Algérie: plusieurs APC fermées par les citoyens

emeutesberriane.jpgL’APC de Taourirt Ighil dont le siège se trouve au village de Tizi El-Korn, dans la daïra d’Adekkar, wilaya de Béjaïa, est fermée depuis le 29 mars 2010 et son président, Ali Saïd, a pris la fuite en emmenant avec lui sa famille, rapporte Le Courrier. Officiellement, c’est le aârch qui est derrière la fermeture de l’institution de la République. S ur place, le porte-parole du aârch, Mohand Youcef, a reconnu que c’est cette structure traditionnelle qu’il représente qui est derrière la fermeture de l’APC. Notre interlocuteur ajoute: «Tant que nos deux principales revendications, à savoir le départ sans condition du président d’APC et la venue d’une commission d’enquête sur la gestion de l’APC, ne sont pas satisfaites, nous maintiendrons la fermeture de l’APC».

A Bouira, les citoyens de la commune de Taghzout, à dix kilomètres à l’Est du chef-lieu de wilaya, ont procédé, hier, à la fermeture du siège de l’APC, empêchant, par la même action, les employés de rejoindre leur lieu de travail.

Cette action musclée a été décidée lors de l’assemblée générale du comité de village tenue, vendredi dernier, et après la sourde oreille des autorités locales à toutes les requêtes de l’association « Tadukli ».  Les revendications des citoyens se résument à des problèmes d’assainissement dont les égouts finissent au niveau du cimetière du village. Le problème du chemin communal détérioré, l’affectation du PPDRI à certains bénéficiaires a fait monter la colère d’un cran.

A Tizi-Ouzou, les villageois d’Afir et Aït Slimane, dépendant de la commune d’Ath Yahia Moussa, située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest du chef-lieu de wilaya, ont procédé hier à la fermeture du siège de l’APC. D’après les protestataires, cette action est devenue l’ultime recours pour «arracher» leurs droits. Pour ce qui est de leurs revendications, celles-ci se résument en la réfection et le revêtement des deux chemins communaux: Afir vers Aït Slimane, Imoulak vers Tawargua, ouverture d’une piste agricole et le gabionnage d’un tronçon pour piétons au village Aït Slimane. Synthèse d’El Mouhtarem/ Source Le Courrier

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER