• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 avril 2010

Archive pour le 10 avril, 2010

Leur passeport biométrique a plus de valeur que la Constitution…

passeportalgerien150x150.jpgR.Z pour « Algérie Politique » 

Monsieur Talbi, je refuse de croire que vous puisez dans le même argumentaire que Zerhouni qui, dans une débauche d’énergie, est allé dans tous les sens pour faire croire à l’opinion que les nouvelles procédures (CNI & passeport biométriques) sont adoptées dans l’intérêt du citoyen. Vous rendez-vous compte de ce qu’il a avancé dans sa conférence de presse (sans presse) ? « L’Administration algérienne (la pauvre) ne maîtrise pas encore l’état civil des citoyens, que le tissu social s’est disloqué, que la capitale – du fait de l’exode rural- est devenue n’importe quelle autre ville de l’Algérie profonde …» a-t-il déclaré, en ajoutant: «Nous ne connaissons pas tout le monde (sic !) Qui peut penser un seul instant que les puissants services algériens ignorent la vraie identité de chaque Algérien, que de 62 à 2010 et après tant de recensements elle ne maîtrise pas encore le fichier de l’état civil ? Allons !

Pour ce qui est de la photo (hidjab ou pas hidjab, barbe ou pas barbe), n’ayons pas la mémoire courte ! Il a fallu que l’Algérie figure dans la fameuse liste «noire» des pays à faire «passer au scanner», pour que les autorités crient à l’indignation, convocation de l’ambassadeur américain à Alger et tout le branle-bas que l’on sait sou le faux, fallacieux et hypocrite prétexte que c’était une atteinte à la dignité des Algériens ! De quelle dignité ces mêmes autorités veulent-elles parler quand elles demandent à ces mêmes Algériens de mentionner sur leur formulaire des noms de camarades du primaire ou du Service national, adresse, numéro de téléphone … ? Cela voudrait dire que les informations contenues dans les passeports «non biométriques» sont fausses ? Un Algérien qui s’appelle Mohand Ou M’hand n’est pas dingue de se présenter sous le nom Mohan Ou Achour…

(Lire la suite)

Algérie: le régime militaire qui gère l’Etat est à nu

boute.jpgNarmotard pour « Algérie Politique » 

Je soutiens la prise de position de la LADDH sur le passeport biométrique.
J’ajouterais que le régime militaire et policier qui gère l’Etat algérien depuis l’indépendance en 1962, est à nu.
Il n’a plus rien à cacher quant à sa politique contre la citoyenneté algérienne, mais orientée subtilement dans le sens de la sujétion des Algériennes et Algériens.

A l’extérieur, ce régime fait la politique qui plaît aux Etats dont les multinationales partenaires étrangères garantissent la corruption obligée et font roi ou président, qui leur conviendra.
Tandis qu’à l’intérieur, sous climat de violence chronique subtilement entretenue, il impose l’extraction du renseignement sur l’intimité de la personne humaine ainsi que sur celle de l’entourage affectif ou professionnel de cette dernière.
Ce renseignement de la vie privée sera, conformément aux accords signés officiellement avec Interpool “anti drogue, anti délinquance et anti terroriste”, mis fatalement à la disposition des services secrets étrangers. Sachant que ces derniers ont formé et équipé les nôtres, après avoir pipé les dés du jeu, afin de mieux juguler et écraser un éventuelle revendication populaire qui serait tentée, un jour peut-être, de mettre un terme définitif au pillage et au bradage de ses richesses nationales algériennes.
Pire encore, le régime en place se permet de payer une société étrangère, selon la LADDH, pour gérer le fichier national. Hélas, le tollé éventuel des Algériens ne pourrait, me semble-t-il, aboutir, chez nous, qu’à une boucherie répressive à ajouter en plus, sur la trop longue liste.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER