• Accueil
  • > Ait Ahmed Hocine
  • > Hocine Aït Ahmed: «le régime algérien a mis l’Algérie sous le protectorat de la France»

Hocine Aït Ahmed: «le régime algérien a mis l’Algérie sous le protectorat de la France»

haa.jpgQuestionné sur la situation politique et sociale qui prévaut actuellement en Algérie Hocine Aït-Ahmed a eu cette réponse: «Avant le Maroc et la Tunisie étaient sous protectorat français. Aujourd’hui le régime algérien a mis l’Algérie sous le protectorat de la France, un protectorat non dit. Cette dernière aide le président Bouteflika à détruire la société algérienne de l’intérieur». Il a rappelé, à quelques jours de la célébration du printemps, ce que cet événement représente pour lui  «Cette date est une fierté historique». Concernant le printemps noir il dira: «les massacres de manifestants lors du printemps noir sont l’œuvre d’un régime Nazi». Selon lui «Le régime algérien est un régime raciste. Il ne faut rien attendre de lui car il ne fera jamais rien pour aider la Kabylie, ni les autres régions d’Algérie. Les gens du pouvoir ont pillé les richesse du pays sans se soucier de l’intérêt du peuple ». Interrogé sur les velléités autonomistes d’une partie de l’opinion kabyle, Monsieur Aït Ahmed n’a pas voulu faire de commentaire: «Je n’ai rien à dire à ce sujet». Il est revenu une fois de plus sur son passé de berbériste, qui pour lui est une nécessité parce qu’il ne peut pas concevoir une Algérie qui renie sa propre langue. Le mot de la fin se veut comme une lueur d’espoir et d’optimisme et en kabyle dans le texte il a eu cette expression: « Akken ik yehwa tiγzifadh ay-idh,ulaqrar ad yali wass». Kabyle.com

Commentaires

  1. amghar azzamni dit :

    Encore une lumineuse sortie du premier précurseur et combattant de la démocratie réelle en Algérie !
    Un homme juste , altruiste et à l’écoute de tous les peuples opprimés.Sa dimension est si grande qu’elle culmine avec sa capacité de maitriser toutes les politiques tendant à rendre sa dignité à l’homme persecuté dans le monde.Il est capable de solutionner toutes sortes de crises multidimensionnelles pour le peu qu’on l’écoute sagement!
    C’est vrai que les pouvoirs totalitaristes ont peur de ses positionnements politiques trés lucides!
    Cet homme, est profondément attaché à la démocratie et au respect des droits de l’homme!
    Vive Ait Ahmed et vive son parti le FFS.

  2. Cordier dit :

    J’aimerais bien que Monsieur Hocine Aït-Ahmed nous dise en quoi l’algérie se trouve sous le « prtectorat » de la France… Cela me laisse un peu perplexe…

  3. Zohra dit :

    @ Cordier,

    L’Algerie est non seulement sous le protectorat francais, car ce sont les societes francaises qui prennent les affaires strategiques du pas, et bientot les passe-ports biometriques. Tu habites Ou, sur la lune ou dans une oasis retiree du monde. De plus, le peuple algerien est sous le protectorat du regime en place, qui est sous le Protectorat des etrangers et particulierement la France. Notre independance nationale est devenue virtuelle.

  4. Tahar Hamadache dit :

    Très utile affirmation, je trouve :)

  5. wahrani dit :

    oui ya si houcine vous-avez raison mazelna-netkhabtou-taht-jinah-franca.je vous souhaite bonne santé et boncourage vive ffs le pueple algerien gloires a nos martyres. merci

  6. NARMOTARD dit :

    Une fois de plus, AÏT AHMED Hocine dénonce publiquement l’ampleur de la régression multiforme et multidimensionnelle dans laquelle sont trainés les citoyens du peuple algérien.
    Cette régression est attendue. Elle s’amplifie avec le temps du pourrissement. Elle parait fatale dès lors que l’on sait que le système de pouvoir de la RADP a été mis en place, en 1962, par les combines obscures et malveillantes de l’armée de l’Etat-major, avec l’aide, à la fois, des DAF (Déserteurs de l’Armée Française), des civiles avec Benbella, des services secrets avec Boussouf et leurs maîtres en la matière, les services secrets français, sous la bannière du président, le général de Gaulle, l’adversaire du président Abbas Ferhat.
    Leur but était surtout d’empêcher l’instauration, en Algérie, de la démocratie authentique ainsi que la souveraineté de la citoyenneté, telles que prônées par ce dernier.
    En effet,ils ont violé les Accords d’Evian après avoir renversé le GPRA par un coup-d’État déguisé.
    Il est donc évident, même si cela est bien camouflé, que ce système de pouvoir soit tributaire des Etats occidentaux, particulièrement. En effet, ces derniers observent complaisamment l’omerta, c’est-à-dire le silence complice, lorsque ce pouvoir spolie et continue de spolier le peuple de son droit sacré à la libre autodétermination. Il en est de même quand ce pouvoir fraude massivement et légalement, par le détournement des voix ou le bourrage des urnes, en violant les conditions de loyauté du suffrage universel et en étouffant dans le sang et le crime toute opposition politique crédible et légitime.
    C’est pourquoi le régime de cette RADP qui a pu survivre à la révolte sanglante d’octobre 1988, peut se permettre de se passer de la légitimité populaire. Cela, d’autant plus qu’il se satisfait de celle qu’il quémande, en les soudoyant, auprès des Etats occidentaux et membres du Conseil de sécurité de l’ONU. Ces derniers, à travers leurs sociétés multinationales qui se sucrent grassement au passage, garantissent la rente financière qui va permettre la sujétion des citoyens algériens et leur mauvais traitement autoritaire et arbitraire de la part des services de répression de ce régime sous la bénédiction d’un parlement et d’une justice aux ordres.
    L’éthique politique, qui n’est guère cette monnaie sonnante et trébuchante résultant de l’exploitation des richesses nationales humaines et naturelles sans aucun état d’âme, sera ainsi bafouée à l’échelle nationale comme internationale. De quoi évoquer l’influence maladive de la cupidité, de la corruption et du recours à la division par la politique de deux poids et deux mesures, sur les deux plans, national et international.
    Ce qui fait que 14 avril 2010, AÏT AHMED Hocine pleure, avec nous, non seulement de chagrin, le martyr MECILI André Ali, mais de rage encore, le fait de se sentir démuni, temporairement je l’espère, devant cette « hogra » arbitraire, cette douloureuse « tragédie nationale » que le régime de la RADP, sous influence étrangère malveillante, a réussi à imposer dans l’impunité totale, à son peuple résistant.

    Ainsi, la déclaration du président du FFS à la presse parisienne, ce même jour, vient confirmer le constat que ABBAS Ferhat avait exprimé en 1984, dans son livre, intitulé: « L’indépendance confisquée ».
    Vingt six (26) années après 1984, (délai qui rappelle le règne abusif du parti unique dit du FLN, de 1962 à octobre 1988, date de l’implosion apparente de son hégémonie politique), AÏT AHMED Hocine dénonce de nouveau et à juste titre la régression de l’Algérie du statut d’indépendance à celui de protectorat, en déclarant :
     » Aujourd’hui, le régime algérien a mis l’Algérie sous le protectorat de la France, un protectorat non dit. Cette dernière aide le président Bouteflika à détruire la société algérienne de l’intérieur. »
    En effet, l’Etat français contrôlant et surtout protégeant complaisamment les criminels du régime de la RADP, assume sournoisement son agressive politique contre le peuple algérien et contre l’honneur du peuple français qui n’en demande pas tant à ses services informels et formels.

  7. anemlay dit :

    vous êtes le seul qui peut parler de l’histoire où écrire sur l’histoire de la guerre de liberation avec les hisoriens mondialement reconnue oui la france n’a pas pris son indépendance de l’Algérie et tous ce que vous dites est vrais simplement si tes sbires le reproduisent sur le terrain politique;où au moins militants. car à mon humble avis les KA et KA ont participer à la destruction de la société de l’interieur

  8. idir dit :

    pour quoi vous ne le dites pas ici en algerie monsieur ait ahmed???!!
    pour quoi vous ne le dites pas sur une chaine de television comme aljazeera???!!!
    c’est facile ,l’emission bela houdoud de mercredi offre des heures et des heures pour chaque figure historique qui veut dire des verites!!! alors monsieur ait ahmed , c’est facile de denoncer mais pas en cachette
    c’est tout le monde qui vous respecte, alors denonce sur aljazeera .svp monsieur ait ahmed

  9. dader dit :

    mes respect monsieur le president mais je souhaite vous remettre ma preocupation qui j’espere serat prise du bon coté ou pour le bien de la nation et du FFS
    c’est vrais ce que vous dite le regime algerien a mis l’Algerie sous le protectorat de la France et vous ne pensez pas comme je suis pratiquement sur que votre parti est entrains si ce n’est deja fait d’etre mis sous le protectorat du pouvoir par les pratiques que nous constatons c’est dernieres années faite quelque chose Monsieur le President pour sauver au moins ce qui reste du parti

  10. padutou dit :

    l’Algérie n’est pas sous le protectorat de la France, mais au contraire la France est envahie de près de dix millions de colons nouveaux et parasites.
    Si protectorat il y a , alors dites le au nommé Sarkozy, mais nous le peuple de France, nous ne volons ni faire du protectorat ni de l’accueil à des ennemis que nous devrons chasser.
    La balle est dans votre camp, faites revenir chez vous ceux qui n’ont rien à faire chez nous, le protectorat en question disparaitra et nous coutera infiniment moins cher.
    Chacun chez soi.

  11. Amar dit :

    @Padutou,

    Oui! a l’echelle micro, tu as un point. Mais a l’echelle macro, tu ne sais pas de quoi tu parles. Avant d’avancer ces aneries, d’abord, il faut dire a Mr Sarkosy:
    - de rembourser la dette de la France qu’elle n’a jamais payee,
    - De payer les demmonages des algeriens subis par la colonisation: C’est une dette immense,
    - dedommager les victimes du genocide commis par la France a Setif en 1945,
    - les algeriens emigres, participent et ont participe au developpement de la France, et font les sales boulots que les Rancais rechignent….et a la fin, on leur donne une petite pension. La cnotre partie n’est pas equilibree,
    -dedommager tous les algeriens deportes en novelle Caledonie, et decedes la-bas, etc..
    Comme tu vois, cher ami, la liste est longue. Si la France sera a payer tout cela, cela pour un siecle. Donc, arrete de raconter tes inepties de Mr Lepen qui a perdu son oeil,car il etait dans l’OAS.
    Et oui, la France est toujours sous protectorat francais visiblement ou inidieusement. Le peuple algerien n’a rien contrec le peuple francais, mais parmi vous, il y a des brebis galeuses.

  12. Anonyme dit :

    vive ffs

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER