’à preuve du contraire, on a affaire à une citoyenne française.

    Voici, pour ceux que ça intéresser

    Publié le 23/03/2010 à 16:10 – Modifié le 23/03/2010 à 20:14 Le Point.fr
    Jeannette Bougrab devient présidente de la Halde
    lepoint.fr

    Jeannette Bougrab remplace Louis Schweitzer à la tête de la Halde © JACQUES DEMARTHON
    Nicolas Sarkozy a nommé la conseillère d’État Jeannette Bougrab, candidate UMP aux législatives de 2007, à la présidence de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) en remplacement du socialiste Louis Schweitzer, a annoncé mardi l’Élysée. À 36 ans, cette maître de conférences en droit public à l’Institut d’études politiques de Paris avait pris la tête du conseil d’administration de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances en janvier dernier. Auparavant, elle avait été la benjamine du Haut Conseil à l’intégration installé par Jean-Pierre Raffarin.
    Née à Châteauroux, fille de harkis – ses grands-parents ont été égorgés par le FLN en 1955 et son père est resté dans l’armée française jusqu’en 1967 -, Jeannette Bougrab a été candidate UMP dans la 18e circonscription de Paris aux élections législatives de 2007. Dans ce bastion de gauche où réside une forte communauté immigrée, elle a été très largement battue par le député socialiste sortant Christophe Caresche, malgré le soutien de personnalités, telles que David Douillet ou Philippe Douste-Blazy, qui a fait campagne avec elle à Barbès. Au cours de la campagne, elle expliquait au Point avoir « le même passé que les jeunes issus de l’immigration ».

    « Mon père a la Légion d’honneur, et on le traite de sale Arabe »

    Les problèmes de discrimination, Jeannette Bougrab connaît donc. « Mon père a la Légion d’honneur, et on le traite de « sale Arabe. » Son frère, militaire, s’est quant à lui fait « refuser l’entrée d’une boîte de nuit à cause de sa tête »… « Vous ne trouvez pas cela révoltant ? » s’insurgeait-elle à l’époque, loin sans doute d’imaginer qu’elle prendrait un jour la tête de l’autorité en charge de lutter contre ce genre de ségrégation. Mais c’est surtout une femme compétente. Pierre Mazeaud, alors au Conseil constitutionnel, confiait : « C’est une juriste de très grande qualité », auteur d’un rapport sur « les discriminations dans l’accès au marché de l’emploi ».

    Nicolas Sarkozy aura donc préféré nommer une quasi-inconnue plutôt que Malek Boutih, un temps pressenti pour prendre la tête de l’institution. L’ancien président de SOS Racisme fait sans doute les frais du résultat des élections régionales et du recentrage à droite lancé par Nicolas Sarkozy pour remobiliser son électorat. Le choix de Jeannette Bougrab a été saluée par SOS Racisme et le Conseil représentatif des associations noires (Cran) après la controverse née des propos du patron des sénateurs UMP Gérard Longuet qui avait estimé, il y a deux semaines, qu’il valait mieux nommer quelqu’un du « corps français traditionnel » plutôt que Malek Boutih.

  9. hacéne dit :

    En quoi cette nomination nous interpelle?A strictement rien.C’est une française nomée dans un gouvernement français,point barre.

  10. Said dit :

    Certe, toute guerre est sale, mais qui peut juger qui. La plupart des gens que l’on appelle communement Harkis et a consonnance negative et signifiant traire, (terme abominale), etaient des ignorants. Tout le monde connait la debourka. La guerre est finie. Nous sommes des algeriens. Si cette dame dont le pere est un harki, alors cessons en tant que bons musulmans misericordieux de blasphemer. Toutefois, la chose qui doit nous preoccuper est l’Algerie. Rien ne marche. Il n’y a que des dysfonctionnent a tous les niveaux. Que diront nos enfants? car nous serons responsables de leur avenir. Apres notre mort, on va leur laisser un enfer !

  11. algerien d'en bas dit :

    je m’excuse mais les harkis d’avant 62 étaient français parce que l’Algérie avec ses frontières d’aujourd’hui n’existait pas en 1830 et donc ont choisi de rester français MAIS les vraies HARKIS sont ceux d’aujourd’hui qui trahissent leur pays et leurs concitoyens en les dilapidant en les tuant en les ignorant…

    ceux d’hier ont choisit leur camps ils sont français et leurs rejetons défendrons LEUR pays la France ,défendons notre pays , défendons notre très chère ALGÉRIE , travaillons , ne pas voler , solidarisons nous…
    et arrêtons nous de nous occuper de ce qui ne nous regarde pas .

  12. Krim dit :

    Le FLN, l’Algérien(ne) et le fantôme Harki.
    En 1962, la guerre est finie. Il y a eu les accords d’Evian, et une réconciliation nationale entre tous les algériens. A l’indépendance, le FLN n’a pas respecté les conventions internationales, ni les Accords d’Evian. Le FLN a massacré 150.000 victimes. Le FLN doit et devrait être traduit devant la Cour International pour génocide (voir site : Mais le FLN, tirant sa légitimité historique du maquis, est un parti despote et nuisible pour ce pays. Ce parti n’avait aucune une éthique morale, ni plate-forme pour ce pays. Dans le maquis, il avait commencé à mettre en place sa stratégie : Eliminer les vrais Leaders, car sa seule mission est de prendre le pouvoir, voler les richesses du pays, saboter le développement du pays, détruire la société civile, tout en manipulant la population, en leur faisant un brainwashing. Beaucoup d’entre eux s’y sont pris au piège. Dès qu’il ya un malaise social au pays, c’est directement le Harki ou le fils du Harki qui est responsable. Dans les années de plomb du FIS, et de la guerre civile, le FLN prônait le slogan que ce sont les enfants des Harkis qui ont pris les armes. Depuis 1962, le mot « harki » est utilisé à tort et à travers par la politique du FLN, pour traumatiser le subconscient de tout algérien. Dès que l’on entend ce mot, c’est comme si Dracula, ou la malaria, ou la peste, ou le SIDA sont revenus. C’est devenu une phobie nationale pour beaucoup d’entre nous. En soi, nous sommes des victimes de la manipulation du FLN, et nous sommes des irresponsables, car nous ne pouvons pas y réfléchir tout seuls et savoir discerner les choses. Une nation a besoin de ses enfants pour se construire. Certains pays rassemblent ses enfants, d’autres font une politique d’immigration. Par exemple, Israël va jusqu’en Ethiopie pour ramener des gens. Le canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande, etc… pratiquent la politique d’immigration. Au canada, il y a une grande communauté algérienne (médecins, ingénieurs, etc..), d’environ 2000 à 3000. Qui en bénéficie, le Canada ou l’Algérie ? En France, idem (Harkis ou pas Harkis). Avec qui va-t-on construire ce pays ? Avec les barbouzes du FLN ? La guerre a durée 7 ans. Certains algériens ont servi ou rejoint la France, au maximum 2 ou 3 ans, pour diverses raisons et motifs (job, analphabétisme, hogra du FLN, etc..). A l’indépendance, on les a qualifiés de Harkis sans aucune plate-forme de jugement, au moins pour leur donner le bénéfice du doute pour se défendre et prouver leur innocence ou leur statut de collaborateur. Rien n’a été fait par le FLN de point de vue juridique. Maintenant, dès qu’il ya un enfant (soit disant descendant d’un Harki comme cette jeune dame) nommé à un poste en France, on le fusille avec haine, en utilisant subtilement le qualificatif « fille de Harki ». Pour démontrer quoi et prouver quoi ? oui, pour marcher dans la manipulation du FLN. Certains d’entre nous ne réalisent même pas du tort que l’on fait à ces enfants d’Algérie (Algériens tout de même). Si on n’applique pas la politique de deux poids et deux mesures, et si on base le jugement sur des faits et les circonstances, qui peut-on qualifier de vrais harkis, à votre avis :
    1) Ces pauvres gens dupés par l’histoire, et qui ont passé 2 ou 3 ans dans l’armée française pour diverses raisons ?
    2) Ou bien cette caste du FLN (dont beaucoup ont été des gradés de l’armée française tels Chadli Bedjedid, Bouteflika, etc..) qui a assassiné les vrais leaders algériens, et qui, durant 47 ans, a volé l’indépendance de l’Algérie, en instaurant la répression, le vol, le clivage social, l’appauvrissement, la régression du pays, la démagogie, la manipulation, la concorde nationale fictive, et le massacre des gens
    Mes chers compatriotes, wake-up, on a dormi longtemps dans le mensonge et la manipulation. Il n’y a plus de Harkis, ni de Moudjahids. Nous sommes tous des Algériens, et nous sommes tous pour ce pays. Ce pays est malade depuis 1962. Le FLN a crée un système de crainte, de répression, de hogra, etc…pour contrôler le pays et maintenir le pouvoir, dans le but que cette caste exploite et vole les richesses de ce pays. Le résultat est là : une caste de luxe (2% de la population) et le reste dans la misère. Ces 2% de gens font le beau et la pluie pour 98%. C’est une aberration, non.

    Vive une Algérie Démocratique, libre, moderne, laïque et séculaire
    CANADA

  13. Said dit :

    Le genocide des harkis par le FLN:
    http://justiceharkis.chez.com/MASSACRE.HTML

  14. amghar azzamni dit :

    Avant d’entamer ma petite contribution, je voudrais tout d’abord saluer notre camarade Taous pour son brillant commentaire qui a eu l’audace et la générosité qu’on lui connait dans ses analyses très perspicaces.
    Ceci dit,pour ma part je ne vois aucun souci à remettre en cause la nomination de cette fille de « harki » à la présidence de la HALDE.Bien au contraire ,l’algérien d’aujourd’hui doit s’en réjouir plutôt que la critiquer.Une française d’origine algérienne qui réussit en terre étrangère et quel pays? La France,messieurs les blogueurs!Pour ma part,je pense que c’est une réussite pour les algériens car c’est une preuve que nous sommes un peuple intelligent,battant lorsqu’on nous donne l’opportunité de le faire.Pensez-vous que dans notre pays, si un jour l’occasion serait donnée à nos jeunes d’aujourd’hui, ne relèveraient pas le défi de la réussite du développement ? Je pense et j’insiste la-dessus, que nos jeunes ont des capacités qui culminent à un niveau mondial mais, malheureusement nos caciques les empêchent d’évoluer et de mettre en exergue leurs savoirs faire.
    Alors, cessons de stigmatiser les autres et commençons par balayer devant nos portes!
    Je termine en saluant également le camarade Mohand dont le commentaire est trés significatif et plein d’enseignements.

  15. amghar azzmar dit :

    Zine eddine Zidane est français d’origine algérienne c’est incontestable.La question est: Rend-t-il souvent service aux algériens en détresse ? Répondez en toute objectivité et jugez-en……..

  16. nado dit :

    Boualem Sansal- Extrait du livre:« Poste restante : Alger, lettres de colère et d’espoir à mes compatriotes »

    Les réponses renvoient toutes à ces thèmes que nous ruminons à longueur de temps : l’identité, la langue, la religion, la révolution, l’histoire, l’infaillibilité du raïs

    http://0z.fr/68ADk

  17. Taous dit :

    Très cher camarade amghar azzamni,

    merci pour ta bienveillance à mon égard. je suis toujours heureuse de voir que nos analyses se recoupent et que nous partageons les mêmes valeurs.

    Bien sur que les Algériens sont particulièrement doués: l’on peut voir les grands noms d’Algériens dans nombre de pays e dans des disciplines aussi diverses que le monde artistique, la médecine, le sports, la recherche…

    Pensons aux professeurs Zerhouni, aux states, et Senhadji, à Lyon, aux sportifs accomplis comme Zidane et ses glorieux devanciers, à des artistes qui ont trouvé leur place parmi les plus grands tels Adjani, Kad merad, Dani Boon, Khaled et j’en passe…

    Alors, sans triomphalisme, nous devons nous dire que nous sommes pas mal, pour peu que l’on nous donne les moyens de nous épanouir dans nos disciplines respectives.

    Je rappelle, tout de meme que la dame en question, et là je rejoins absolument Mohand, est Docteur en droit public et a été maitre de Conférences. Rien que pour ça, sa promotion n’est pas volée. le reste, appartient à l’histoire qui elle jugera de façon implacable l’ensemble des acteurs des tragédies dont a souffert notre pays.

    Cela étant dit, je ne verserai jamais dans l’amalgame comme certains internautes: le FLN historique a droit à notre respect et notre considération et jamais au grand jamais je ne condamnerai ce qui a été nécessaire pour notre indépendance. Il n’y a pas de guerres propres et ce que nous a fait subir la France coloniale constitue parmi les pires exactions contemporaines dont un peuple ai eu à souffir.

    Les harkis, nous connaissons leur histoire, ils ont fait un choix qui est loin d’honorer ceux qui ont rejoint le colonisateur en toute responsabilité. On peut utiliser tous les euphémismes que l’on veut mais il s’agit de traitres, de collabo…

    C’est le problème de la France, à coté de laquelle ils se sont engagés, pas celui de l’Algérie indépendante.

    Maintenant, leurs enfants n’ont rien à voir avec les choix désastreux de leurs parents et n’ont pas à être stigmatisés. S’ils choisissent de renouer avec leur pays d’origine, ils doivent pouvoir être acceptés dans la dignité, et s’ils épousent les choix de leurs familles, ma foi,ils sont libres de le faire.

    Salut, camarade!

  18. Omrane dit :

    Tous ces pays du Maghreb n’ont pas existe en tant qu’entite, ou Etat ou nation avant 195o. Ils appartenaient tous avant a l’espace musulman, particulierement a l’Empire Ottoman.
    Le Maroc et la Tunisie n’existaient en tant qu’Etat, avant 1950. L’Algerie, idem, avant 1962. Etat veut dire une nation avec des frontieres, une population bien definie et une structure de pouvoir en place. Tous ces pays tels qu’ils existent aujourd’hui, proviennent de la decolonisation. L’Algerie est devenue reellement une vraie nation apres 1962. Avant 1962, c’etait un departement francais d’Outre-Mer, comme la Martinique, la Gaudeloupe. Tous les algeriens etaient francais, avaient une carte d’identite francaise. En voi de consequence, la connotation Harki n’est poas adequate dans ce contexte. Il n’y avait pas de nation. Depuis 1950, cela a commence a fermente pour creer une nation, comme les Juifs ont cree un Etat en 1948. Avant l’Etat d’Israel n’existait, il a existait apres 1948. Comme l’Etat algerien a existe apres 1962. Apres 1950, c’etaient le Maroc et la Tunisie. Parler de nation dans un espace ottoman, n’a aucune signification de point juridique.

  19. Taous dit :

    Omrane,

    argumentation spécieuse et vraiment tirée pas les cheveux. Convoquer la rigueur juridique à l’appui de votre thèse ne la rend pas plus convaincante pour autant.

    Vous péchez par approximation et caricaturez à l’extrême une donne autrement plus complexe que celle que vous décrivez.

    Et après vos développements, vous arrivez à une conclusion, que j’ai eu à l’esprit avant meme de la lire: l’Algérie n’étant pas une entité tangible, il ne peut y avoir eu de harkis durant la guerre d’indépendance!

    Cette tautologie est absurde et prêterait à rire si votre point de vue n’était pas aussi grave.

    Enfin, ça n’engage que vous, après tout.

  20. amghar azzamni dit :

    L’algérie d’aujourd’hui n’est plus celle de 1936,de 1945,de 1954,de 1962 et celle de 1988. La jeunesse d’aujourd’hui est un peu plus alerte et surtout très exigeante.
    A la question,pouvons-nous attendre d’elle des miracle ,je répondrais par l’affirmative pour la simple raison que cette derniére s’est mise au diapason des nations avancées.Notre jeunesse est trés curieuse et c’est ça qui est merveilleux.
    Elle ne demande que des moyens pour créer le miracle; il faut l’écouter et la laisser faire.
    En France, les jeunes d’origine algérienne, sont parmi les meilleurs et sont vite repérés par les responsables français qui n’hésitent pas utiliser leur matière grise.Croyez-moi, ils ne font pas du tout cas des origines harki de leurs recrues mais uniquement de leur savoir faire.

  21. Malik dit :

    On remercie nos camarades Omrane et Taous pour leur contribution. C’est bien de voir les choses sous un autre angle. Omrane essaie de poser la problematique a l’echelle. Il ne fait aucune deduction. Notre camarade taous voit la chose a l’echelle micro, en faisant des deductions hatives. Il y a plus formes de logiques (logique politique, historique, militaire et academique).
    Il y a beaucoup de peuples qui n’ont pas d’Etat, sur cette planete, mais ils font partie d’un autre espace: le peuple berbere, le peuple basque, le peuple kurde, le peuple tibetain, etc…
    Ces peuples peuvent avoir un nationalisme, sans pourtant etre un Etat.
    Il y a une difference entre un Etat et un nationalisme. C’est qu’Osmane veut dire, que tous ces Etats n’existaient pas avant, ils faisaient partie de l’Empire Ottoman. Ce n’est qu’apres effrondrement de cet empire et de la deconfiture du colonialisme, que ces Etats ont pris racine, des Balkans jusqu’a l’Afrique du Nord.
    Par exemple, en Espagne, le peuple basque est une nation, mais ce n’est pas un Etat, mais pour l’instant, il fait partie de l’espace politique espagnol.
    Si le peuple basque combattrait l’Etat espagnol. Ensuite, il y a l’independance du peuple basque et creation d’un Etat basque. Peut-on qualifier de collaborateurs, les basques qui ont travaillaient avec l’Etat espagnol?
    C’est aux gens d’en juger. Ce n’est qu’une analogie comme une autre

  22. Etat dit :

    Il y a l’Etat et la nation. Quelle est la différence.
    Une nation est un groupe de personnes partageant une identité commune.
    L’État est une des formes d’organisation politique et juridique d’une société (en tant que communauté de citoyens ou de sujets) ou d’un pays.Il est délimité par des frontières territoriales à l’intérieur desquelles ses lois s’appliquent et est constitué d’institutions par lesquelles il exerce autorité et pouvoir ; la légitimité de cette autorité repose sur la souveraineté (du peuple ou de la nation par exemple). Le pays désigne une entité géographique tandis que le gouvernement est l’institution qui dirige l’État ; la nation quant-à-elle ne se confond pas avec l’État sauf dans le modèle de l’État-nation. Le mot « État » apparaît dans les langues européennes au tournant des XVe et XVIe siècles pour désigner une forme d’organisation du politique qui s’est développée à partir de la Renaissance. Selon Hannah Arendt1, le mot vient du latin status rei publicae qui signifie « forme de gouvernement ». Les éléments constitutifs de l’État entendu au sens de pays (Le territoire, La population, Le gouvernement). Au niveau international, la notion d’État est reliée à celles de souveraineté et de sujet du droit international. Une définition fonctionnelle est toutefois ardue, en raison des différents points de vue
    L’Empire ottoman est un empire multiethnique, qui a existé de 1299 à 1922 (soit 623 ans). Il a laissé la place, entre autres, à la République de Turquie. Fondé par un clan turcique oghouz en Anatolie occidentale, l’Empire ottoman s’étendait au faîte de sa puissance sur trois continents : toute l’Anatolie, le haut-plateau arménien, les Balkans, le pourtour de la mer Noire, la Syrie, la Palestine, la Mésopotamie, la péninsule Arabique et l’Afrique du Nord (à l’exception du Maroc). Tous ces peuples appartenaient à l’espace de l’Empire Ottoman. Jusqu’au 20ème siècle, il n’y avait pas d’Etat, en que tel.
    Ensuite, c’est la fin de l’Empire Ottoman. Après la fin de la deuxième guerre mondiale, et la fin de la colonisation, tout cet espace ottoman s’est divisé en Etats, l’Algérie y comprise.
    Parler de ces pays comme des Etats, avant , est un non sens juridique. Il n’y avait pas d’Etats. Il y avait des nationalismes.

  23. hasheickoum dit :

    l’indépendance algérienne a était donnée par la france et non gagnée,comme la plupart des pays africains(francophone)!
    les harkis sont les bouque-émissaire pour légitimée une révolution planifiée par la DST de l’époque avec un FLN mis en place
    par ces derniers alors que l’on arrête
    de nous racontée des histoires a dormir debout pour preuve la politique d’immigration de la france et sa politique france-Afrique pour continuer a piller les richesse de ces pays a moindre frais!
    sinon pourquoi les français se sont fait un malin plaisir a importer de l’indigène(immigrée)? avant et après l’indépendance?!
    tout ce que je sait c’est que si vraiment nous avions gagnez la guerre d’indépendance comme il se doit nous aurions certainement jammais laissez des droit commun illettrée nous dépouiller !

  24. Taous dit :

    @ Malik

    ce que je conteste ce n’est pas la démonstration, se voulant historiquement rigoureuse mais qui ne l’est en rien, de Omrane, mais bien la conclusion qu’il en tire. Ainsi donc, il nie tout nationalisme et se fait l’avocat des harkis au prétexte que l’Algérie n’existait pas en tant que telle!

    pour l’histoire et qui était qui et quoi, je ne suis pas assez qualifiée et laisse cela aux historiens, qui pourraient bien invalider la thèse de Omrane, par contre sa scandaleuse déduction m’a interpellée et j’y ai réagis, ayant à l’esprit les valeureux chouhadas tombés au champ d’honneur. De Amirouche, à BenMehidi, à Didouche Mourad, mort à l’âge de 20 ans et qui nous demandait: « Si nous venons à mourir, défendez nos mémoires ! « .

    Il convient de ne pas se tromper de combat et respecter ce qui doit l’être. L’opposition actuelle ne se grandit aucunement en s’attaquant aux symboles et en défendant ceux là même que l’histoire a définitivement précipité dans ses poubelles!

  25. HKLM dit :

    Peut etre qu’elle est plus « argaz » si j’ose dire que certains fils de chouhada pleins d’hypocrisie qui n’ont aucun amour envers leurs patrie. Mes respects pour les martyrs de l’algérie.

  26. Said dit :

    A tout le monde,

    L’histoire a ete faite et faite. Notre generation n’y est pour rien, mais notre generation doit etre redevable pour les futures generations, si on ne fait rien. On nous laisse diriger et mener par le bout du nez. Nous respectons tous les gens de ce pays (harkis ou moudjahidines). La guerre a ete desastre pour nos parents. Elle a dechire notre peuple, et la blessure n’est pas encore guerie. Soyons intelligents et regardant l’avenir pour tout le monde, comment redresser ce pays, et chasser du pouvoir cette caste qui a ruine ce pays. De maniere pejorative, ce sont ces gens appartenant a cette caste dont le qualificatif harki doit s’appilquer, car cette caste a eu le choix delibere de detruire cette nation. En revanche les autres sont devenus harkis par concouurs de circonstance, et eux-memes, ils ne le savent pas tellement c’etaient des payasans analphabetes. Mais cette caste qui nous dirige, elle le fait de maniere consciente et responsable !

  27. AMAZIGHE dit :

    pourquoi devrons debattre de la fille de harki , ces parents ont choisi leur camp , il ne faut jamais que leurs enfants ont ete eleve par leur parents de ce faite , ils ont ete conditionner dans cette culture de traitrise , vous allez croire qu’il vont faire ou parler du bien des algeriens et de l’algerie , ce un leur d ‘y penser , plusieurs ont parler de responsabilite figer, c’est de cette facon qu’il ont reabiliter un des leurs MESSALI HADJ le responsable du MNA, beaucoup eyant des parents tues en 1962 par le FLN , parle aujourd’hui de reabilite les enfants de HARKI pour mieux grossir leur rand.je crois que tout le monde a choisi son camp.TAHIA DJAZAIR. ALLAH YARHAM CHOUHADA.

  28. saldae dit :

    tiens tiens on essaye de réhabiliter les harkis !
    il manquait plus que ça déjà que l’on a du mal avec les néo-harkis du pouvoir,alors s’il vous plait cessez vos manigances.
    les harkis sont des traitres qui ont choisis la France point barre.
    le reste n’est que verbiage et intellectualisme a deux francs.
    je rend hommage a mouhtarem d’avoir décrit la qualité de harki de cette dame française.
    ceux qui sont contre n’ont qu’a aller pleurer dans les nombreux sites de harkis ou de pieds noirs l’Algérie perdue et la mère patrie la France.

  29. Turc dit :

    On entend depuis des décennies, le mot harki, revenir sur la scène politique. Comme on l’entend dans sa signification générale: un harki est un collaborateur, un traitre.
    Durant la guerre d’Irak, il y a un Etat. Les Américains ont envahi l’Irak. S’il y a des irakiens qui travaillent avec les Américains, alors dans ce contexte, on peut parler de Harkis.
    Durant la deuxième guerre du Vietnam, l’Amérique a envahi le Vietnam. S’il ya des vietnamiens qui ont travaillé avec les Américains, on peut parler de collaborateurs.
    Comme certains intervenants l’ont bien souligné, il y a eu un nationalisme algérien, mais il n’y a eu pas d’Etat avant 1962. Peut-on parler de collaborateurs durant la guerre d’Algérie, et dans quel contexte juridique ? De plus, la guerre a été perdue militairement par la résistance algérienne. Si on a eu l’indépendance et ensuite un Etat algérien, c’est grâce aux USA qui ont fait pression aux Nations Unies sur la France. La Turquie, en tant que pays musulman, s’était opposée farouchement à l’indépendance de l’Algérie. On doit arrêter ce chapitre de la guerre, et tourner la page de manière positive, et voir comment peut-on construire ce pays, qui est plongé dans la corruption, la hogra, et le vol de ses richesses. Avec toutes nos richesses, l’Algérie n’arrive pas à se développer. Evidemment, cela arrange pas mal de personnes qui s’enrichissent exponentiellement, et qui bastonne ce pays pour le casser. Le passé est révolu, mais c’est l’avenir qui est important. Même, la différence entre un héros et un traitre, ou un harki et Moudjahid, est l’épaisseur d’une feuille de papier. Ce qui manque au bled, un vrai Leadership, la Réconciliation générale, et le rassemblement de toutes les forces vives, et une politique de transparence, de travail, et de mérite, et une justice forte et fonctionnelle.
    God Bless Algeria. God bless Achouhaddas. God bless the Harkis. God bless all Algerians.
    Vive une Algérie unie, moderne, laïque et séculaire, et productive, et généreuse pour ses enfants.
    C’est au peuple algérien de récupérer leur pays volé depuis 1962, et d’en faire un Etat moderne. Et personne d’autre ne le fera à sa place : ni Allah, ni la France, ni la caste de 1962, ni personne.

  30. Marocain dit :

    Certains de nos compatriotes ont des cellules grises de l’’epoque des Dinosaures. Nul ne peut nier, ni ignorer, qu’en Algérie : il y a eu une guerre, des chouhadas, des victimes, des veuves, des cimetières pleins, mais aussi
    - De vrais Moudjahidines et Moudjahiddates. Tout le peulple algerien est Moudjahid,
    - De vrais Harkis,
    - De faux harkis,
    - De faux moudjahids
    Tout cela, tout le monde le connait. Mais depuis l’independance, nous sommes gouvernes par des Marocains. Le President Bouteflika est ne a Oujda, donc c’est un Marocain par naissance. Il a double nationalite. Et c’est le President de l’Algerie. Il y a beaucoup de Marocains au gouvernement, sans parler des faux moudjahidines et des faux harkis.

  31. Penda dit :

    Il faut voir la situation actuelle du pays sous la loupe du Principe de la cause à effet, et sous le principe objectif des réalisations et du développement économique. En Algérie, il y a 2 sortes de problèmes :
    1) Les problèmes mineurs : le débat éternel (harki ou Moudjahid). De nos jours, c’est sans importance. C’est un problème de base que le FLN n’a pas résolu de manière définitive. Le FLN ne l’a pas fait pour des raisons politiques, et en tirer profit politiquement. Et certaines personnes tergiversent dans ce débat stérile, car ils n’ont rien compris ou bien sont manipulés. L’Algérie est indépendante depuis 1962 (48 ans). Harki ou Moudjahid, c’est de l’histoire ancienne. C’est l’Algerie d’aujourd’hui dont il faut s’inquiéter, car elle est mise sous un faux bateau, qui ne va jamais s’amarrer à un quai.
    2) Les problèmes majeurs :
    - Pas de démocratie, Pas d’institutions fortes, Aucune direction politique,
    - Pas de développement économique, Pas de justice, etc….
    - Un malaise symptomatique
    Conséquences :
    - Création d’un Establihsment avec une économie de palace,
    - Pas de société civile,
    - Répression, et aucun droit du citoyen,
    - Catastrophe des institutions : un dysfonctionnement total
    - Sous-emploi, et une population dans la précarité
    - Des jeunes despérés, sans avenir, meurent chaque jour dans des pirogues en mer, pour émigrer tout en espérant qu’ailleurs, la vie serait peut-être meilleure : Une illusion !!
    - Pas de sécurité du citoyen
    Un algérien n’a aucun droit dans son propre pays. On peut extrapoler cette situation politique, à une autre forme de colonisation : Il y a les indigènes (les algériens d’aujourd’hui), et le colon (la caste au pouvoir). Entre eux, il n’y a rien. Il n’y a que la chape de plomb et la hogra.
    Durant la guerre mondiale, on a reproché au juifs pourquoi, ils ne se sont pas révoltés contre les Nazis et se laissaient amener comme des moutons aux chambres à gaz. On les a gazéifiés sans état d’âme, et il y a eu 6 millions de victimes. Cela s’est produit, car ils n’ont rien fait et sous le regard des autres. De même, pour nous, si on ne fait rien, il ne va rien se passer. La corde de la répression et de la hogra va uniquement se resserrer d’année en année. La caste est responsable. Le peuple est aussi responsable de sa condition. Pourquoi voulez-vous qu’une caste, ayant tous les privilèges, des villas, des voyages avec leur famille, steak deux fois par jour, des comptes en devises, vont-ils changer ou céder à quoique ce soit. Il ne faut pas rêver. Un maître n’entend pas, et ne comprend pas la douleur de son esclave. Il comprend une seule chose : l’esclave doit servir ou bien, il faut le fouetter pour le soumettre. Ceci est à l’échelle d’un individu ou d’une caste. C’est lié à la nature humaine : égoïsme et exploitation. La liberté ou le droit, cela s’arrache avec force. Il n’y a pas de juste milieu : Vivre comme un esclave ou mourir comme un homme libre.

  32. Lucide dit :

    Extrait d’un algerien lucide.
    Mon sentiment est qu’il faut, 50 ans aprés l’indépendance, tirer un trait sur les priviléges dont bénéficient tous les vrais Moudjahidines, les faux maquisards de la derniére heure et leurs proches. La guerre d’Algérie est fini. Il est grand temps de repartir sur des bases plus saines. Il n’y a pas d’algériens plus méritants que d’autres. Je reconnais aux soldats de L’ALN et à ceux qui se sont battus à leurs cotés, le droit de vivre dignement. Un ancien moudjahidine qui est malade ou handicapé doit être pris en charge par l’Etat mais pas sponsorisé par un ministére du « passé ». Les pensions créent des faineants ou des opportunistes, rarement des gens honnêtes. Et puis, je ne pense que tous ces moudjahidines qui se sont battus pour liberer l’Algérie, l’aient fait pour l’argent. L’argent et les privileges des Moudjahidine est un moyen que le pouvoir à trouvé pour acheter une partie du peuple. Ces pensionnés sont en quelques sortes des corrompus pour leurs grandes majorité. Souvent ceux qui touchent une pension n’en ont pas besoin. Mais le plus important à mes yeux c’est qu’il faut tirer un trait sur le passé. Il est flagrant que le pouvoir actuel se sert de l’Histoire et plus précisément de la guerre d’Algérie pour se légitimer. Bouteflika, le président mal élu et mal aimé, est à homme du passé qui légitime sa fonction par son passé que par ses compétences. Reparler de la guerre pour essayer de comprendre ou pour tirer des enseignements n’est pas malsain, c’est le rôle de l’historien qui cherche à informer. Mais ce n’est hélas pas le cas pour ce qui concerne l’Algérie. Le pouvoir algérien, les médias du pays et les associations font remonter à la surface cet épisode l’histoire pour se légitimiter, pour s’enrichir ou tout simplement détourner l’attention du citoyen algérien de la réalité actuelle et le faire replonger dans un passé lointain pour 75% de la population. Il est largement temps de cicatriser les plaies du passé et de construire l’avenir. Il est venu le temps du pardon. L’on doit permettre le retour à tous les harkis ainsi qu’à leurs famille, qui souhaitent redécouvrir l’Algérie. Mon sentiment est le même pour les pieds-noirs et leurs enfants. Ces deux populations ont souffert, au même titre que les algériens, de violences et de la séparation de leur terre natale. Il faut réouvrir les portes de l’Algérie à tous ceux qui l’aiment car en temps qu’algérien, je ne me sens pas propriétaire de mon pays mais garant de son respect et de sa prospérité. Rappelons à tous ces requins qui se nourrissent du sang des martyrs, que nos proches qui ont donnés leurs vies, se sont sacrifiés pour que les habitants de l’Algérie soit tous égaux et libres. Ils ne sont pas sacrifiés pour que des « porcs » engraissent sur leurs morts

  33. AMGHAR AZZAMNI dit :

    à Penda !
    Bonne analyse de la situation de l’algérien en Algérie pourtant son propre pays!
    Après la colonisation française, la néo colonisation par des algériens!Penda a tout expliqué,plus rien à rajouter!

  34. chila dit :

    je suis une fille de harkis je suis née au momet de guerre d’algerie et au moment que mon pére est engagé volontaire dans l’armé français
    a l’occassion de débat sur l’identité national je réclame mon identité française car j’ai souffert trop dans ma vie
    aujourd’hui j’ai 48ans je vis en algerie et ma vie été telement tres dur

    je suis devenu une handicapé aujourd’hui

    tout commence kan je suis entré a l’école en algerie tout le monde me dis une fille de harkis

    et je suis perturbé dans les étude et j’ai quitter les étude a 10ans et je suis fermé sur moi a la maison

    j’ai peur des gens et de ce mot fille de harkis

    a mon age de 6ans je connais pas ce que veux dire harkis et ça ma fais peur

    j’ai resté a la maison jusqu’un l’age de 18ans et je suis marié avec un mevais homme

    un alcoolique parceque personne pout se marié avec une fille de harkis c’est été tres honte pour les gens

    j’ai pas le choix de choisir en tant que je suis une fille de harkis
    a mon age je connais rien dans la vie j’ai été trop compléxé sur moi

    apres mon mariage a l’age de 18ans ça commence une autre souffrance avec mon mari et avec l’alcoole il me frappe toujour et meme lui me dis que je suis une fille de harkis

    j’ai 7 enfant avec lui 3 majeur et 4 mineur

    la vie avec lui ma la rendu noire

    il ma rendu une handicapé telement me frappe toujour

    mais j’ai réussi a fonder une famille avec lui et avoire des enfants

    meme mes enfants je l’ai pas donner a eux tout l’amour qui on besoin

    ma vie été tres dur depuis les debut et a ce jour je souffre

    je connais rien dans la vie car j’ai quitter l’école a l’age de 10ans

    je vous écrit ce message c’est grace a mon fils il a 28ans il a un bon niveau d’étude et il connais bien le français

    parceque moi je sais plus qui ce que ce passe dans la vie mais c’est grace a mon fils que je comprend beaucoup de chose

    j’ai resté 49ans pour réclamé ma nationalité française

    c’est par mon fils que je vous écrit mon estoire en tant fille de harkis

    une fille qui es née française d’un pére engagé volentaire dans l’armé français pour l’algerie française

    je me demande c’est l’algerie est resté française est ce que je devien une étranger

    je me demande pk mon pére devien étranger a l’idependance de l’algerie et lui qui as sacrifié leur vie ainsi la vie de ça famille pour l’algerie française

    je me demande pk la france a mis mon pére a la meme place de tout les algeriens qui on combattu pour l’idependance de l’algerie

    je me demande pk la france a pas fais la defference entre ses enemi et ce qui on sacrifié leur vie pour la france

    je sais pas comment un enfant étranger qui es née en france devien français meme c’est leur parent sont les enemi de la france

    et moi je suis née en 1961 en algerie française et d’un pére soldat dans l’armé français engagé volentaire dans l’armé français au moment de guerre d’algerie

    je suis née et ma vie été en danger pour la france et d’un pére qui sacrifié leur vie et la vie de ça famille pour la france et pour les valeur de la république française

    et pour vivre ensemble et pour son identité française

    je sais pas comment je suis devenu une étranger a l’independance de l’algerie

    …………………………………………………………………………
    je sais pas c’est koi un français c’est meme kan on sacrifié notre vie et la vie de notre famille pour la france on est toujour étranger

    parontre une simple naissance en france d’un étranger devien français

    une naissance en france c’est facile n’importe quelle étranger peut avoire un enfant en france et devien français

    mais c’est pas facile pour un étranger de se engagé volentaire dans l’armé fançais au moment de guerre pour la france

    et pour les valeur de la république française il faut avoire beaucoup d’amour pour la france

    merci

  35. algerien dit :

    voila jai lut votre article je veux bien faire ta conessance j ademire ton courage de fiaretter d etre algerien jaai spaire que en se retrouve un jours merci envoire

  36. algerien,VRAI dit :

    je voudrai attirer votre attention sur ces falcificateures de l’istoire:un harki est synonime de vendus.du moment que ces vendus ont choisis la France et ont renier leurs mere patrie l’algerie donc ils sont fraçais.ET DE UN.
    ET DE DEUX/comment voulez vous que la france donne confiance a ceux meme qui ont vendus leurs propre patrie?
    DONC:conclusion: ces gents ne serons ni algeriens ni francais,alors ils sont quoi? that is the question.
    LA SOLUTION:je pense que ces gents aurons un avenir des plus sombre,ils serons amener a vivre comme le peuple juif avant la creation d’israele.
    JE pense que s’est une fin logique car la mére nature reprend tous jous ce qui lui est du.
    BON COURAGE TOUT DE MEME……

  37. dany.poultoussec@yahoo.fr dit :

    Pourquoi n’aviez-vous pas inoculé votre venin en titrant, par exemple :
    « un fils de hongrois préside aux destinées de la France » à l’occasion de l’élection de N. Sarkozy
    ou encore,
    « un fils de militant de l’extrême droite jadis favorable à l’Algérie française est candidat à l’investiture française »
    Ou encore, pendant que vous y êtes,
    « un n**** d’origine af******* est élu président des états unis »
    QUE VOUS ETES RACISTES !
    Vous êtes des champions dans l’art de rouvrir chaque jour, la blessure subie par (tous) les algériens en rappelant aux uns et aux autres des choses que vous devriez les aidez à oublier d’autant plus qu’ils n’y ont absolument rien à voir quand bien même vous vous tuez à nous dire que c’est un pan de l’histoire, vue par vous…
    SVP, arrêter vos insinuations. La France, dans sa composante humaine, est une grande fresque, une fabuleuse mosaïque, une des plus belle mosaïque. C’est ce qui fait sa splendeur, c’est ce qui fait son Honneur, c’est ce qui DOIT FAIRE SA FIERTE.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER