GNL16: Ni Internet, ni fax: grande indignation chez les journalistes

largelogo.gifLes journalistes nationaux et étrangers se sont plaints du manque dans la prise en charge, réservée aux journalistes et qui s’est révélée, dès le premier jour de cet événement international.  À cet effet, les journalistes n’ont pu accéder au service d’Internet et au Fax qu’après 16h. Une situation qui les a retardés dans l’envoi de leurs informations à leurs chaînes de télévisions ou radios et journaux respectifs. En plus, ces journalistes n’ont bénéficié d’aucune ration alimentaire, surtout ceux représentant la presse locale et régionale, et ce, durant toute la journée. Un journaliste d’une chaîne étrangère déclarera: 

«Un événement d’une telle envergure doit disposer de tous les moyens nécessaires pour que les journalistes puissent accomplir leur travail dans les meilleures conditions possibles, mais nous avons été surpris de constater l’indisponibilité du réseau d’Internet et celui du fax, et on a dû attendre des heures, jusqu’à ce que les techniciens interviennent. Normalement le corps de la presse doit disposer d’une salle, comportant tous les moyens nécessaires à la fluidité de leur travail et même les informations sont lentes à nous parvenir, concernant les dépêches qui sortent des réunions», rapporte La Voix de l’Oranie.  

Commentaires

  1. sartana dit :

    Chakib khalil aussi grand soit-it,sa majeste aurait pu demander les voisins qui habitent aux alentours du LNG 16 « BUILDING » d’apporter  » CASH! MA ADHOUM CHOUIYA MAKLA LI DHAYAF LI JAOU MEL KHARAJ!!! SADKA ALIHOUM!!

  2. Mohand dit :

    Un nouveau site d’informations/
    http://www.viva-lalgerie.com

  3. Mohand dit :

    Cher homonyme Mohand, veux tu stp utiliser un autre pseudo. Si tu y tiens ajoute un chiffre ou une lettre. Merci d’avance.

    Mohand

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER