Le MSP à Hanoune:«Oui madame, il vous faut une roqia»

hanoun.jpg«Oui madame Hanoune, il vous faut une roqia pour vous débarrasser de Trotsky qui vous hante», a déclaré hier le secrétaire national chargé de la communication du MSP, Mohamed Djemaâ, dans un communiqué. «Le MSP refuse de suivre Madame Hanoune dans sa voie, elle qui est connue pour le langage des insultes qui nuit gravement à la pratique politique», a souligné M. Djemaa. « La laïcité à laquelle appelle Hanoune est refusée en Algérie tout comme l’abolition de la peine de mort qui est contraire aux principes de la Constitution algérienne (…) Nous invitions Mme Hanoune à la lecture du Code de la famille qui émane de l’esprit de l’islam dans un pays qui consacre l’islam religion d’Etat ». El Mouhtarem 

 

Commentaires

  1. Taous dit :

    Vous voyez ? qu’est-ce que je vous avais dit ?

    chassez le naturel, il revient au galop !

    et dire que ça a été ministre plusieurs fois, alors que nos toubibs et nos enseignants se font tabasser !

  2. sardina dit :

    nana louiza ou le charlaton de soltani c les 2 face de la meme piece ,d ailleur il on le meme cheikh sidi toufik

  3. iziwech dit :

    ih a taous dayen yelen idnidh

  4. Mohand dit :

    Ces deux lurons ne s’agitent que pour occuper le terrain, le FLN a tenu son congrès le MSP jacasse pour se faire et le PT et sa Louiza « historique » entourée de de boys pour la protéger se promène dans sa grosse limousine et Ouyahia se complait dans son rôle d’amuseur populaire etc… c’est une cirque « Amar » qui n’a aucun intérêt pour les adultes que nous sommes. Tout le temps que l’on passe à les lire ou à commenter leurs actes sont une perte de temps car il y a sans doute d’autres questions plus importantes que les querelles de ces deux lurons qui n’ont aucun sens du devoir , le vrai et non les leures qu’ils agitent épisodiquement.
    Mohand.

  5. Taous dit :

    Mohand, bingo !

    vous êtes absolument dans le vrai.

  6. hakim5 dit :

    les deux bouffons du rois…sont activés pour amuser la galerie…pendant que l apres boutef se prepare ( la lutte pour l accaparement des moyens corruptifs et repressifs a commencé).

  7. watani dit :

    Apres une lethargie qui a duree les partis cle en main nous reviennent dans toute leurs conneries, avec un niveau qui frole la …………..

  8. BASTA dit :

    N’ajoutez pas une couche de médiatisation pour ces deux indignes de ADAM et EVE

  9. Fatma dit :

    il est temps de changer le code de la famille, au lieu toujours de se referer a l’islam et a la charia pour ecraser vos femmes et vos soeurs, et justifier vos comportements sordides, bases seulemen sur la hogra. On est bientot a l’ere du 25 siecle, et vous vous etes toujours a l’age des dinosaures. Basta et basta, la discrimination injustifiee

  10. hacéne dit :

    AH!Nous assistons a un épisode de tragi-comédie.
    Pauvre algérie,voici vos hommes politiques qui se livrent piteusement et bassement a des querelles frivoles,alors que le pays est sur un brasier.

  11. Tag dit :

    Bouguerra Soltani l’intégriste de la mangeoire et Hanoune Louiza la trotskiste du RND sont comme un l’un dans l’autre. Ou c’est un 2 en 1 comme un shampoing. Heureusement que le FFS n’a pas de charlatans qu’ils soient laïcs ou islamistes.

  12. amghar azzamni dit :

    Mohand,tu as tout à fait raison que tous énergumènes ne sont finalement que des joueurs de cirque.S’il est vrai qu’ils nous amusent en se livrant à des pirouettes humoristiques, c’est de l’autre coté ils retiennent trop notre attention au lieu de vaquer à des occupations plus importantes.Par leurs exhibitions, ils nous empêchent de réfléchir à nos problèmes quotidiens.Nous devrions peut etre essayer de bouder leur cinéma et penser à parler de ce qui a plus d’importance.

  13. amghar azzamni dit :

    Il me semble que ces deux personnages sont d’un niveau initiatique en politique.Ils continuent de vivre à l’ère du néolithique, tant leurs idées sont figées dans l’exercice d’une politique de basse besogne.Ils sont tous les deux des caciques dans leur poste de direction indétrônable dans leur parti respectif.Ils sont totalement opposés à une alternance.

  14. Houta dit :

    Ya SOLTANI c’est une honte pour vous.
    Vous qui avait était Ministre de la République.
    Vous n’êtes qu’un roqui et avec votre comportement de charlatan, vous ne faites que confirmer votre vrai métier.
    Dommage pour l’Algérie.

  15. Mohand dit :

    Ce qui se passe en Kabylie devrait en effet nous interpeller davantage cher Amghar. Il est des situations auxquelles nous devons nous intéresser. C’est particulièrement la situation sécuritaire dans nos villages et nos montagnes. Cette généralisation de l’insécurité , cette propension à vouloir l’occuper par les deux franges d’une même qualité ne s’explique que par une politique obscuren et obscène. Comment une Kabylie qui n’a pu être domptée par les forces coloniales malgré toutes les opérations dont elle fut le théatre,est devenue la scène de toutes les violences. Elle est pourtant restée debout quand les règles du jeu etaient saines et partagées par la population. Elle fut encerclée , réduite à des zones interdites mais elle etait la région la plus sure du pays pendant que des milliers de soldats (Français et harkis) tentaient de la dompter et de l’occuper par des tueries et des ratissages divers. Voila que quelques gueux errant, organisés et armés, transforment notre région en lieux de tous les risques pour les concitoyens de la région. Il y a des situations que nous ne concevons pas et que nous n’accréditons pas. La Kabylie est et doit rester ce qu’elle a toujours été. Une zone où les voyous sont chassés à coups de batons à défaut de fusils, une zone gérée de la meilleure manière qui soit par les djemaas des villages.Où les administrations se devaient de tenir compte et d’assurer une cohésion de l’ensemble sans plus. Où la solidarité est présente entre les habitants.
    En définitive il est inconvenant d’accréditer le concept mis en place et les plans concoctés on ne sait où et pourquoi.Les terroristes n’existent dans cette région que parceque l’on veut qu’ils y soient. Il est impensable que c’est la seule région où l’armée est implantée en force (comme pratiquement au temps de la guerre de libération) et qu’en même temps c’est la région où pilulent les voyous qui se font passer pour des terroristes islamistes.
    A la manière des gens de Boghni, et précédemment Dellys , on doit pouvoir insufler via les hommes de bonnes volonté et les partis politiques ,les idées du développement du sens commun de sécurité et s’organiser à nos façons pour rendre à cette région son prestige et preserver son honneur. Il est possible que chaque village puisse garantir la sécurité de ses habitants , comme ce fut le cas avant.
    Le moment de la réflexion et des interrogations est passé, les gens savent quasiment certainement pourquoi et dans quelle but on entretient cette ambiguité de la situation créée de toute pièce. Quant les corps de sécurité n’étaient pas aussi bien implantés que maintenant les villages étaient bien tenus et il n’y avait pas autant de délits? Faisons en sorte de rendre à nos villages leurs manières de vivre, autonomes et vivants , surs et justes, pauvres mais fiers. On chassait les intrus avec nos bras, et ils disparaissaient , faisons donc ce que l’armée avec ses moyens n’arrive pas à faire… C’est aussi une manière de montrer que de tradition nous avons toujours chassé les loups, les chacals, et les sangliers et ils nous ont jamais autant submergés. Nous pouvons le faire et il est temps de le faire.
    L’armée qui brule les oliviers et les vergers est incapable de réduire et de chasser les malfrats et les intrus c’est donc que ce n’est leur mission première.

    A commencer par la route qui y mène tout est fait pour exacerber les gens et transformer cette région en zone dangereuse. On a même inocculé des vices et crées des lieux de débauches étrangers à notre culture. Des bordels et des lieux de luxures ont été importés des lieux où ils pilulaient. Par des gens qui prospèrent dans le developpement de ce genre de méfaits qui trahissent leur genre humain étranger nos traditions au comportement de nos femmes et de nos hommes toujours autant libres que stricts quand il s’agit de l’essentiel.
    Les partis, les associations au lieu de nous occuper par des artifices puériles et inutiles devraient à mon sens être plus utiles en s’occupant sérieusement de ces questions. Ils n’ont pas le pouvoir d’agir c’est sur, mais ils sont des portes voies qui peuvent ébranler les gens qui se complaisent à faire de nous des gens ordinaires alors que nous sommes extraordinaires. Notre histoire est notre défenseur , nous devons le rester et résister à la banalisation et aux banissements que des irresponsables pensent pouvoir imposer dans les villages. Toutes les forces qui se sont essayées et qui ont tenté de nous changer se sont cassées les dents, les plus sages d’entre eux se sont avisés et ont accepté le statut quo que nos ancêtres ont pu défendre.
    C’est tout un programme , mais de mon point il est le plus important dans ces moments particuliers que traverse l’Algérie sur le plan politique économique et social. Il faut comme,disent les politiques en France, revenir aux fondamentaux. Assainir par nos moyens propres la Kabylie est plus que jamais primordial et urgent.
    Mohand

  16. benmostefa dit :

    ya louisa au lieu d´attaquer l´islam tu doit defendre les travailleures . parti des travalleurs vous-avez que le nom.la preuve ya louisette tu marche la main dans la main avec le pouvoir dad el-oumel pt egal pct c´est a dire parti contre les travailleurs oui raki tedorbi alla-poste de ministre alla ras el-oumel fakou merci a la redaction.

  17. benmostefa dit :

    ya louisa hanouna ya koulou el-kaoum eli raisethoum mar-a femme men-oula maudite. allah-alam .grace a nos valeureux moudjahidines raki houra fel djazair elik-lek tahamdi-allah .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER