Archive pour mars, 2010

Extrait d’un Algérien lucide

fln1.jpgLucide pour « Algérie Politique »

Mon sentiment est qu’il faut, 50 ans après l’indépendance, tirer un trait sur les privilèges dont bénéficient tous les vrais Moudjahidine, les faux maquisards de la dernière heure et leurs proches. La guerre d’Algérie est finie. Il est grand temps de repartir sur des bases plus saines. Il n’y a pas d’Algériens plus méritants que d’autres. Je reconnais aux soldats de L’ALN et à ceux qui se sont battus à leurs cotés, le droit de vivre dignement. Un ancien moudjahidine qui est malade ou handicapé doit être pris en charge par l’Etat mais pas sponsorisé par un ministère du “passé”.

Les pensions créent des fainéants ou des opportunistes, rarement des gens honnêtes. Et puis, je ne pense pas que tous ces moudjahidine qui se sont battus pour libérer l’Algérie, l’aient fait pour l’argent. L’argent et les privilèges des Moudjahidine est un moyen que le pouvoir a trouvé pour acheter une partie du peuple. Ces pensionnés sont en quelque sorte des corrompus pour leur grande majorité. Souvent ceux qui touchent une pension n’en ont pas besoin. Mais le plus important à mes yeux c’est qu’il faut tirer un trait sur le passé.

 

(Lire la suite)

Dilapidation du foncier à Tizi Ouzou: Le procès s’est ouvert ce matin

tiziouzou.jpgLe tribunal criminel près la cour de Tizi Ouzou a examiné ce matin l’une des plus importantes affaires de dilapidation du foncier dans la wilaya de Tizi Ouzou. Sont impliqués dans cette affaire un ancien maire de Tizi Ouzou en l’occurrence Ahmed Taleb qui est en fuite, le dernier directeur de l’Agence foncière de la commune de Tizi Ouzou et son prédécesseur qui comparaissent en qualité de détenus à côté de deux autres détenus employés à la même agence foncière au moment des faits. Les non-détenus sont au nombre de 36 dont le notaire Helas Rachid.

(Lire la suite)

Le conseil national du CNAPEST se réunit aujourd’hui

cna.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique »

Le Conseil national autonome des professeurs et enseignants du secondaire et technique (CNAPEST) réunira aujourd’hui et demain son conseil national. Les membres de l’instance nationale du syndicat qui se regrouperont à la Maison des syndicats à Alger procéderont à la réélection d’un nouveau bureau national du CNAPEST.

Pour rappel, le 22 mars, le bureau national avait remis son mandat au conseil national. « L’arrêt de la grève nationale d’une semaine reconductible et qui est intervenu dans des conditions que tout le monde connait, n’a pas plu à plusieurs PEST, ce qui a engendré au sein du bureau national, un sentiment de remise en cause de la confiance placée en chacun de ses membres. Et dans le but de réaffirmer son attachement au principe démocratique du fonctionnement de ses structures, le bureau national décide de remettre son mandat au conseil national, seul organe souverain dans toutes les prises de décisions », lit-on dans un communiqué du CNAPEST.   

Algérie: Les transferts illicites ont atteint 25,7 milliards de dollars

valiseargent.jpgL’Algérie est classée troisième en Afrique en matière de flux financiers illicites dont le montant a atteint 25,7 milliards de dollars entre 1970 et 2008, selon un rapport de l’organisation non gouvernementale, Global Financial Integrity (GFI) sur ce fléau en Afrique. Le Nigeria vient en tête de la liste établie par cette ONG avec 89 milliards de dollars, suivi de l’Egypte (70 milliards de dollars). L’Algérie devance le Maroc et l’Afrique du Sud, qui cumulent respectivement 25 milliards et 24 milliards de dollars de flux financiers illicites. Le montant global en Afrique de ces transferts illégaux dépasse 854 milliards de dollars, dont la moitié a été effectuée entre 2000 et 2008. www.gfip.org

Le mensonge de Zehouane Hocine (ZH)

zeh.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique » 

Dans une déclaration au quotidien Waqt El Djazair, l’ancien président de la LADDH, Hocine Zehouane, accuse le Front des Forces Socialistes (FFS) d’être à l’origine de la crise que traverse l’organisation de défense des droits de l’Homme. « Ali Yahia Abdenour, Mostefa Bouchachi, Nouredinne Benissad et Kamel Daoud sont à la disposition de Hocine Aït-Ahmed », a déclaré Z.H. « Nouredine Benissad et Kamel Daoud sont membres du Conseil national du FFS », a ajouté l‘ancien membre du bureau politique du FLN. Ce qui est un gros mensonge, puisque ces deux responsables de la LADDH ne sont  même pas militants du FFS. La liste des membres du Conseil national du FFS est au niveau du département de Nouredine Yazid Zerhouni… qui démentira certainement les propos de ZEHOUANE. 

Communes bloquées de Béjaia: Explications dites vous !

mairiedesoukoufella.jpgOuina pour « Algérie Politique »

Au lendemain des élections locales du 29/11/2007, face à la stratégie visant à discréditer les mandataires du peuple, l’APC de Souk-Oufella à l’instar d’autres communes de la wilaya de Béjaia a vécu une période de (seize 16 mois de blocage) adroitement affublée du subterfuge «pouvoir de substitution». Cette situation de non gérance, à responsabilité indéfinie et sans contrôle, profitait plutôt aux pécheurs en «eaux troubles».

Après l’échec de l’alliance avortée, constituée dans le but d’exhorter le Wali à l’application de la loi régissant la commune, exaspéré par l’indifférence de ce haut responsable de l’Etat et déterminé à mettre un terme a cet ersatz, j’ai résolu de convenir un accord écrit et paraphé avec les instances politiques et les élus du RCD, afin de réhabiliter l’assemblée légitime par- delà restituer notre souveraineté confisquée. Transaction sanctionnée par délibération publique le 21Avril 2009.

(Lire la suite)

Consulat d’Algérie à Vitry-sur-Seine: Symbole de Lutte…administrative…

consulat.jpgEl Mouwatene el Djazairi pour « Algérie Politique »

Citoyen Algérien résidant en France depuis près de 10 ans, j’ai été amené cette semaine à me présenter au consulat d’Algérie à Vitry-sur-Seine (94) pour un renouvellement de passeport. Je me suis présenté tout d’abord en semaine à 07h du matin. A mon arrivée j’ai été stupéfait par le monde déjà présent à cette heure-ci. C’est donc dans la matinée que j’apprends comment l’entrée au consulat est organisée. Je vous en dévoile les détails.

Une liste de passage est établie par les gens eux-mêmes et c’est bien le problème !! Cette liste est établie la veille de la date de passage, vers 18 h…Bref, j’apprends que ma venue à ce consulat après avoir parcouru près de 200 km est une cause perdue.

(Lire la suite)

20ème anniversaire du Jeune Indépendant…de sa volonté

logo1.jpgLe quotidien Le Jeune indépendant (LJI) fête aujourd’hui son 20ème anniversaire. Dirigé par un ancien machiniste de l’imprimerie d’El Moudjahid, LJI, premier journal privé en Algérie, a une drôle de façon de faire du journalisme. En réponse au Premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, qui s’est refusé à tout commentaire sur l’anniversaire « d’un journal qui boude les activités du parti », la rédaction, pour expliquer son attitude, a évoqué de multiples raisons  objectives. « Il est arrivé au Jeune indépendant de faire l’impasse sur certaines activités du parti de Hocine Aït Ahmed pour de multiples raisons objectives(…)», a écrit le journal. Le lecteur a-t-il le droit de savoir quelles sont «ces raisons objectives» ? La mission d’un journal n’est-elle pas d’informer ? El Mouhtarem

 

Béjaia: Les explications des élus des APC bloquées

wilaya.jpgBéni M’likèche: l’ex-président d’APC est suspendu en application de l’article 32 du Code communal. (La Cour suprême n’a pas encore examiné l’affaire). L’intérimaire désigné tarde à installer les commissions. L’opposition se trouve, de facto, exclue de l’assemblée.

Chemini: bien qu’un jugement définitif ait été rendu par la cour de Béjaïa après le renvoi de l’affaire par la Cour suprême, le président d’APC est toujours en poste. (En notre possession tous les documents qui l’attestent: N° de l’affaire, dates, peine prononcée…).

Tinebdar: sur les sept sièges que compte l’APC, la liste du maire en a obtenu 3. Par simple calcul arithmétique, les 4 restants ne constituant pas les 2/3, ils ne peuvent, à eux seuls, voter une motion de défiance. Quand le retrait de confiance vient, y compris de son «camp», il ne peut souffrir d’aucune ambiguïté. Quant aux «comités de village qui apportent implicitement leur soutien au maire actuel», comme rapporté par votre journaliste, il aurait dû vérifier leur emprise sociale réelle, quand bien même il ne s’agit là que de loi.

(Lire la suite)

SNTF: Un préjudice de près de 2 000 milliards de centimes

train1.jpgC’est une nouvelle affaire de dilapidation de deniers publics, de faux et usage de faux, ainsi que de signatures de contrats illégaux, avec infractions au code des marchés et recours illégal au gré à gré, qui vient d’être découverte dans la gestion de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF). Cette affaire a causé, selon l’instruction judiciaire, un préjudice à l’Etat et au Trésor estimé à près de 2 000 milliards de centimes. Cette nouvelle affaire a trait au projet de conception et de réalisation des travaux de renouvellement et de modernisation de la ligne ferroviaire Tabia-Redjem Demmouche, dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, avec élaboration du cahier des charges relatif au lancement de l’appel d’offres national et international restreint concernant les travaux de renouvellement de la voie et du ballast de cette ligne sur un linéaire de 76 km, rapporte Le Jeune indépendant.

12345...22

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER