Archive pour mars, 2010

Mellouk condamné à 4 mois de prison ferme

melouk.jpgLe verdict concernant le procès qui oppose les deux anciens ministres Mostefa Mohammedi, (l’Intérieur) et Mohamed Djeghaba (Moudjahidine) à Benyoucef Mellouk, depuis… 18 ans, est tombé lundi. La cour a confirmé la peine de 4 mois de prison ferme, prononcée en première instance. Une foule nombreuse, composée surtout de membres de l’ALN, notamment des Wilayas historiques I et II, d’anciennes condamnées à mort, de familles de victimes du terrorisme, de syndicalistes et de militants des droits de l’homme, est venue, dès 9h, apporter son soutien et exprimer sa solidarité avec celui qui se bat contre ceux qui ont perverti l’histoire du pays, rapporte El Watan.

Les praticiens de la santé en grève menacés de révocation

mustapaha.jpgLe ministère de la Santé a décidé lundi de « mettre en oeuvre » des mesures contre les médecins, dentistes ou pharmaciens du secteur public en grève depuis deux mois, dont une révocation. Le ministère « a décidé de mettre en oeuvre des mesures prévues par la réglementation du travail » en raison de cette grève des praticiens de la santé publique, dont une « retenue sur salaire pour l’ensemble des journées de grève et l’envoi de mises en demeure individuelles à l’ensemble des praticiens en abandon de poste », a indiqué un communiqué. 

(Lire la suite)

Bouregaa dénonce son exclusion…du FLN !

bouregaa.jpgLe commandant Lakhdar Bouregaa de la wilaya IV historique n’a pas assisté aux travaux du 9ème congrès du FLN en  sa qualité de délégué (membre du conseil national), mais en tant qu’invité. «Je suis membre du conseil national du FLN, mais j’ai participé au 9ème congrès du parti en tant qu’invité», a regretté M.Bouregaa dans une déclaration au quotidien Waqt El Djazair. El Mouhtarem

Caricature de notre ami R.Z

journemondialedeleau.jpg

Condamné par la justice, le maire de Bordj El Bahri réhabilité par Belkhadem

belkhadem1.jpgL’Angerien pour « Algérie Politique »

Condamné à trois ans de prison avec sursis pour des affaires liées au trafic de foncier, le président de l’APC de Bordj El Bahri (Alger) a été relevé de ses fonctions par le Wali délégué de Dar El Beida. Le FLN y voit la main d’Ouyahia, le RND donc. Et pour signifier qu’au FLN, il y a beaucoup de voleurs, le comité central a décidé de le réhabiliter, plus que jamais grandit par cette “confiance” qu’à en lui Abdelazizz Belkhadem. En tout cas la lutte contre la corruption et les corrupteurs, ce n’est qu’un champ de sirène qui ne fait dormir personne.

« Ils ont élu des voleurs » !!!

C’était le cri de plusieurs délégués qu’on a entendu à la fin des travaux du congrès du FLN. Juste après la désignation des 351 membres du Comité central, les cris de désapprobation ont fusé de partout. « Ce n’est pas normal, ils ont élu des repris de justice, des personnes condamnées par la justice. Vive Zerhouni ». Eh oui, où êtes vous M. Zerhouni. Pour ceux qui ne le savent pas, le comité central du FLN est la structure d’où sont puisés les noms des futurs hauts dirigeants de la nation, ministres, élus APN et Sénat et pour d’autres postes. Y compris pour le poste de président de la République…

Mr Zehouane, cessez de servir le népotisme pour des privilèges insipides !

zeh.jpgAmghar Azemni pour « Algérie Politique »

Hocine Zahouane n’est, de notre avis, qu’un des tentacules utilisé par le pouvoir algérien pour occire d’une manière définitive et irréversible, toutes les libertés démocratiques dans le pays. Il agit par diversion et discorde sur tous les porteurs de valeurs démocratiques. Il use de diatribes envers tous les opposants et notamment sur une figure emblématique de l’histoire universelle des droits de l’Homme, le Dr Hocine Aït-Ahmed. Pour Zehouane, ceci constitue une revanche sur ce personnage situé à une hauteur si élevée qu’il n’arrive plus à atteindre. Hocine Aït-Ahmed a pris beaucoup d’avance sur vous Monsieur Zehouane. Il est déjà trop loin, il vous est impossible de le rattraper…

(Lire la suite)

Bouteflika-Sarkozy: l’hégémonie présidentielle

bouteflikasarkozy.jpgNarmotard pour « Algérie Politique »

Les deux journalistes de l’EXPRESS, auteurs de l’article: ”La guerre des clans en Algérie” publié le 19 mars 2010, messieurs Anis ALLIK et Dominique LAGARDE, n’ont pas, à mon humble avis, étendu leur réflexion, à partir de certains faits déjà constatés. Ils auraient pu, pour être critiques constructifs, faire un parallèle entre les deux gouvernances actuelles des deux pays en question, la française et l’algérienne.

En effet, “l’omniprésident” algérien, A. BOUTEFLIKA, est, comme chacun sait ou ne ne le sait pas, l’héritier du parti unique et de la pensée unique. Sa gouvernance se caractérise par l’adoubement militaire et par le fait d’avoir traficoter la Constitution nationale en faisant main basse sur la représentation parlementaire complice.

(Lire la suite)

Lettre de Mehri aux congressistes du FLN

mehri.jpgAu frère Abdelaziz Belkhadem

Secrétaire général du Front de Libération Nationale

Salutations fraternelles

J’ai reçu, hier, votre aimable invitation à assister à la séance d’ouverture du 9ème congrès du Front de Libération Nationale qui se tient demain vendredi 2O et Samedi 21 de ce mois. Je vous remercie de ce geste fraternel et vous souhaite ainsi qu’à ce Congrès du succès et de la réussite pour le service du pays à travers les efforts et les sacrifices des militants fidèles au message du Front de libération nationale.

Mon engagement antérieur avec l’Université islamique de Constantine me prive, avec regret, de l’occasion de saluer nombre de militants avec qui j’ai été lié, dans le passé, par le lien du militantisme. Il me prive également de l’opportunité de faire la connaissance de jeunes militants qui, je l’espère, seront pour le pays et le FLN de dignes successeurs de notre génération en partance.

(Lire la suite)

Rassemblement pour Ali Mécili à Paris

perelachaise1.jpgÀ l’initiative de sa famille et de ses amis. RASSEMBLEMENT pour Ali Mécili à Paris. Le dimanche 11 avril 2010 à 14 h 30 Cimetière du Père Lachaise. Entrée principale.

Le 7 avril 1987, l’avocat André-Ali Mécili, compagnon de Hocine Aït-Ahmed et porte-parole de l’opposition algérienne démocratique, était assassiné à Paris sur ordre des services secrets algériens. Dès le mois de juin 1987, l’expulsion de son assassin vers l’Algérie, en urgence absolue, allait entraver durablement le cours de la justice.

Plus de vingt ans après, celle-ci s’est remise en marche : à la suite d’un mandat d’arrêt international, un diplomate algérien, Mohamed Ziane Hasseni, soupçonné d’être l’organisateur de cet assassinat, a été arrêté le 14 août 2008 à l’aéroport de Marignane, puis mis en examen pour complicité d’assassinat et soumis à un contrôle judiciaire.

 

(Lire la suite)

10 de prison requis contre l’ex-maire d’Iferhounene (Tizi-Ouzou)

corru.jpgJugé pour détournement et dilapidation de biens publics et leur usage au profit d’autrui, l’ex-P/APC d’Iferhounène d’obédience FLN (Aït Ali Ouhachimi). risque de subir une peine de dix ans de prison ferme. Cette peine, assortie d’une amende de 100 millions de centimes, est requise par le procureur de la République de Larbaâ-Nath-Irathène, dans son audience d’hier.
Les faits remontent à la période de 2005 – 2007, correspondant au mandat assuré par le prévenu qui ne s’est pas présenté à l’audience. L’objet de la plainte déposée par l’APC actuelle qui s’est constituée partie civile est relatif à la facturation des travaux de réalisation d’une canalisation d’AEP vers un village de la commune et dont le montant a été honoré par la trésorerie de l’APC au profit de l’entrepreneur ayant pris en charge la même opération et ayant perçu le même montant de la part du comité du village en question, rapporte Le Soir.

1...56789...22

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER