• Accueil
  • > Libre débat
  • > Mourad Benachenhou: « Mon article sur le colonel Amirouche est destiné à rappeler des faits historiques »

Mourad Benachenhou: « Mon article sur le colonel Amirouche est destiné à rappeler des faits historiques »

amirouche1.bmpMourad Benachenhou pour « Algérie Politique »

Je suis un ancien Moudjahid qui a fait ses armes en wilaya 5 zone 2 et j’ai repris mes études supérieures après l’Indépendance c’est-à-dire après le 5 juillet 1962. De plus je suis sorti du gouvernement en 1996 et, depuis, actuellement je n’ai aucun position officielle de quelque nature que ce soit. Mon article sur le colonel Amirouche est destiné à rappeler des faits historiques et ne vise nullement à remettre en cause l’héroïsme ou le patriotisme de Amirouche connu dans la région de Tlemcen depuis 1950 car, horloger à Relizane, il a été arrêté par la police française et jugé devant la tribunal militaire d’Oran et emprisonné à Oran pour atteinte à la sûreté de l’Etat, en même temps que des militants du PPA-MTLD de l’Oranie.

 Ce que je relate constitue une information de première main, y compris le nombre approximatif des exécutions. On peut glorifier Amirouche sans diffamer de manière grossière et mensongère des hommes avec lesquels beaucoup dont moi-même ont milité au risque de leur vie pour l’Iindépendance de l’Algérie; et on peut critiquer mes affirmations sans m’attaquer personnellement, réécrire ma biographie et m’inventer un parcours et des amitiés que je n’ai pas et que je n’ai pas eu, et des relations que je n’ai pas, et me traiter de tous les noms.

Commentaires

  1. aghioul dit :

    bonjour
    avec tout le respect que je vous doit la question centrale est
    pourquoi boumedienne avait peur d’un cadavre?
    posez là à benchrif qui a dit c’est bomedienne qui m’a dit emprisonnez son cadavre

  2. Afif dit :

    Noreddine Aït Hamouda, le fils du valeureux Colonel Amirouche, a traité malheureusement l’Emir Abdelkader et Messali Hadj de traîtres à la Nation fin année 2009. Je n’ai pas compris pourquoi le frère Benachenhou n’a pas réagi à cette déclaration.

    Il est vrai que dans certains cas, il est vain de répondre : par exemple, un authentique moudjahid a-t-il besoin de répondre si quelqu’un sans le connaître, l’accuse de harki ? A mon avis, sa réponse devrait être un simple sourire.

    En tout état de cause, je l’invite à consulter ma réaction sur le site http://ffs1963.unblog.fr/2009/11/12/graves-propos-de-noureddine-ait-hamouda-a-lencontre-de-lemir-abdelkader/

    Ma réaction a été une opportunité pour mettre les pendules à l’heure et informer les frères égarés par quatre décennies de mensonges sur la Région Ouest.

  3. wahrani dit :

    ya thirga boussouf et boumediene baou amerouche aux services speciaux de l´armmee francaise ah-hadi-oui. mais pour le massacres de melouza des hommes.femmes.enfants innocents. et la torture.les exécutions sommaires des etudiants. ah-hadi non. et-habou-ghi-li-tajebkoum.et n´oublier pas je suis algerin et fier gaa-eli-ham-eldjazair ihamni. alla.kou.li.hal akoulou-el-hak laou kana-mor allah-yahdi-makhalek. gloires a nos valeureux martyres . salem oua alikoum

  4. aleeloo dit :

    « N’est ce pas vous qui avez attaqué violemment et gratuitement le DR Abbane suite à la publication de son livre sur le heros Abane Ramdane. En fait tout ce qui vient de la Kabylie est pour vous et vos semblables doit etre combattu même s’il releve du plus haut interet national.
    Continuez donc a pérorer sur la Palestine et l’histoire du moyen orient et laisser l’écriture de l’histoire de l’Algérie aux Algériens.

  5. iferhounene dit :

    Monsieur Benachenhou ,
    je vous mets au defi de mettre à la disposition de la presse les preuves que vous detenez sur les pretendues exécutions faites par le colonel Amirouche
    Mais je vous mets egalement au defi de m’expliquer pourquoi le cadavre du colonel Amirouche a été emprisonné durant des decennies ?

    une derniere question pourquoi mettez vous un malin plaisir a vouloir démontrer à tout prix que le colonel Amirouche a commis des erreurs? chose que vous devriez abandonner à la propagande du colonialisme français qui en a les moyens et les raisons
    merci
    sihadj.abdenour@hotmail.com
    mobile 0771264337

  6. Ammisaid dit :

    Ce qui peut être intéressant Mr le MINISTRE serait que vous vous mettiez à écrire votre histoire et celles de vos compagnons d’armes durant la guerre et ensuite ce que vous avez fait pour l’Algérie durant la période ou vous étiez au pouvoir. Pourquoi la décennie noire ? Comment vous avez pu construire autant de villas, de grands hotels…et avec quels argents certains avaient pu arrosés toutes nos côtes de béton et de fer ? Amirouche Allah irhmou avait fait la guerre contre la France, un colonisateur puissant et sans pitié, le savez-vous ? Savez-vous, que le peuple vivait dans la misère noire, la terreur et la torture et qu’il était resté derrière ces moudjahidines jusqu’à l’indépendance ? Savez-vous que les hommes que vous défendez avaient usurpé cette indépendance chèrement acquise, qu’ils avaient fait la guerre (ou peut-être avaient nettoyé l’Algérie des moudjahidines qui étaient susceptibles de s’opposer à leurs dessins machiavéliques: regardez le résultat de leur règne et ne le mettez pas su le dos de ceux qu’ils avaient assassinés ou écartés de force)et qu’ils continuent de faire la guerre à tous et à toutes celles qui avaient contesté et qui continuent de contester leur pouvoir illégitime, criminel et autoritaire.
    Mr le MINISTRE vous avez tout ce qu’il faut pour vivre heureux et en sécurité, vos avez atteint l’âge de la sagesse, de la clairvoyance et de la sincérité, alors, pourquoi vous ne faites pas le bilan de ce pouvoir qui refuse toute transparence, tout appel à la raison et au bon sens et tout partage avec le peuple et ses enfants? Pourquoi, vous ne dites, vous qui avez participer au pouvoir le prix payé par l’Algérie pour qu’ils restent au pouvoir. Combien de morts, combien handicapés, combien de milliards de dollars gaspillés, volés, offerts aux économies des pays riches, combien de maux ont surgi, notamment, ces dernières années (folies, suicides, haines, prostitution, toxicomanie, exil, célibats, chômage….) et combien d’années il faudra pour corriger leurs erreurs et revenir un état de droit ? Vous avez du travail à faire MR MINISTRE, au lieu de juger les morts et de defendre d’autres. La mort naturelle s’approche, certains de ceux qui ont martyrisé les Algériens et les Algériennes sensés libres dans leur pays, sont déjà morts et d’autres sont toujours vivants et sont toujours au pouvoir et continuent toujours à nous martyriser, alors, prenez votre plume et racontes nous tes idées, ta vision du pouvoir, offres nous des solutions, attaques les vrais terroristes, les vrais voleurs, les vrais traîtres et les vrais criminels qui sévissent, librement, encore. Sinon, continuez à profiter de votre retraite et laissez le peuple, choisir les hommes et les femmes qu’ils doivent croire, qu’ils doivent honorer et qu’ils doivent, le cas échéant, suivre un jour.

  7. mourad benachenhou dit :

    Amirouche et Abane Rmdane étaient de vrais nationalistes algériens qui,au delà des erreurs qu’ils ont pu commettre, ont lutté pour une algérie unie de l’est à l’ouest et du nord au sud. S’ils étaient encore en vie, ils auraient été horrifiés de voir que le débat autour de leur histoire prend une allure résolument régionaliste si ce n’est ethnique. Je n’ai nulle part mis en cause ni leur engagement pour la cause nationale, ni leur nationalisme, mais seulement, et c’est mon droit comme algérien et comme ancien moudjahid, signalé certains erreurs qu’ils ont commises et qui ont coûté la vie à des milliers d’algériens. La perfection n’est pas de ce monde, même chez les héros les plus parfaits. J’ai écrit d’autres articles sur l’histoire de l’algérie qui ont été critiques à l’égard d’autres responsables de la guerre de libération nationale en Wilaya 1 et Wilaya 5;personne alors ne m’a reproché d’avoir des tendances régionalistes. Il s’agit dcon de savoir si on veut une histoire de l’algérie unifiée et une ou une histoire de différentes régions, c’est à dire un retour au tribalisme qui a eu pour effet de prolonger le colonialisme de un siècle.Apparemment certains choisissent la seconde approche et reprochent à ceux qui la refusent d’être régionalistes. Il faut choisir: ou on considère que Abane et Amirouche sont des leaders nationaux et alors on accepte les critiques qui leur sont adressées de quelque région que proviennent les auteurs de ces critiques; ou on estime que ce sont des héros locaux, il ne faut pas alors reprocher aux autres d’en parler sans les élever au pinnacle, car par définition ces héros seraient considérés comme partie de l’histoire d’une région de l’algérie à l’exclusion des autres. Tout un chacun a le choix entre ces deux voies; mais on ne peut pas à tout moment changer de bord en fonction des circonstances; cela s’appelle de la mauvaise foi. J’ai choisi la voie nationaliste et unitaire et je m’y tiens quoiqu’il advienne!Donc la question qui se pose pour les critiques à tendance régionaliste de mes écrits: Abane Ramdane et colonel Amirouche sont-ils des Algériens ou pas?Pour moi la réponse ne fait pas de doute. Ce sont des héros de l’Algérie éternelle auxquels, au delà de leurs erreurs, chacun d’entre nous doit être reconnaissant; mais ce sont également des hommes qui, comme tout être humain, ont été faillibles, et leurs erreurs ont été à la mesure de leurs responsabilités dans la lutte de libération nationale.Quant à forcer tout autre que ceux originaires de la région à ne pas parler d’eux, cela s’appelle du totalitarisme; et là aussi il faut faire le choix: ou est démocrate et donc pour la liberté d’expression, ou on choisit la voie de l’intimidation par la difamation et les attaques ad hominem et alors on a changé de principes politiques; on est alors un partisan de la pensée unique et donc dans la cohorte de ceux qu’on est censé haïr et combattre. Ceux qui changent de position au gré du temps et des circonstances s’appellent aussi opportunistes et par définition rejettent toute position de principe.Le choix est simple: ou est dans le camps des démocrates ou on se place résolument dans le camps des adeptes de la pensée unique tout en jurant de son adhésion aux principes démocratiques; un peu comme la fameuse devise affichée à l’entrée des camps de concentration; le travail rend libre!

  8. El Watani dit :

    Mr Benachenhou, vous êtes un ex-officier de l’ALN : votre réaction à la déclaration du fils du Colonel Amirouche relative à la trahison éventuelle de son père par les Colonels Boussouf et Boumediene est saine, votre argumentaire se tient : un responsable n’a pas besoin, pour sanctionner son subordonné, de le trahir sans compter l’opprobre qui jaillira sur lui et les railleries de l’ennemi.

    Cependant, il est étonnant que vous n’ayez pas donné la source qui a causé votre réaction, à savoir l’interview réalisée par El Watan du 16 avril 2010 de Mr Noreddine Aït Hamouda : ou bien, vous avez voulu éviter de médiatiser le deuxième volet de l’interview qui est relatif à la séquestration des ossements des Colonels Amirouche et El Haouès dans une cave d’une caserne de la Gendarmerie nationale ou bien, vous avez voulu éviter de prendre position sur cette grave affaire pour des raisons qui vous concernent.

    Cette affaire est très importante pour tous ceux qui en eu connaissance : garder le silence, c’est en être complice. Vous, en tant qu’ancien moudjahid, comment avez-vous appris la nouvelle ? Nous, en tant que simples citoyens, on est interloqué ? Cette affaire dépasse l’entendement : compte tenu que vous avez côtoyé Boumediene et que vous avez fait preuve d’objectivité dans la défense de sa mémoire, je pense, à mon humble avis que vous êtes le plus habilité à apporter la contradiction au fils du Colonel Amirouche sur cette grave affaire. Peut-être que vous allez trouver un lien entre le premier volet de l’interview que vous avez déjà traité et le deuxième volet auquel vous n’avez pas encore répondu.

    Dans le cadre de votre réponse éventuelle, je vous transmet ci-après le témoignage du Colonel Benchérif recueilli par le fils du Colonel Amirouche en présence de trois témoins, MM Saad Dahleb, Chibane et Salim Saadi, ex-ministres (extrait du journal l’Evènement du 18 octobre 1992) : Boumediene est nommément mis en cause. Cette information a pu être publiée du temps de la récréation démocratique : aujourd’hui que les vis sont serrées de nouveau comme du temps de Boumediene, le Colonel Benchérif s’est rétracté et n’a pas hésité à charger un mort, Kasdi Merbah, pour dégager sa responsabilité. Il a peur. Pourtant, c’est un ancien membre du Conseil de la Révolution, autant dire un homme de pouvoir.

    Si, de votre côté, vous voulez aussi éviter ce sujet de la séquestration des dépouilles des Colonels Amirouche et El Haouès, libre à vous, on comprendra.

    EXTRAIT DU JOURNAL L’EVENEMENT :

    Noredine Aït Hamouda : » Le 8 mars 1982, à M’sila, on m’annonce que les dépouilles mortelles des chahids, colonel Haouès com¬mandant de la wilaya 6 et colonel Amirouche commandant de la wilaya 3, tombés au champ d’honneur, se trouvaient depuis 1964 au siège de l’Etat-major de la gendarmerie nationale.
    Allant aux informations auprès de MM.Lekhdiri, directeur de la Sûreté Nationale, Lekhal Ayat, directeur de la Sécurité Militaire, Larbi Belkheir, se¬crétaire général de la présidence de la République, on me répondit que cette information, que j’avais recueillie aux sources du dernier combat de mon père, n’était qu’une provocation, menée par les « détracteurs de la révolution ». Poursuivant mon enquête, j’ai rendu visite à I’ex-colonel commandant en chef de la Gendarmerie Nationale de 1962 à 1977, M. Benchérif entouré de MM. Salim Saadi et Chibane, ministres du gouvernement et Saad Dahlab, ancien dirigeant de la guerre de libération.

    M. Benchérif répondit à ma question en ces termes : « C’est le président Boumediene et le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, M. Cha¬bou, qui m’ont confié les corps en 1964. Depuis, ils se trouvent dans une cellule de la cave de l’Etat major ».

    Benchérif m’a parlé de cette histoire comme s’il s’agissait d’un fait divers. Sa voix n’a nullement changé. Aucun regret: « Boumediene et Chabou m’ont demandé de les garder, je I’ai fait ». Pourquoi après la mort de Boumediene, ne pas en avoir parlé ? il s’est contenté de répondre : « La conjoncture ». Quelle signification politique donner à cette décision? « Je ne sais pas « , reconnaîtra-t-il. Quand on a ramené leurs corps, on les a mis dans une cellule de l’Etat-major de la gendarme¬rie.
    En 1964, c’est un capitaine de la gendarmerie qui les a ramenés de Bou-Saada à Rouiba. De là, une autre équipe de l’Etat-major de la gendarmerie les a pris en charge ; ont placé les deux cercueils dans une cellule et placé des ar¬chives dessus ! Et en 1981, quand Cheloufi a pris poste à l’Etat-major de la gendarmerie – c’est sa propre version -et en visitant les bâtiments, a constaté le caractère anarchique de l’archivage et ordonné leur transfert à la gendarmerie de Chéraga. Et quand les cercueils ont été découverts, ils 1′ont été à la gendar¬merie de Chéraga. C’était en 1982-1983.

    FIN DE L’EXTRAIT

  9. Slimane dit :

    et vous avez eu aussi le courage de dénoncer les erreurs egocentristes de Ben Bella et boumediene qui ont pris pris le pouvoir par un coup d’état contre le GPRA,
    de signaler les crimes commis contre CHABANI, ABID, KHIDER, Krim, et Abane en particulier.

  10. athazzi dit :

    Vous étiez M.BENACHENHOU au MALG W.5 au moment où ABANE a été assissiné au Maroc.
    Poutant, on vous entendu parler de son assassinat depuis 1962 à ce jour. Pourtant vous étiez assez bien placé pour le savoir!!
    Vous aviez préferé vous taire. Alors, continuer à vous taire S.V.P.Laissez ceux qui ont le courage de parler! Ne leur demander de se taire!!!

  11. amghar dit :

    Monsieur Benachenou,moudjahid d’hier, cadre supérieur de la nation aujourd’hui, vous devriez dire la vérité au peuple algérien sur la séquestration des ossements de deux grands acteurs de la révolution algérienne.Ils sont autant grands que vous Mr le Ministre; alors ayez l’obligeance voire meme le courage de dénoncer l’opprobre jeté sur des cadavres d’illustres personnages historiques que ceux de Amirouche et Si El Haoues.La jeunesse d’aujourd’hui a soif de la vérité;elle veut connaitre ses héros de la guerre de libération surtout celle relative à des hommes de grande valeur tels que ces deux colonnels.Les hommes et les femmes qui ont donnés leur vie pour délivrer leur patrie du joug du colonialisme ont tous la meme valeur, mais celles et ceux qui ont été liquidés sciemment par leurs fréres de combat, doivent etre mis en exergue et dénoncés au grand jour pour que toutes les ames reposent en paix!Jamais un deuil n’est fait d’une maniére parfaite si les vérités sont cachées!
    Merci Monsieur le Ministre de prendre votre courage à bras le corps et dites-nous ce que vous savez seulement sans plus!

  12. naili dit :

    l’histoire evolutionna

  13. Belaid Ait M. dit :

    La guerre , c’est la guerre !
    Pourquoi attendre aujourd’hui pour dire que Abane et Amirouche ont fait des erreurs ?
    S’ils étaient vivants , vous n’auriez jamais le poste de Ministre que vous aviez occupé au moment où les Algériens crevaient de faim et croupissaient dans les geôles de vos amis .
    A vous lire je deviendrais régionaliste comme vous .
    Je suis fier d’être Kabyle et d’avoir le sang d’Abane et d’Amirouche et fier aussi d’être le frère de Boudiaf , de Salima ghezali de Djamal Benchenouf mais pas de Monsieur Benachenou .J’avais à peine l’age de marcher et je me rappèle comme si cela datait d’aujourd’hui de la tristesse de ma famille et de tout mon village quand Amirouche , le LION , Le Valeureux , celui qui fait peur à des gens comme vous , même du PARADIS a été tué .
    Aviez vous entendu parlé du CONGRES DE LA SOUMMAM ?

  14. thirga dit :

    Monsieur Benachenhou juge ses contradicteurs de régionalistes pour leur refus de taire les insultes proférées contre les martyrs de la révolution. Il s’arroge (et de quel droit?) le nationalisme pour nous sortir encore une fois son syndrome kabyle. Devrait-on faire un procès à Amirouche pour avoir installer les premières cellules nationaliste à Ighil-Izane, créer un centre de formation en Tunisie pour des jeunes algériens, remis de l’ordre dans la wilaya VI…? Doit-on dékabyliser Abane pour avoir été l’architecte du Congrès de la Soummam, dit que la révolution algérienne est seulement algérienne ni égyptienne ni de Moscou ou d’ailleurs? Ne vous en déplaise ya Benachenhou, la phase montante de la révolution algérienne était l’oeuvre en grande partie de patriotes de cette région qui est et restera le coeur de l’Algérie. Un jeune de mon patelin s’est fait assommer par un boucher de Mdina Jdida en 1961 alors qu’il venait de commettre son 38ème attentat contre un pied noir de l’OAS. Lui était blond, le pied noir, d’origine espagnol, était brun. Nacer Ath Lhocine a échappé à la guillotine. Il vient de nous quitter après avoir vécu modestement. Allah Irahmou.
    PS/ Vous dites que vous êtes du MALG, nationaliste et moudjahed, aidez alors la famille de Abane Ramdane à faire le deuil de ce grand HOMME en retrouvant sa tombe.

  15. BASTA dit :

    je vous defie monsieur le ministre, de nous raconter votre histoire, votre heroisme, votre participation au maquis, mais parlez nous des assassinats comis par le MALG, parlez nous de vos erreurs vous aussi vous etes humains, un peu de courage vous arriverez à dire les verités de vous, tot ou tard votre histoire à vous, sera sur les etales, ou etiez vous lors de l’assassinat de abane?ou etiez vous lors de la sequestration des ossements des deux colonels?
    sans roncunes, je vous prie de repondre.

  16. awakham dit :

    ya si Benachenhou,vs dites que vas avez fais partie du MALG?ALORS CHiche ,ayez le courage de dire aux algeriens toutes les verités que vs pretendez connaitre,pourquoi vs ne dites rien sur sur la sequestration de nos grands martyrs,A M I R O U C H E et S I E L H A O U A S par votre maalem boumediene?VOTRE ANTI KABYLISME CREVE LES YEUX, amala ya si bennachenhou ,ces kabyles que vs detestez tant houma siadek,nous on raisonne algeriens , pas comme vs ,depuis l’independance,vs excellez ds la division de ce peuple et vs semez le regionalisme,kounek fhel et dites la verités sinon askout c mieux

  17. afroukhifrafren dit :

    Vous étiez « moujahid » aux frontières marocaines! Saviez-vous ce qui se passait à l’intérieur ? Vous aviez certainement entendu dire  » Que se passe t-il entres les ZOUAOUA et la France?  »
    La Wilaya 3 faisait face aux « ennemis de l’intérieur et de l’exterieur » !!
    – Extérieur : FRANCE
    – Intérieur : Le MNA. Le parti de Hadj Messali. Celui qui a été réhabilité par Fakhamatou. Vous connaissez? Ses troupes commandés par des « généraux » du MNA, qui ont le soutien discret de la France,et qui ont mis sous leur influence la population de MELOUZA. Ce qui devait arriver, arriva. Les »généraux » du MNA ont été obligés de voir le capitaine Combette pour se rallier à l’armée française.Eh oui,M.BENACHENHOU ! La devise de l’époque c’était : MARCHE OU CREVE.
    Je suis sûr qu’à l’époque, si tu avais été à l’intéreur, tu aurais CREVE !!
    TAHIA EL DJAZAIR et MESSALI .

  18. Beniouioui dit :

    Qui peut connaitre la Verite de cette revolution? Un fait est certain: C’est que le Colonel Amirouche et le FLN evidemment ont limoge beuacoup de gens et d’intellectuels algeriens pour rien.
    L’affaire de la Bleuette en dit long sur la betise humaine. Et tout le monde sait que le FLN est truffee de gens ayant ete dans l’armee francaise. C’est juste avant 1962, qu’ils ont compris et pris l’opportunite de deserter et de se rallier au FLN. La plupart etaient au Maroc, ou ailleurs a faire des etudes.
    Dans toute son historique, durant la guerre, a l’independance, et apres, le FLN a les mains pleines de gens innocentes. Durant cette guerre,aussi, pour etre un heros, il faut avoir les mains pleines de sang. Ceci est inevitable. Qui peut nous discerner le heros du traitre? Ce serait tres difficile de le faire, car la difference est la feuille de papier du tabac a chiquer. Donc, cessez de nous donner de la morale et de faire de la polemique non necessaire sur les morts ou les vivants. Tout le monde est trempe. Personne n’est indemne. On ne peut pas couper du bois sans faire de la sciure !!

  19. justice&verite dit :

    Une interessante contribution á vous exhiber dans ce forum provenant de Said Sadi…

    Contribution : Saïd Sadi : «Comme le cholestérol, il y a le bon et le mauvais MALG»
    Par Saïd Sadi

    La dernière sortie du segment noir du MALG et l’intervention d’un universitaire que je ne connais pas dans Le Soir d’Algérie confirment la prémice annoncée par les premières réactions qui ont suivi la publication du livre sur Amirouche : le débat n’aura pas lieu.

    Comme le parcours du colonel de la Wilaya III a croisé celui de nombreux acteurs de la guerre, on peut supposer que d’autres accès plus ou moins éruptifs vont apparaître prochainement non pas pour commenter le livre, ce qui serait normal et bienvenu, mais pour protéger des positions par la censure ou la désinformation.

    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/05/06/article.php?sid=99734&cid=41

    Au bon entendeur

  20. sâada dit :

    Bonjour à tous, étant fille de chahid je voudrai lancer un appel à tous ceux qui parlent du mal des chouhadas , wine kanou waldhikoum pendant que Amirouche et ses compagnons souffraient de faim et de froid en plus des nuits blanches qu’ils faisaient , laissez les chouhadas reposer en paix s’il vous plait!!!!!!!!! et allez critiquer ceux détiennent l’Algérie et « nos » richesses (je parle des faux moudjahidines)au lieu de vous acharner contre les morts , allah irham echouhadas!!!!!!!!

  21. sâada dit :

    Bonjour à tous, étant fille de chahid je voudrai lancer un appel à tous ceux qui parlent du mal des chouhadas , wine kanou waldhikoum pendant que Amirouche et ses compagnons souffraient de faim et de froid en plus des nuits blanches qu’ils faisaient , laissez les chouhadas reposer en paix s’il vous plait!!!!!!!!! et allez critiquer ceux qui détiennent l’Algérie et « nos » richesses (je parle des faux moudjahidines)au lieu de vous acharner contre les morts , allah irham echouhadas!!!!!!!!

  22. iferhounene dit :

    Mourad Benachenou déclare la guerre au cadavre du colonel Amirouche
    posté par abdenour Débats, Débats sur Amirouche May 10, 2010 Quand Benachenou dit” le débat ne concerne ni ma vie, ni ma participation à la guerre de libération” il faut lire : ne cherchez pas à connaitre mon histoire.Et quand il ajoute” mais des crimes de guerre commis en wilaya III” comprenez ce que les kabyles ont fait de répréhensibles! il y a là une volonté d’éloigner se mettre à l’abri de la critique et d’éloigner sa propre personne de la réplique de son adversaire , de la presse et des témoins historiques.Ici, selon Benachenou, l’objet , le sujet du débat reste son adversaire, en l’occurrence ici Rachid Adjaoud à qui il répond dans le soir d’Algérie, et par ricoché, cherche à attenter à l’honneur et à la notoriété du colonel Amirouche. En effet en condamnant Si Adjaoud Rachid et en le traitant de tous les noms, c’est le colonel Amirouche que Benachenou veut atteindre. Le procés de Adjaoud est ausi le proceés du colonel. Ce qui dénote de la part du professeur Bencahenou une intention criminelle insidieuse envers le colonel Amirouche. je l’ai dit et je le redis, Si Benachenou a condamné le colonel Amirouche pendant qu’il fait l’éloge du colonel Bouemedienne. Pourquoi? la réponse vous la trouverez dans cette phrase lapidaire du colonialisme français ” la révolte arabe des kabyles à Constantine” ça ressemble un peu à cela. Vous voyez ce que je veux dire?

    allons! réveillez-vous messieurs les pseudo révolutionnaires scolastiques, théoriciens de toutes sortes! l’aéroport international d’Alger devrait porter le nom du colonel Amirouche, de Sil Houas, Ben Mhidi, Abane Ramdane, Krim Belkacem, ou Djamila Bouhired,Tadjer Doudja, Mohamedi Said, Ourida Meddad, Ali La pointe, Mohand Oul Hadj, Ahmed Medeghri, Khemisti,Chaabani, si nous étions un pays de droit et de justice, et non pas de celui qui a vécu dans l’ombre et qui a été l’auteur de deux coups d’états, de plusieurs assassinats de hautes personnalités algériennes, révolutionnaires!!!! Sur ce point je donne raison à Ali Kaffi quand il dit que l’Algérie va vers l’inconnu…un inconnu alarmant …irreversible…grace précisément à Boumédiene, le Staline algérien sans la puissance soviétique.
    je continue … quand Si Benachenou dit en parlant toujours de Si Rachid Adjaoud “qui prétend avoir été secrétaire d’Amirouche” je dirai quant à moi qu’il n y a pire aveugle que celui qui ne pas voir et pire sourd que celui qui ne veut entendre. Alors, et oui! alors que il suffisait pour notre professeur d’université et non moins ex ministre, qui développe une animosité en direction des maquisards, les héros du terrain militaire, ceux de l’intérieur par opposition aux DAF, car lui si Benachenou, est philosophe, inefficace en économie, en Finance.
    je continue… il suffisait au prof d’économie philosophique de lire quelques livres écrits par …je donne la liste

    - Rouby- l’otage d’Amirouche

    - Grill- le colonel Amirouche

    - Hamou Amirouche – un an avec le colonel Amirouche

    - Mekacher- au pc de la Wilaya III
    - Azouaoui- jumelles – le déluges en kabylie

    - Djoudi Attoumi- le colonel Amirouche Et avoir 20 ans dans les maquis

    ENFIN! Said Sadi- Titre, vous le connaissez certainement

    Abdenour Si Hadj Mohand- mémoires d’un enfant de la guerre( oui c’est moi-même)

    il comprendrait que Si Rachid Adjaoud a bel et bien été le compagnon, l’ami fidéle et l’élève du colonel Amirouche.
    Et si, sa majesté le roi désire bien avoir des preuves irréfutables de sa participation sincère, indéfectible au coté du colonel Amirouche y compris celles des services secrets français que je détiens, je suis prêt à lui livrer ces pièces d’archives gratuitement.

    Il y a comme de la xénophobie chez Si Benachenou à vouloir à tout prix par un raisonnement syllogique insidieux en méme temps, à reduire à un simple portrait de hors-la-loi, celui que toute la kabylie, enfant femmes, vieillards, a chanté chéri comme l’enfant unique, bienfaisant, intelligent, irremplaçable, aimant ses parents et adorant son pays.

    fini la pratique moyenâgeuse qui consiste à cacher la vérité en racontant des histoires à dormir debout , d’ogresses et -tseryel ou awaghzen!
    il faut, à l’ére de la communication par internet, de la robotique, de la cybernétique, de la communication par satellite, cesser de nous faire prendre les vessies pour des lanternes!
    En condamnant Amirouche et ses disciples dont Si Adjaoud, Attoumi, vous condamnez en moi l’espoir. Vous tuez en moi la vérité éternelle que mon père n’a pas été fusillé pour rien, mon frère n’a pas fait ses nombreux discours, protégé par 400 maquisards qui composaient les troupes du colonel , pour rien.

    En vous attaquant à mes mémoires d’un enfant de la guerre, vous tentez de me faire admettre que pour moi-même enfant de 9 ans, indigène, bougnoule, crasseux, le capitaine Wolf et son lieutenant Pelardy étaient des hommes venus du pays des Roumis, pour effectivement nous civiliser, nous initier à la démocratie.

    Monsieur Benachenou s’insurge contre mes frères de misère qui m’avaient donné le courage de surmonter le choc et survivre après l’opération jumelles, à la mort de mon papa chéri. Amirouche était mon papa, ses disciples étaient mes frères.

    Alors de grâce, ne comparez pas le colonel Boumediene qui a eu cette générosité de m’offrir 1 dinar par mois, cette ridicule pension d’enfant de chahid , à ceux qui, déjà à la mort de mon père , vers la fin de juillet 1959, nous avaient doté d’une pension honorable, alors que les combats faisaient encore rage dans cette région des quenqui genti – les arouces Du Djurdjura .

    Je me pose aujourd’hui cette question en vous lisant : n’êtes-vous pas “un bleu”, un vrai , Si Benachenou? ou bien un psychopathe d’un genre compliqué, que ni Saadi , ni la science américaine recourant à la formule dit du brainstorming ne sauraient guérir. Vous êtes atteints de Machiavélisme aigu.

    La lecture des nombreux ouvrages déjà sur les étals des librairies et rayons des librairies sur la guerre d’Algérie vous aideraient certainement à recouvrir votre conscience , car à l’heure où le débat s’élargit au monde entier, vous sombrez dans une amnésie profonde et vos prises de conscience passagères laissent libre cours à vos crises convulsives qui montrent bien que vous êtes habités par un fantôme qui se nomme” le colonel Amirouche”

    Voici un poéme dédicacé par ma mère sur la bleuite,pour vous initier à l’histoire telle que narrée par la vox populi
    wiyak ayouliw asvar
    barkak ahabbar
    machi alaya dhek ithadhra

    adh-les bleux ighdissirakline
    adha diffictine
    nawham dhachou dhassabba

    midannane elhaq athazine
    khaddamnagh dhithamaayine
    assakhravna dhi laamma

    dhrabbi yawthithene
    housvene sathaazwine
    arouah adjahannama

    o! mon cœur résigne-toi
    cesse de te lamenter
    tu n es pas seul a subir

    les bleus nous ont encercles
    ceux qui nous ont été affectes
    sans savoir le pourquoi

    ils affirment qu’ ils auront gain de cause
    en gavant d’ intox
    pour diviser notre nation

    Dieu les a maudit
    la bastonnade est leur punition
    ils sont destines a l’enfer

    Si Hadj Mohand Aini né en 1918 à iferhounéne
    epouse et mére de ” martyrs de la Révolution

  23. thirga dit :

    Il ne peut souffrir QUE DEUX COLONELS DE WILAYATE TOMBES AU CHAMPS D’HONNEUR QUE LUI ET SES COMPARSES ONT DÉTERRÉ DE LA TERRE Q’ILS ONT ARROSÉE DE LEUR SANG AIENT ÉTÉ SÉQUESTRÉ DURANR 20 ANS DANS LES CAVES A ARCHIVES DE LA GENDARMERIE (NATIONALE?). IL CONVOQUE SON CRIMINEL D’IDOLE, le captain Léger, pour le soustraire aux dépouilles des deux colonels qui le hantent. A le voir ruer, il n’est pas exclu que ce soit lui qui les a donné aux colonialistes…

  24. larbi dit :

    vous dite que vous êtes de la wilaya5.
    premièrement, c’est un mensonge.vous êtes de la zone3 wilaya2.implique que vous êtes un monteur.
    deuxièmement, vous dite que c’est de votre droit autant que algérien de dire la vérité (les erreurs de amirouche).
    vous êtes engager par vos CHIKOUR pour endoctriner la jeunesse algérienne et pour modifier l’histoire.
    moi autant que jeune algérien, je vous dit « je vous emmerde » parce que tôt ou tard il va y avoir une RÉVOLUTION et on va vous pourchasser du pouvoir.
    pauvre LUCIFÉRIEN.

  25. Abdallah dit :

    Des question simples d’un élève à Mr le Ministre Mourad Benachenhou.
    Salam, Mr le Ministre,
    Je suis de votre région et je ne suis pas Kabyle. Je vous le dis d’avance, pour éviter de faire des extrapolations. Si je vous sollicite, c’est par curiosité personnelle, en tant qu’algérien de votre région, né après l’indépendance, car je ne comprends rien à tout cela. Je suis encore qu’un apprenti
    Mr le Ministre, en tant qu’Ancien Moudjahid, et aussi haut responsable de la nation algérienne, j’ai trois questions simples à vous poser :
    1) Durant 20 ans, on a séquestré deux corps de grands révolutionnaires algériens (Colonel Amirouche et son camarade si El-Houes), dans une cave de la gendarmerie. En tant que Haut responsable, vous devriez être tout de même au courant, n’est-ce-pas ? Alors, quelles sont les raisons de cette séquestration, et de votre silence à ce sujet , durant vos fonctions successives? Vous n’allez pas aussi nous dire, ce sont les ordres du Président Boumédienne, n’est-ce-pas ? comme Mr Bencherif? car cet argument évasif simple, aucun algérien ne le prendrait au sérieux, y compris moi-même. En tant que Moudjahid, avec conscience d’équité et de justice, Pouvez-nous nous donner une réponse à la mesure de votre passé ?
    2) Durant cette guerre, le Moudjahid Abane Ramdane a été assassiné par ses pairs. Ce n’est pas un secret. Pourquoi l’a-t-on assassiné et ensuite l’a-t-on réhabilité ? C’est une hérésie, n’est-ce-pas ?. Sans doute, avez-vous une explication à cela ?
    3) Avant 1962, et après 1962, beaucoup de Moudjahiddines de grande envergure ont été assassinés, sans nommer les noms. Il semblerait que la plupart d’entre eux sont des Kabyles ou d’origine Kabyle. Cela n’est pas une connivence. Pouvez-vous nous expliquer cette coïncidence assez bizarre. En tant que haut responsable, vous étiez au courant des affaires de ce pays. Donc, pourriez-vous éclairer notre lanterne ?
    En attendant, vos réponses simples et objectives, je vous remercie, Monsieur le Ministre
    Abdallah

  26. mohammed dit :

    Ya pas la réponse de benachenou alors a cette affaire de sequestration. De tout ce que je lis il veut vraiment pas y répondre!! bizarre non?
    courage mourad, t’as commencé alors continues, mais réponds aux bonne questions : pourquoui cette sequestration et qui en est responsable, le reste c’est presque du blabla.

  27. amazigtiza dit :

    Je suis fier d appartenir a ce peuple ancestral amazigh et je suis fier des questions posees par vous tous mes freres de toutes les regions d algerie … Presque toutes les questions interessantes sont posees. On attend plus que les reponses …
    NB ( certains ont fait la confonsion entre Bentchicou et Benachenhou qui sont 2 abdelatif prof d economie et ministre sous bouteflika et Mourad qui a represente l algerie a la banque mondiale sous Boumedienne).
    C est ce dernier ancien planque de oujda qui est enrage contre les kabyles et qui accumule contradictions et mensonges. Et d abord qu ils nous disent qui est il vraiment? quelles sont ses origines?
    Les kabyles sont partout chez eux en algerie meme a Tlemcen en particuleir on peut citer des vielles tribus kabyles les bni snous les bni boussaid les mcirdis les boutrakis felaoucene les sidi ouchaa et j en passe! Ils sont partout … Meme a Sidi Ali le village de Messali Hadj il y a des Kabyles, ils sont la c est le bled de leur ancetre… je comprends que vous soyez malheureux d etre entoure par des kabyles mais il faut dire que vos plaintes ne sont pas fondees puisque vous avez pu occuper de hautes fonctions d etat!
    Sur la bleuite, les larmes de crocodiles de ce benachnhou ne sont que de la pisse de chat. La bleuite c etait eux ou nous les familles entieres enfants femmes et viellards decimees par l armee francaise. Si des Bleuites ont ete assassinees, c pour proteger la revolution et les soutiens qui sont les femmes et enfants. N oublions pas que des gamins et des femmes ont souffert le martyr et que sans eux la guerre auraient pris une autre evolution. Donc, Apres le MNA de Messali Hadj,les bleux de chauffe pour un echec programme de notre revolution… Nous les avons vu a l oeuvre… un mirroir et le soleil suffit a transmettre des informations a la caserne du coin!
    Ils sont peut etre encore a l oeuvre aujourd hui sans le mirroir ni la lumiere du soleil mais avec d autres methodes! oeuvre de sabotage de l economie nationale… regardez les sommes colossales qui s evaporent et qui vont nourrir les familles de ceux installes a l etranger, a Paris meme!
    Je me trouvais a Djerrah … pres des gorges de palestro .. les Leger les Godard les Challe les Massu connaissent bien cette region pour y avoir subi des echecs cuisants … Les vrais revolutionnaires du djoundi aux colonels ( tous les colonels de la wilaya 4 en particulier) ont ete heberge nourri soigne aide durant des annees par des hommes des enfants et des femmes de mon village… Nous avons accueillis les collegiens et lyceens venus d alger rejoindre le maquis. Les moudjahidines ont renvoye chez eux les plus jeunes et les faibles physiquement avec la consigne qu il fallait continue les etudes car on en aurait besoin plus tard.
    Si Amirouche et Haoues morts c est la France entiere en fete toute la nuit pretendant que la guerre est finie … Des tracts sont jetes des avions pour dire la fin de la guerre.
    Si le Malg avait ete abatu croyez vous que les francais auraient annonce la fin de la guerre?
    Amirouche mort il a laisse des milliers d enfants qui l admirent et qui sont prets au sacrifice supreme car son sang coule dans nos veines.

  28. L'olivier dit :

    Permettez moi de poser une question tres simple aux planqués d’Oujda et de Tunis:
    Pourqoui la sequestration, pendant de longues annes, de deux depouilles de colonels de l’interieur qui ont braves avec leurs hommes l’armée francaise et ses sbires.

  29. mhand dit :

    Bonjour….. si CEs grands hommes de la revolution liront tout les ecrits d’aujourd’hui, ils vont surement mener une autre guerre contre beaucoup d’algeriens qui parlent de la revolution, qui gouvernent, qui ont gouverne, qui gouverneront l’algerie, ils metteront du feux a tout cet argent de la corruption parceque l’algerien merite un argent beauoup plus propres… tout ces politiens, toute cette classe de la politique du pouvoir et des pouvoirs, personne n’a pu sentir les ames de ces grands hommes quiter leurs coprs a cause de l’algerie independante…. taisez vous messsieurs qui ont goute le pouvoir …

  30. B. Amar dit :

    Qui ne connait pas l’humour noir de Bencherif ?
    - M. Bencherif, avez-vous accordé votre soutien au candidat unique Chadli?
    - Oui, je suis avec Chadli, c’est comme l’autoroute !
    Pourtant, à cette époque, il n y avait pas d’autoroute en Algérie !
    Cela démontre que Bencherif vivait bien en avance sur les algériens, car bougres que nous sommes, ce n’est qu’en 2010 que nous avons su ce que c’est qu’une autoroute, avec tous ses scandales, bien évidement.

  31. rabah dit :

    les chefs de wilayas d’origine arabe les fameux b etaient plus courageux que le reste des ethnis existant en algerie leur famille habituer a commander depuis toujours ,leur ideologie s’est imposer d’elle meme soutenu par une base solide .

  32. boubouche dit :

    Mr Benachenhou est a la solde des services qui ont fait son bonheur, qui devient ministre en Algerie c`est les chiatines sans dignite qui sont des dayouthes.Mr Benachenhou en fait partie.
    Il n`ya qu`un dayouthe chiate sur ordre de ses maitres les sales services qui peut oser juger des abanes et Amirouches, car meme ces sales services ont estimes que c`est un travail vil, il l`ont confie au plus vil cad Mr Benachenho.

  33. AGHIOUL dit :

    benachenhou comme tout le clan d’oujda n’a jamais tiré un seul coup de feu durant la révolution
    c’est un nain devant Amirouche,il n’a même pas le droit de pronnoncer son nom
    en plus il a une haine viscérales des Kabyles
    comme tous les coulouglis de tlemcen

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER