• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 9 avril 2010

Archive pour le 9 avril, 2010

Algérie: Formulaire et scanner corporel …

scannercorporel.jpgR.Z pour « Algérie Politique »

Puisque vous y êtes et qu’il faut tout vous dévoiler pour avoir sa carte d’identité ou son passeport, allez-y ! et comme dirait  le poète Darwich, «inscrivez !»: vous êtes sûr que vous ne voulez pas aussi le nom de ma copine du collège, celui du chien de ma vieille voisine, une brave dame que Dieu ait son âme ? Si cela n’assouvit pas votre curieuse et indécente curiosité, je vous cite les noms, pas de deux ou trois, mais de tous mes camarades de classe du primaire, cela datait de la défunte Révolution agraire. Pour précision, beaucoup d’entre-eux se sont cassés au Canada et d’autres se sont convertis en harraga…

Je ne sais pas s’ils sont encore de ce monde, je vous livre aussi le nom de mon ancien enseignant de langue arabe au collège, un Egyptien qui adorait la chaise de son bureau comme sa belle montre et les fins de mois et celui de mon ancien prof de maths, un Français qui savourait beaucoup la bière qu’il trimbalait dans sa bagnole… 

Vous êtes sûr que vous ne voulez pas avoir aussi les coordonnées de mon cordonnier, de mon médecin de famille, de mon boulanger, de mon coiffeur, de mes collègues de travail ? Je plaisante, je suis chômeur. Je vous compense ça en vous listant les noms de tous les chercheurs d’emploi du quartier et au  passage, même ceux de tout le village, sauf que là, il va  falloir un autre formulaire et mêmes plusieurs supplémentaires…

Je vous fais aussi le détail de tous les camarades avec qui j’ai passé le Service national… Mais où avais-je la tête ?! J’en étais dispensé… Mais je vous répertorie à la place – et même si c’est facultatif – ceux de mon voisin  et  même ceux qui ont quitté leur caserne en fuite, sans permission pour passer chez eux les fêtes de l’Aïd 88 … Je vous couche aussi les noms de tous les militants de mon parti politique, même si je sais vous le savez déjà sur le bout des doigts sans le biométrique…  je vous mets sur la table les noms et prénoms  de toutes les personnes des quartiers non résidentiels et qui ont boycotté le dernier scrutin présidentiel…

(Lire la suite)

LADDH: « La procédure de «fichage» des Algériens n’est pas acceptable »

boucha.jpgDe l’ensemble du territoire national et de l’émigration la LADDH reçoit des messages «affolés» traduisant l’inquiétude des citoyens concernant les nouvelles dispositions pour la délivrance des pièces d’identité et en particulier du passeport. La procédure de «fichage» des Algériens par le ministère de l’intérieur n’est pas acceptable car elle porte atteinte à la vie privée, droit fondamental de chacun.
Par ailleurs, confier la confection d’un fichier national approfondi à une société étrangère, de surplus privée, est une décision qui porte gravement atteinte à la souveraineté nationale.

La LADDH ne comprend pas les motivations de l’Administration qui paie une société privée étrangère pour gérer le fichier national. Inconscience et légèreté sont les premiers qualificatifs qui viennent à l’esprit. Pour mémoire il faut noter que le gouvernement français, devant les mêmes impératifs, a fait marche arrière dans ce même type de démarche, suite au tollé soulevé auprès de l’ensemble des élus par la décision de ficher les citoyens de cette manière pour des motifs sécuritaires. Il a retiré le marché à cette même société prestataire pour le confier à une entreprise publique.
La Laddh demande de stopper d’urgence cette procédure administrative en attendant de réfléchir à la meilleure façon de concilier impératifs sécuritaires et policiers et respect des libertés individuelle des citoyens.

A Noureddine Zerhouni alias Yazid

zerhouni512309204.jpgRéserviste pour « Algérie Politique »

J’ai effectué mon service national comme bon nombre des enfants du peuple algérien. Et une des choses fondamentales que l’on m’y a appris est de garder le silence et le secret sur tout ce que j’ai appris et vu durant mon service militaire. On m’a aussi appris de ne dénoncer mes camarades sous aucun prétexte.
Alors, si vous voulez les noms de mes camarades de contingent, je crois qu’il vous suffira de les retracer simplement à partir de mes noms et prénoms ainsi que de ma date et lieu de naissance figurant sur ma demande d’établissement de ma CNI. Je dois certainement figurer, avec tous mes camarades de contingent, sur un fichier de personnes ayant déjà effectué leur service militaire. Ce genre de fichier doit très certainement exister au niveau des structures concernées du ministère de la défense nationale (MDN). Je vous invite donc à vous rapprocher de ces dernières et de leur soumettre votre demande. Elles sont les mieux indiquées à vous communiquer les renseignements que vous désirez obtenir à ce propos.

L’autre avantage d’une telle démarche est de vous permettre, par la même occasion, d’avoir une confirmation de ma «véritable identité», à moins que vous ayez un doute sur la crédibilité du MDN en tant que «Répondant».
Une autre possibilité consisterait à demander au MDN d’autoriser, publiquement et officiellement, l’ensemble des réservistes à vous divulguer ces renseignements.
Faute de quoi, toute tentative de votre part à m’imposer l’interdiction du renouvellement de ma CNI -droit constitutionnel – sera considérée comme une volonté délibérée de me soutirer des secrets liés à la défense nationale.
Au quel cas, j’en prendrai acte.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER