Santé en Algérie:Prédominance du secteur privé sur le public

medecine.jpgLe président du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), Mohamed Bekkat-Berkani, a qualifié vendredi à Alger d’ »anormale » la « prédominance » du secteur privé, dans le domaine sanitaire, sur le public en Algérie.  « Il y a une prédominance anormale du privé par rapport au public, qui devrait réaliser près de 80% de l’activité sanitaire », a estimé M. Bekkat-Berkani dans une déclaration à la presse en marge d’une réunion ordinaire du conseil. Pour lui, la part du secteur privé (cabinets, cliniques et autres) ne doit pas dépasser les 20%, rapporte l’APS.

Il a appelé, par ailleurs, à améliorer l’état des établissements hospitaliers,  qui n’arrivent plus, selon lui, à répondre à leur mission, ainsi que l’accueil  des malades, qu’il juge « insuffisant ». 

Commentaires

  1. Mohamed Slamnir dit :

    En tant que médecin, je voudrais savoir ce qu’a fait ce qu’on appelle l’Ordre des médecins que préside ce monsieur? Ne connait-il pas les arnaques et le racket de certaines cliniques connues de tous? Cet ordre n’a-t-il pas les prérogatives pour dénoncer et sanctionner ces dérives?
    En réalité, ces sorties « médiatiques » de ce toubib ne sont que des appels du pied aux décideurs. Il veut devenir ministre de la santé!!
    MS. Ancien membre du conseil de l’ordre écœuré par vos pratiques.

  2. stiti dit :

    un domaine moribond,que dire de la santé ,au pays ou l’ont matraquent les medecins qui ont osés demandé l’assauinissement de ce secteur vitale de la nation, entre autres leurs droits légitimes a une vie descente de citoyen,enfin ce conseil se prononce en catinimi biensur, ou etait il le jours ou des lois fuent passé la ou mùeme on a decidé de la privatisation de basard comme toute l’economie d’ailleurs,et si seulement le citoyen recevait des signes dignes des sommes colossales qu’on lui extorquent,malheureusement non ,la ou on ne peut meme pas denombré le nombre d’infections nosocomiales, de complication post chirurgicales ert la liste est longue, lors la ne demande pas stp en ce qui conserne le suivi des patients et le depistage des plus elementaires des pathologie(cholera,tuberculose,,).le savoir a bien plié bagage de ced pays ainsi que la medecine comme nous le disait un imminent prof de pediatrie actuellement en suisse ,sous des cieux plus tolerants au savoir faire algerien ;faute d’une gouvernance des nains qui ont pousser toute matiere grise de cette nation a l’exil, ceux la meme qui se soignent a val de grace etc,, entre autre les enfants suisses en tirent profit et sont du fait bien soigner.

  3. algerien d'en bas dit :

    les bas salaires , les misérables indemnités de garde et l’absence des moyens de travail voila ce qui pousse nos medecins a opter pour le priver et non pour le secteur publique
    les citoyens que nous sommes exigeons beaucoup des médecin du secteur publique on les accuse de toutes les carences de ce dernier s’il faut faire 30 Km pour faire une échographie dans l’urgence et que le malade meure au cours de route ca sera de la faute du médecin de garde qui sera trainer devant les tribunaux sans aucune aide de son employeur qui est l’hôpital ou l’état pour sa défense
    le paradoxe et que le citoyen réagit d’une manière plus civilisée quand il paie ses soins medicaux chez le priver et avec violence quand les soins sont gratuits dans le publique comme s’il se venge de l’État qui est représenté selon ce citoyen par le pauvre medecin , cet Etat qui dans son sub- conscient et a l’origine de ses malheurs , il se venge donc sur se maillon faible de l’Etat qui est son thérapeute
    pourquoi notre sinistre de la sante ne nous dit pas aussi qu’il rémunère 16h de garde la nuit a 700 Da pour le généraliste et 800 Da pour le spécialiste dans quelle genre de profession peut on accepter cette insulte a la profession et au malade ? en médecine algérienne bien-sur car l’algérien et la chose la moin importante dans le monde de nos gouvernants ,EUX ils ont les hopitaux etranger nous on doit le respect a nos medecins et enseignants malgré les mensonge de leurs sinistres de tutelle

  4. justice&verite dit :

    L’etat de santé des dirigeants algeriens est catastrophiques malades dans tous les sens et domaines c’est pourquoi toute l’algerie est malade.
    l’Etat de nos hopitaux est catastrophique, nos medecins sont tres mal payés et les hopitaux oú ils travaillent ressemblent á une ecurie comme les politichiens algeriens qui preferent se soigner á l’etranger pour payer des sommes enormes qui ameliorent et les hopitaux et les salaires de ces medecins et personnels des hopitaux etrangers.
    Au bon entendeur.

  5. Mutuelle dit :

    “La Vérité est comme le soleil, elle fait tout voir, mais ne se laisse pas regarder.”
    Victor HUGO.

  6. Mutuelles dit :

    Merci pour ce partage

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER