• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 4 avril 2010

Archive pour le 4 avril, 2010

Le P-DG du port d’Oran arrêté par la police

port.jpgLe P-DG du port d’Oran a été arrêté par la police. Durant toute la journée de samedi, le responsable en question n’a pas quitté les locaux de la police, où il était entendu pour les besoins d’une enquête sur des faux en écriture dans la comptabilité et les finances de l’entreprise portuaire. Le P-DG aurait engagé sa signature et c’est dans ce cadre qu’il est appelé à répondre aux enquêteurs. Cette affaire intervient au plus mauvais moment puisque le port d’Oran a engagé de très nombreux travaux d’aménagements de l’enceinte portuaire pour les besoins de la tenue du GNL16 le 18 avril prochain. Des travaux qui devaient permettre la réception de deux car-ferries de luxe le 15 avril pour l’hébergement des délégations. Lors de la dernière visite du ministre de l’énergie dans la wilaya d’Oran, le P-DG du port avait fait le point avec Chakib Khelil quant à l’avancement des travaux, rapporte Liberté.

Algérie: 7 « Patriotes » assassinés à Tifra (Béjaia)

patriotesalgeriens.jpgAu moins sept Patriotes ont été tués samedi en fin d’après-midi dans une embuscade tendue par un groupe terroriste au lieudit Akki, sur les hauteurs de la commune rurale de Tinebdar, dans la daïra de Sidi Aïch (wilaya de Béjaïa). L’attentat a eu lieu vers 17 h, lorsqu’un fourgon transportant les Patriotes, qui assuraient la sécurité d’une entreprise turque, tomba dans un traquenard au retour du chantier de réalisation de la haute tension confié à ladite société étrangère.
Le véhicule à bord duquel se trouvaient les Patriotes a été pris pour cible par les terroristes qui étaient déjà embusqués dans la forêt longeant cette route de campagne, rapporte Liberté.

Presse algérienne: En guise de poudre aux yeux, une certaine liberté de ton !

presse.jpgNarmotard pour « Algérie Politique » 

Merci monsieur GHRIB Mohamed pour votre communication qui excite, en moi, l’appétit pour déguster un bon débat contradictoire d’idées.  Je partage volontiers votre très pertinente communication, à laquelle je voudrais ajouter quelques impressions et idées personnelles.
J’abonde ainsi dans le sens de votre affirmation qui dit: « L’affranchissement de la presse indépendante de la relation ombilicale avec le pouvoir, n’a pas encore conduit à une rupture de dépendance par rapport à la totalité des clans du pouvoir ». Je constate en effet que chaque canard de la presse algérienne, privée ou dite indépendante, traîne obligatoirement un fil à la patte, le reliant à tel ou tel clan civil, militaire ou policier ou parallèle du pouvoir. Ainsi, tout litige ou différent qui éclate à l’intérieur de la « famille clanique » sera exposé dans la forme et le fond, puis diffusé, par les canards protagonistes correspondants, comme une information et de manière telle, qu’elle trompe, désinforme et manipule le lecteur non initié. Parce que cette désinformation leur est, à mon avis, exigée, de gré ou de force, par le strict respect de la protection et de la pérennisation du régime politique en cours, en tant que socle commun aux différents clans du pouvoir en place.

En guise de poudre aux yeux, une certaine liberté de ton purement formelle accompagne quelquefois des critiques à l’encontre des institutions du pouvoir, mais vise beaucoup moins les dogmes, les raisons d’Etat et les mobiles claires et objectifs, que les personnes, sans jamais atteindre évidemment les décideurs de l’ombre et de l’omerta. C’est ainsi que l’autocensure réflexe conditionné est consentie plus ou moins volontairement dans la mentalité des éditorialistes algériens.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER